Drive-through

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

« Drive-through » est un terme anglophone signifiant littéralement « conduire à travers », utilisé en langue française et anglaise pour désigner une pénalité en sports mécaniques.

Dans les pays anglophones, notamment aux États-Unis, le terme s'applique aussi aux établissements (appelés « drives » ou improprement « drive-in » en français) fournissant un service permettant aux consommateurs d'être servis tout en restant dans leur voiture.

Sport automobile[modifier | modifier le code]

Le drive-through est une pénalité qui s'applique en compétition automobile durant une épreuve. Elle consiste en un passage obligatoire par la ligne des stands, sans s'arrêter, et en respectant la vitesse limite en vigueur dans cette partie du circuit.

Ce type de pénalité est courant en Formule 1 notamment[1]. Cette sanction est plus légère qu'un stop-and-go qui, lui, induit en plus un arrêt aux stands de plusieurs secondes sans que les mécaniciens aient le droit de toucher à la voiture.

L'équivalent en sport motocycliste est appelé « ride-through »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Penalties and driver protocol - Site officiel de la Formule 1
  2. (en) Inside MotoGP : Key Rules - Site officiel du MotoGP