Droits LGBT en Colombie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les droits des lesbiennes, gays, bisexuels et personnes transgenres (LGBT) en Colombie ont progressé depuis la décriminalisation, pionnière en Amérique Latine, des actes homosexuels en 1980.

Entre février 2007 et avril 2008, trois jugements de la cour constitutionnelle donnent aux couples de même sexe les mêmes droits concernant les retraites, la sécurité sociale et la propriété que les couples femme/homme[1]. Le mariage entre couples de même sexe est légalisé le 28 avril 2016.

Droits constitutionnels[modifier | modifier le code]

Durant les années 1990, la majorité sexuelle passe à 14 ans pour tous[1],[2]. En 1998, un jugement de la cour constitutionnelle protège les professeurs contre le licenciement en raison de leur orientation sexuelle et empêche les écoles privées religieuses de refuser les étudiants pour cette même raison[3]. En 1999, elle lève l'interdiction faite aux homosexuels de rejoindre l'armée[3].

Mariage entre personnes de même sexe[modifier | modifier le code]

Le mariage entre couples de même sexe est légalisé le 28 avril 2016.

Lois contre les discriminations[modifier | modifier le code]

En 2011, le Congrès passe une loi punissant de trois ans d'emprisonnement et d'amendes les discriminations, en particulier envers les LGBT[4],[5]. Les pénalités sont plus fortes lorsque la discrimination est dans un lieu public ou dans les médias, est le fait d'un fonctionnaire, ou si la personne discriminée se retrouve privée de ses droits relatifs au travail ou est entravée dans son accès aux services publics ; elles sont plus légères si le coupable présente publiquement des excuses[6].

Cadre scolaire[modifier | modifier le code]

Identité de genre[modifier | modifier le code]

Le 4 juin 2015, le gouvernement publie un décret simplifiant le processus en éliminant la nécessité de passer par un exemple psychiatrique pour prouver son identité de genre[7],[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Juan Pablo Ordóñez et Richard Elliott, « "Cleaning up the Streets": Human Rights Violations in Colombia and Honduras » [archive], International Lesbian and Gay Association, (consulté le 13 novembre 2009)
  2. (Spanish) Interpol report on legal age in Colombia (note that this report in Spanish seems to show the age of consent for females is 12, which contradicts other sources noted in this article).
  3. a et b « World Legal Survey: Colombia » [archive], International Lesbian and Gay Association, (consulté le 13 novembre 2009)
  4. (es) « Este miércoles el presidente Santos sanciona ley antidiscriminación », ElTiempo.com,‎ (lire en ligne)
  5. « Colombian President Signs Anti-Discrimination Law - NDI » (consulté le 26 juin 2016)
  6. http://wsp.presidencia.gov.co/Normativa/Leyes/Documents/ley148230112011.pdf
  7. « These Ten Trans People Just Got Their First IDs Under Colombia's New Gender Rules » (consulté le 26 juin 2016)
  8. « Colombia Allows Transgender Community To Change Sex On IDs Without Physical Exams », (consulté le 26 juin 2016)