Dryopsophus novaehollandiae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dryopsophus novaehollandiae
Description de l'image Cyclorana novaehollandiae04.jpg.
Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Pelodryadidae
Sous-famille Pelodryadinae
Genre Dryopsophus

Espèce

Dryopsophus novaehollandiae
(Steindachner, 1867)

Synonymes

  • Cyclorana novae-hollandiae Steindachner, 1867
  • Cyclorana novaehollandiae Steindachner, 1867
  • Litoria novaehollandiae (Steindachner, 1867)
  • Phractops alutaceus Peters, 1867

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Dryopsophus novaehollandiae est une espèce d'amphibiens de la famille des Pelodryadidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Aire de répartition de l'espèce Litoria novaehollandiae selon l'UICN (consulté le ).

Cette espèce est endémique d'Australie[1]. Elle se rencontre dans la presque totalité du Queensland, à l'exception des régions de l'extrême ouest, et dans le nord-est de la Nouvelle-Galles du Sud, ce qui représente 1 175 700 km2[2].

Description[modifier | modifier le code]

Les mâles mesurent de 61 à 81 mm et les femelles de 71 à 101 mm[3].

Cette espèce a la face dorsale gris pâle, brune ou jaunâtre et présente parfois des taches sombres. Sa face ventrale est blanche avec la gorge tachetée. Sa tête est ornée d'une rayure noire s'étendant du museau jusqu'à l'épaule en passant par le tympan. Généralement une autre rayure part sous l’œil pour rejoindre la gueule. Ses cuisses sont bleuâtres. Ses orteils sont légèrement palmés.

La période de reproduction débute après la saison des pluies, en été ou au début de l'automne. La ponte, qui comporte jusqu'à près de 5 000 œufs, est pondue par paquet d'un millier d’œufs en eau peu profonde. Au départ les amas d’œufs ont tendance à flotter mais sombrent par la suite. Les têtards mesurent jusqu'à 95 à 100 mm. Ils sont ronds et d'une couleur dorée et leur métamorphose a lieu après 4 à 6 semaines. Ils ressemblent aux adultes mais sont parfois vert brillant et leur taille est alors de 35 à 40 mm.

En captivité[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis cette espèce est élevée en vivarium[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom d'espèce lui a été donné en référence à son lieu de découverte, la Nouvelle-Hollande, ancien nom donné à l'Australie.

Galerie[modifier | modifier le code]

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Steindachner, 1867 : Reise der österreichischen Fregatte Novara um die Erde in den Jahren 1857, 1858, 1859 unter den Befehlen des Commodore B. von Wüllerstorf-Urbair (1861) - Zoologischer Theil - Erste Band - Amphibien p. 1-70 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Amphibian Species of the World, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. a et b AmphibiaWeb, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  3. Tyler & Knight, 2011 : Field Guide to the Frogs of Australia: Revised Edition. Csiro Publishing, p. 1-188.