Luke Gallows

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Drew Hankinson)
Aller à : navigation, rechercher
Andrew Hankinson
Luke Gallows in September 2016 (cropped).jpg

Luke Gallows en 2016.

Données générales
Nom de naissance
Andrew Hankinson
Nom de ring
Doc Gallows
Festus
Luke Gallows
Nationalité
Naissance
Taille
6 8 (2,03 m)[1]
Poids
304 lb (138 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Bill DeMott
David Taylor
Carrière pro.
- aujourd'hui

Andrew « Drew » Hankinson (né le à Cumberland) est un catcheur (lutteur professionnel) américain. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment (WWE), dans la division Raw, sous le nom de Luke Gallows.

Il commence sa carrière de catcheur en 2005 et lutte dans des petites fédérations de catch de Pennsylvanie avant d'être engagé par la WWE en avril 2005. Il fait un bref passage à la Deep South Wrestling, un des club-école de la WWE avant d'apparaître dans les émissions de la WWE en mai 2006.

Il est d'abord « l'imposteur de Kane » en reprenant le costume et le masque de ce dernier. Il incarne ensuite Festus, une personne atteinte de troubles mentaux et fait équipe avec Jesse. Après le renvoi de Jesse, il prend le nom de Luke Gallows et s'allie avec CM Punk et Serena. Ils forment la Straight Edge Society.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Hankinson est un fan de catch depuis l'enfance, il obtient une bourse universitaire qui lui permet d'aller à l'université d'État de Fairmont[2]. C'est durant cette période qu'il commence à faire ses premiers combats[2]. Quand l'entraîneur de l'équipe de football le voit sur un ring, il décide d'arrêter ses études[2]. Ses premiers cachets comme catcheur sont symbolique (10 dollars par match), il travaille à côté comme serveur ainsi que comme ouvrier du bâtiment tout en continuant ses études[2].

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Débuts (2003-2005)[modifier | modifier le code]

Hankinson commence à s'entraîner pour devenir catcheur à l'école de la Mason-Dixon Wrestling[2]. Il lutte alors sous le nom de Dorian Deville et remporte le 3 juillet 2004 le championnat poids lourd de la National Wrestling League après sa victoire face à Pirate of the Caribbean[3]. En 2004, il participe au casting de l'émission WWE Tough Enough sans être choisi[2].

World Wrestling Entertainment (2005-2010)[modifier | modifier le code]

Passage à la Deep South Wrestling (2005-2006)[modifier | modifier le code]

En 2005, la World Wrestling Entertainment (WWE) engage Hankinson qui rejoint la Deep South Wrestling, le club-école de la WWE[2]. Il s'y fait appeler Deacon Deville puis The Freakin' Deacon[2].

Imposteur de Kane (2006)[modifier | modifier le code]

Le 29 mai 2006, Hankinson apparaît à RAW en portant le masque et la même tenue que Kane utilise à ses débuts[4]. Il inflige un Chokeslam au vrai Kane pendant son match contre Shelton Benjamin pour le titre Intercontinental de la WWE. Kane et Imposteur Kane continuent de s'affronter lors des semaines suivantes, jusqu'ici le Faux semble toujours avoir le dessus. Un combat entre les deux a lieu lors de Vengeance 2006, dans lequel l'imposteur bat le vrai Kane. Le 26 Juin 2006, il intervient pendant le match de Kane contre Randy Orton. Après le match le vrai Kane inflige 3 Chokeslam au Faux Kane, puis le vrai Kane lui retire son masque et le jette par la sortie.

Festus (2007-2009)[modifier | modifier le code]

Festus

Festus était surtout connu comme étant le partenaire de Jesse. Censé être un attardé mental qui se réveille et devient extrêmement brutal dès que le son de la cloche sonne, lui et Jesse font plusieurs matchs contre les équipes phares du moment.

