Droits LGBT au Togo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Togo image illustrant l’homosexualité, la bisexualité, ou la transidentité
Cet article est une ébauche concernant le Togo et l’homosexualité, la bisexualité, ou la transidentité.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Localisation du Togo

Les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et transgenres (LGBT) au Togo font face à des difficultés que n'ont pas les habitants non-LGBT. L'activité sexuelle entre hommes et entre femmes est illégale au Togo[1].

Lois contre l'homosexualité[modifier | modifier le code]

Les actes homosexuels sont illégaux, ils sont punis de trois ans de prison et d'une amende de 100 000 à 500 000 francs CFA[1].

Reconnaissance des couples de même sexe[modifier | modifier le code]

Les couples homosexuels n'ont pas de reconnaissance légale et sont souvent lynchés par la population sans aucune protection de la part des autorités du Pays

Protections contre les discriminations[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas de protection contre les discriminations fondées sur l'orientation sexuelle ou sur l'identité de genre.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]