Dubois Dépraz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Dubois Dépraz SA)

Dubois Dépraz
logo de Dubois Dépraz

Création 1901
Fondateurs Marcel Dépraz
Personnages clés Gérald Dubois
Siège social Le Lieu
Drapeau de Suisse Suisse
Direction Pierre et Pascal Dubois
Activité horlogerie micromécanique
Effectif 370[1]
Site web www.dubois-depraz.ch

Dubois Dépraz SA est une entreprise horlogère suisse spécialisée dans la fabrication de modules chronographiques et la micromécanique de précision.

Histoire[modifier | modifier le code]

Marcel Dépraz[2],[3] ouvre le un atelier d'horlogerie compliquée au Lieu[4] dans le canton de Vaud.

Vers 1920, Marcel Dépraz se spécialise dans l'étude et la conception de complications horlogères, la réalisation est confiée par l'entremise de son beau-frère Marius Guignard à une seconde société baptisée Dépraz & Guignard[5].

En 1937 Reynold Dubois, gendre de Marcel, est recruté et un chronographe est mis au point, sans roue à colonnes ni bloqueur, de 13 ¾'''[6]. Il est un véritable succès pour la société[7], connu sous le nom de Landeron 48[3],[8] et produit à 3,5 millions d'exemplaires, sa commercialisation perdure jusque dans les années 1970[2].

À la mort de Marcel Dépraz en 1947, les deux sociétés fusionnent sous le nom Dépraz & Cie[9]. et un département de micromécanique est inauguré[5] afin de diversifier les activités de l'entreprise dans des domaines tels que l'aérospatiale, l'optique, le militaire ou encore l'électronique.

En 1948, le calibre 74 est sélectionné par Eberhard & Co[3],[10].

En 1967, Gérald Dubois, fils de Reynold, dépose un premier brevet pour le module 11-12 Chronomatic qui permet l'ajout de fonctions chonographiques à une montre automatique à microrotor simple[11],[3].

En 1968, la société Dubois Dépraz SA est fondée.

En 1969, Heuer, Breitling et Buren présentent leurs premiers modèles de montre chronographe intégrant le module Chronomatic[12],[10].

En 1979, Gérald Dubois prend la tête de l'entreprise.

En 1983 naît le module Dubois Dépraz 2000[3] qui s'adapte aussi bien aux mouvements mécaniques qu'à ceux à quartz[4],[13].

En collaboration avec l'EPFL, la société Dubois Dépraz est aussi connue pour avoir fabriqué les premières souris du groupe Logitech[14],[15].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alfred Golay, Pascal Dubois, Gérald Dubois, Jean-Philippe Dubois, Dubois Dépraz: 90 années de savoir-faire au service de l'horlogerie compliquée, Dubois Dépraz,
  • Gérald Dubois, Dubois Dépraz: un siècle d'horlogerie compliquée et d'indépendance au Lieu : 1901-2001, Dubois Dépraz,
  • « 110e anniversaire de Dubois Dépraz », sur Feuilles d’avis de la Vallée de Joux, (consulté le 20 mai 2015)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « L’entreprise Dubois Dépraz étend ses ateliers aux Charbonnières », sur Feuilles d’avis de la Vallée de Joux, (consulté le 20 mai 2015)
  2. a et b « Histoire - Dubois Dépraz SA, horlogers de père en fils | WorldTempus » (consulté le 20 mai 2015)
  3. a b c d et e « Dossier de presse Pierre DeRoche 2012 », sur pierrederoche.com (consulté le 20 mai 2015)
  4. a et b « Dubois Dépraz, Le Lieu - 110 ans de savoir-faire », sur Fédération de l'industrie horlogère suisse, (consulté le 19 mai 2015)
  5. a et b MS, L'impartial, La Chaux-de-Fonds, (lire en ligne), p. 29, Les 90 ans de Dubois-Dépraz
  6. « Culture horlogère : le point de vue de Pascal Dubois » (consulté le 21 mai 2015)
  7. « Horlogerie/Historique », sur Dubois Dépraz (consulté le 19 mai 2015)
  8. Correspond en tout points à la description du Landeron 48 de Ranfft
  9. La Fédération horlogère suisse, 62e année, n°51, 18 déc. 1947 (lire en ligne), p. 19, Registre du commerce
  10. a et b Joël Pynson, Chronométrophilia, bulletin 63, La Chaux-de-Fonds, (lire en ligne), pp. 29-49, Le chronographe-bracelet calendrier : 1890-1990
  11. Le Confédéré, Martigny, (lire en ligne), p. 9, Au salon des inventeurs de Bruxelles
  12. « Chronomatic - Watch Wiki », sur www.watch-wiki.net (consulté le 20 mai 2015)
  13. Benjamin Teisseire, « Coulisses de l’horlogerie d’excellence, bienvenue chez Dubois-Dépraz », sur Watchonista, (consulté le 5 octobre 2020)
  14. « smaky.ch - Une histoire de l'informatique en Suisse », sur www.smaky.ch (consulté le 13 février 2016)
  15. (en) « Logitech », sur oldmouse.com (consulté le 5 octobre 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]