Lors du WWE SmackDown du 21 mars 2008, Jesse et Festus ont leur premier match pour la ceinture WWE Tag Team Championship, qu'ils perdent face à The Miz et John Morrison après que The Miz effectua son Reality Check. Le 11 avril à Friday Night SmackDown!, Festus est vaincu par The Undertaker à la suite du Hell's Gate après un match équilibré. The Undertaker porte ensuite un Chokeslam à Jesse venu s'enquérir de l'état de santé de Festus. Au Great American Bash 2008, Jesse et Festus tentent de remporter les titres dans un Fatal 4 Way contre les champions The Miz et John Morrison, The Edgeheads et Finlay et Hornswoggle. Ce sera finalement Zack Ryder et Curt Hawkins qui remporteront le match[5]. Le 25 juillet Festus bat Curt Hawkins avec son Fireman's Flapjack. Après le combat, Hawkins et Ryder balancent Jesse à l'extérieur, attaquent un Festus devenu amorphe à la suite d'un second coup de cloche et lui portent un Double Edgecution. Plus tard à SmackDown, il bat Ryan Braddock, l'enroule avec de l'adhésif et refait ce geste sur Kenny Dykstra. À Cyber Sunday 2008, le public a eu le choix entre lui, MVP ou R-Truth pour le WWE United States Championship face à Shelton Benjamin. Le public a finalement choisi R-Truth avec 59 % des votes contre 26 % pour Festus[6].

Le 30 janvier à SmackDown, il perd l'opportunité de se qualifier à l'Elimination Chamber de No Way Out 2009 en perdant contre le Big Show.

Lors du Draft de 2009, il est envoyé à WWE Raw. Le 25 mai à RAW il fait équipe avec The Brian Kendrick contre Goldust et Hornswoggle, ils perdent le match. Il reste inactif du 8 juin au 27 novembre 2009.

The Straight Edge Society (2009-2010)[modifier | modifier le code]

The Straight Edge Society

Festus fut introduit à WWE SmackDown en tant que Luke Gallows par CM Punk dont il sera le nouveau garde du corps. Il fait donc un heel-turn. Depuis, il est entré en rivalité avec R-Truth et Matt Hardy car il intervenait pour les détruire à la fin de leurs matchs contre CM Punk. Il remporte avec CM Punk et Drew McIntyre un six-men tag teams match contre Matt Hardy, R-Truth et John Morrison le 18 décembre. Il perd un 8-Man Tag Team match avec CM Punk, Drew McIntyre et Dolph Ziggler contre Finlay, R-Truth, Matt Hardy et John Morrison le 25 décembre. Il a remporté son premier match depuis son retour à SmackDown contre Matt Hardy le 8 janvier à SmackDown. Le 15 janvier, CM Punk et Luke Gallows deviennent les challengers numéros uns au titre par équipe unifié détenu par la DX.La semaine suivante, Le General Manager de Raw organise pour le prochain RAW un Triple treath tag team match opposant DX vs Luke Gallows et CM Punk vs The miz et The Big Show. La semaine suivante ils ne deviennent pas les champions par équipes au profit de The Miz et Big Show. Lors du SmackDown du 12 février, CM Punk se bat contre Rey Mysterio. Ce dernier remporte le match, mais il n'a pas le temps de célébrer car il se fait attaquer par CM Punk, Luke Gallows et Serena. La semaine suivante, il gagne un Tag team Match avec CM Punk contre John Morrison et R-Truth. Après le match il attaque Morrison et R-Truth. Rey Mysterio arrive alors pour les aider mais se fait passer à tabac par la Straight-Edge Society. Le 5 mars, il perd contre Rey Mysterio. Le 12 mars, il perd contre Kane après que CM Punk soit intervenu. Lors du SmackDown du 19 mars, il gagne contre Rey Mysterio. En conséquence, à WrestleMania XXVI, si Rey Mysterio perd contre CM Punk, il devra rejoindre la Straight Edge Society. Mais Mysterio remporte le match contre Punk à Wrestlemania. Le 13 avril, à WWE NXT, il perd face à Darren Young. Le 16 avril, à SmackDown, il perd face à la Hart Dynasty et Rey Mysterio avec CM Punk et Darren Young. Le 19 avril, à Raw, il perd avec Chris Jericho et CM Punk contre Edge, Triple H et Rey Mysterio. Le 30 avril, à SmackDown, il perd avec CM Punk face à Rey Mysterio et MVP. Le 7 mai, il perd contre MVP. À Over The Limit, il attaque Rey Mysterio mais il se fait attaquer par Kane. Le 24 juin, à Superstars, il bat Chris Masters. Lors du SmackDown du 9 juillet, il se fait renvoyer de la S.E.S. À SummerSlam 2010, il perd avec Joey Mercury et CM Punk un 3 on 1 Handicap match (Tornado Tag) face au Big Show. Le 3 septembre, il perd avec CM Punk un match handicap 2-on-1 contre le Big Show, frustré, CM Punk lui envoie son Go 2 Sleep. Le 9 septembre à Superstars, il perd contre le Big Show. Le 24 septembre, il affronte CM Punk et pendant ce match il ne se fait ni acclamer ni huer, mais perd ce combat. Le 4 novembre à WWE Superstars, il gagne face à Vance Archer[7].

