Drive (roman, 2005)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Drive (roman))

Drive
Auteur James Sallis
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman noir
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Drive
Éditeur Poisoned Pen Press
Lieu de parution Scottsdale
Date de parution
ISBN 978-1590581810
Version française
Traducteur Isabelle Maillet
Éditeur Payot & Rivages
Collection Rivages/Noir
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 174
ISBN 978-2743615727
Série Drive
Chronologie

Drive (titre original : Drive) est un roman noir de l'écrivain américain James Sallis, publié en 2005. Traduit en français par Isabelle Maillet, il a été publié par les éditions Payot & Rivages dans la collection Rivages/Noir, en 2006.

La suite, Driven, est parue en 2012.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans un motel de Phoenix en Arizona, un homme est assis, le dos au mur d'une chambre, et il regarde une mare de sang qui grandit à ses pieds. Ainsi commence Drive, l'histoire, selon James Sallis, d'un homme « qui conduit le jour en tant que cascadeur pour le cinéma, et la nuit pour des truands ». Dans la grande tradition du roman noir, il est « doublé » lors d'un hold-up sanglant, et bien qu'il n'ait jamais auparavant participé aux actions violentes de ses partenaires occasionnels, il se met à traquer ceux qui l'ont trahi et ont voulu le tuer.

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

Le roman a été adapté au cinéma par Nicolas Winding Refn. Écrit par Hossein Amini, le film est sorti en 2011 et met en scène : Ryan Gosling, Carey Mulligan, Oscar Isaac, Albert Brooks, Bryan Cranston et Ron Perlman. Il a remporté le prix de la mise en scène à la soixante-quatrième édition du Festival de Cannes.

Accueil[modifier | modifier le code]

« L'univers de Sallis, fait de poésie et d'empathie, reste atypique et toujours fascinant. » (Paris Match).

Bibliographie[modifier | modifier le code]