Drudkh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drudkh
Pays d'origine Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Genre musical Black metal[1]
Années actives Depuis 2002
Labels Season of Mist, Nothern Heritage, Faustian Distribution, Supernal Music, Underground Activists
Composition du groupe
Membres Roman Saenko
Thurios
Krechet
Vlad
Anciens membres Yuriy Synytsky
Amorth
logo de Drudkh

Logo de Drudkh.

Drudkh est un groupe de black metal ukrainien, originaire de Kharkiv. Le groupe compte cinq albums au label Supernal Music, label britannique spécialisé dans le metal extrême. Tous leurs albums sont également sortis en vinyle par deux labels finlandais de black metal, Nothern Heritage et Faustian Distribution.

Au fil de son existence, Drudkh est particulièrement discret, même pour un groupe de black metal, ne donnant aucune interviews, ne fait aucun concert et ne publie que très rarement des communiqués. Roman Saenko réfute, dans un de ses rares messages publié sur le MySpace[2] officiel du groupe, son appartenance au mouvement NSBM.

Biographie[modifier | modifier le code]

Drudkh, qui signifie « bois » en sanskrit, est formé en 2002 par Roman Saenko, leader de Hate Forest et Astrofaes, Thurios de Hate Forest et Yuriy Sinitsky de Lucifugum et Definition Sane. Leur style musical dérivé du black metal est très influencé par les musiques folkloriques, notamment celle de l'Europe de l'Est, et leurs textes abordent les thèmes de la mythologie slave, les saisons, et la poésie.

Le groupe publie son premier album studio, Forgotten Legends, en 2003. Il est suivi, en novembre 2004, par l'album Autumn Aurora[3].

Le groupe publie l'album The Swan Road (Лебединий Шлях), le , et marque un départ dans plusieurs sens du terme. Il est bien accueilli par la presse spécialisée, et est le premier album de Drudkh adapté en ukrainien de l'ouvrage The Haidamakas de Taras Shevchenko[4]. Le groupe publie ensuite un album black metal intitulé Estrangement (Вiдчуженiсть), le 25 août 2007 en version deluxe[5].

En automne 2008, Drudkh signe avec le label français Season of Mist pour la sortie de l'album Microcosmos[6]. Le 22 juin 2009 en Europe, l'album Microcosmos est publié au label Underground Activists et distribué par Season of Mist, en version CD digipak et en coffret limité avec une réédition de l'EP Anti-Urban. Dans l'album, le groupe continue à s'inspirer de poètes ukrainiens comme Ivan Franko, Oleh Olzhych ou Bohdan Rubchak[7]. L'album se classe 11e du top 40 des albums de 2009 au magazine Terrorizer[8] et 3e du Top 30 des albums metal de 2009 par Haunting the Chapel, la section heavy metal du site web Stereogum[9].

Ils sortent ensuite Handful of Stars, le 20 septembre 2010 et Eternal Turn of the Wheel le 24 février 2012 sur Season of Mist[10]. Drudkh annonce leur dixième album, A Furrow Cut Short, publié le [11].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Roman (Roman Saenko, Роман Саєнко) – guitare (depuis 2003)
  • Thurios (Roman Blahykh, Роман Благих) – chant, guitare (depuis 2003)
  • Krechet – basse (depuis 2006)
  • Vlad – batterie, clavier (depuis 2006)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Yuriy Synytsky – batterie de session
  • Amorth – batterie de session (2005)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Forgotten Legends
  • 2004 : Autumn Aurora
  • 2005 : The Swan Road
  • 2006 : Blood in Our Wells
  • 2006 : Songs of Grief and Solitude
  • 2007 : Estrangement
  • 2009 : Microcosmos
  • 2010 : Handful of Stars
  • 2012 : Eternal Turn of the Wheel
  • 2015 : A Furrow Cut Short

EPs et splits[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Anti-Urban (EP)
  • 2010 : Slavonic Chronicles (EP)
  • 2014 : Thousands of Moons Ago - The Gates (split)
  • 2016 : One Who Talks with the Fog (split)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) True, Chris, « Drudkh Biography », AllMusic (consulté le 15 juillet 2016).
  2. (en) During all its history, the band followed a 'no photos, no interviews, no website, no gigs' policy, which was nobly accepted by Drudkh's new label Season of Mist. The absence of any comments or information from Drudkh's side gave an opening to a few ignorant internet warrior-fans to spread rumors, that the band embraces extreme political views. This is absolutely misleading and a total profanation, since there is nothing in Drudkh's music or lyrics that would suggest any political outlook. Drudkh praise individualism, self-improvement and estrangement from modern values. ROMAN SAENKO 2008 sur MySpace.
  3. (en) « CoC : Rant : Best Albums of 2004 », Chronicles of Chaos,‎ (consulté le 11 octobre 2012).
  4. (en) Polarstern, Smierc, « Drudkh’s anthology of time », Politosophia,‎ .
  5. (en) « Drudkh (Ukr): 'Estrangement' CD Deluxe », Supernal Music,‎ (consulté le 11 octobre 2012).
  6. (en) « Drudkh Signs To Season Of Mist », sur Sputnikmusic,‎ (consulté le 15 juillet 2016).
  7. (en) « Drudkh - Microcosmos (2009) - Review », sur bestblackmetalalbums.com (consulté le 15 juillet 2016).
  8. (en) « Terrorizer Magazine », Rocklist.net (consulté le 11 octobre 2015).
  9. (en) « The 30 Best Metal Albums of 2009 », Stereogum,‎ (consulté le 10 octobre 2012).
  10. (en) « Drudkh: 'Eternal Turn of the Wheel' Full Album Stream », Metal CallOut,‎ (consulté le 22 février 2012).
  11. (en) « Drudkh: A Furrow Cut Short », Season of Mist,‎ (consulté le 6 mars 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]