Droits LGBT à Antigua-et-Barbuda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
localisation d'Antigua-et-Barbuda.

Les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT) à Antigua-et-Barbuda font face à des défis légaux non expérimentés par des citoyens non-LGBT. Un rapport sexuel entre deux hommes ou entre deux femmes peut entraîner une peine de cinq ans d'emprisonnement. La pratique de la sodomie monte la pénalité à 15 ans. La loi du Royaume-Uni ne s'y applique pas, une loi de 1995 criminalisant les actes homosexuels y est donc toujours pratiquée[1].

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Condamnation dans l'état d'Antiga-et-Barbuda

Source[modifier | modifier le code]