Droit de suite (journalisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dans le jargon journalistique, le droit de suite désigne la possibilité pour un(e) journaliste de questionner un interviewé sur des propos qu'il ou elle a tenus antérieurement, en particulier lorsque ces propos ont été tenus devant le ou la même journaliste, afin de mettre la personne interrogée face à ses contradictions.

Différemment exercé par les journalistes selon les individus et les traditions nationales (les journalistes anglo-saxons sont réputés plus incisifs), le droit de suite a trouvé une nouvelle vigueur, en France, à travers le développement du web-journalisme, sur Internet et sur les nouveaux médias[1].

Référence[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]