Droits LGBT au Liban

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT) au Liban peuvent faire face à des difficultés légales que ne connaissent pas les résidents non-LGBT.

Le Liban avait une réputation auparavant d'être un pays assez tolérant en ce qui concerne l'homosexualité, mais cela a été réfuté par une recherche créée par l'Arab barometer en 2019 qui indique que seulement 6 % de la population libanaise accepte les homosexuels, ce score qui est bien inférieur à celui de l'Algérie (26 %) et le Maroc (21 %). Néanmoins, les jeunes démontrent une tolérance un peu plus élevée que les personnes plus âgées. Donc, la loi qui criminalise l'homosexualité est toujours en place malgré beaucoup d'efforts afin de la retirer[1].

Légalisation de l'homosexualité[modifier | modifier le code]

L'article article 534 du code pénal libanais interdit les relations sexuelles « contraires aux lois de la nature ». En janvier 2014, un juge a acquitté une femme trans, dont l'état civil était toujours masculin, accusée de relations homosexuelles avec un homme, avançant que « l'homosexualité est une exception aux règles, mais elle n'est pas contraire à la nature puisqu'elle fait partie de la nature »[2]. En décrétant que l'homosexualité ne constitue pas une atteinte à la pudeur publique en juillet 2018 lors de l'acquittement de deux homosexuels, la cour d’appel du Mont-Liban montre une évolution de la société en faveur de la dépénalisation[3].

Identité et expression de genre[modifier | modifier le code]

En septembre 2015, la Cour d'appel civile de Beyrouth reconnaît le droit à un homme transgenre de changer de sexe et d'inscrire le changement sur le registre d'état civil, une première selon l'ONG Agenda légal[4],[5]. Cette décision est célébrée par les activistes, particulièrement parce qu'elle constitue un précédent auquel pourront se référer les Cour de statut inférieur[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Are Arabs turning their backs on religion? », sur bbc.com, (consulté le 13 janvier 2020).
  2. « Droits LGBT: des juges confortent l'exception libanaise en contournant la loi », sur Slate, (consulté le 9 juillet 2015)
  3. Claude Assaf, « Un pas important vers la fin de l’homophobie franchi au Liban », sur L'Orient-Le Jour,
  4. Matthieu Karam, « Précédent judiciaire libanais en faveur du changement de sexe », L'Orient-Le Jour, (consulté le 12 octobre 2020)
  5. (ar) يمنى مخلوف, « تغيير الجنس في حكم قضائي جديد: احترام حق الفرد في تغيير حاله », sur Legal Agenda,‎ (consulté le 12 octobre 2020)
  6. (en) Anealla Safdar, « Transgender ruling in Lebanon an ’empowering’ moment », sur Al Jazeera, (consulté le 12 octobre 2020)

Article connexe[modifier | modifier le code]