La WWE met un terme à son contrat le 19 novembre 2010.

Circuit indépendant (2013-2016)[modifier | modifier le code]

Le 23 juin 2011, lors de l'épisode de Impact Wrestling, il perd dans un dark match contre Gunner. Fin décembre, il participe au projet de la TNA sous le nom de "The Outlaw" Isaiah Cash, personnage de motard sans ami(e)s et sans famille (fortement inspiré de l'époque Bad Ass de The Undertaker). Il y affronte notamment Matt Morgan pour le titre de champion poids lourds, mais sans succès. Hankinson est apparu lors de la Xperience Fan World Wrestling (WWFX) Champions Showcase Tour de Manille, aux Philippines le 4 février 2012, où il combattait sous le nom de Luke Gallows dans un match contre Rhyno où il perd le combat[8]. Lors de Great Voyage 2012 In Nagoya, Roderick Strong et lui battent TMDK (Mikey Nicholls et Shane Haste). Le 6 juin 2012, il bat Mohammed Yone. Le 10 juin lui et Bobby Fish battent Mohammed Yone et Ricky Marvin. Le 13 juin, lui, Bobby Fish et Roderick Strong battent TMDK et Zack Sabre, Jr.. Doc et Knux gagnent les RCW Tag Team Championship le 10 juin 2013, ils perdent leur titres le 7 septembre 2013 contre Hernandez et Michael Faith. Lors de PWX Taken By Force lui & Ambre O'Neal battent Amanda Rodriguez & Zane Riley. Lors de PWX "Live The Experience", il perd contre Caleb Konley est ne remporte pas le PWX Heavyweight Championship. Le 27 avril 2014 il annonce que lui et Tama Tonga arriveront à la World Xtreme Wrestling, et le 9 mai, lui et Tama Tonga battent CJ O'Doyle & Kennedy Kendrick. Lors de NWA Smoky Mountain Fire On The Mountain, il perd par disqualification contre Chris Richards.

Le 2 octobre 2015, Il participe au wXw World Tag Team Tournament 2015 de la Westside Xtreme Wrestling avec Karl Anderson, où lors du premier tour, ils battent les French Flavour (Lucas Di Leo & Peter Fischer), mais ils sont éliminés lors des quarts de finale suite à leur défaite face à Big Daddy Walter et Zack Sabre, Jr.[9].

Total Nonstop Action Wrestling (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Aces & Eights (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Aces & Eights.

Le mercredi 6 septembre, il fait officiellement partie du roster de la TNA. Lors de Bound for Glory (2012), il gagne avec un autre membre des Aces & Eights contre Bully Ray et Sting. Étant masqué depuis ses débuts à la TNA, son visage est révélé lors de Impact Wrestling du 1er novembre 2012. Lors de Turning Point (2012), il bat Joseph Parks[10]. Lors de Impact Wrestling du 6 décembre, il perd contre Kurt Angle par disqualification. Lors de Final Resolution 2012, il perd avec Devon et deux membres masqués de Aces & Eights contre Garett Bischoff, Kurt Angle, Samoa Joe et Wes Brisco[11]. Lors de Impact Wrestling, il perd avec Knux contre James Storm et Jeff Hardy. Lors de Genesis 2013, il perd contre Sting[12]. Lors de Impact Wrestling du 7 février, il perd avec Devon contre Bully Ray et Sting dans un tables Match[13]. Lors de Impact Wrestling du 21 février, il gagne avec Devon et Mr. Anderson contre Bully Ray et Sting dans un handicap match. Lors de Impact Wrestling du 7 mars, il perd avec Garett Bischoff contre Magnus et Samoa Joe. Lors de Lockdown 2013, il perd avec Devon, Garett Bischoff, Knux et Mr. Anderson contre Team TNA (Eric Young, James Storm, Magnus, Samoa Joe et Sting)[14]. Lors de Impact Wrestling du 28 mars, il gagne avec Garett Bischoff et Wes Brisco contre Eric Young, James Storm et Kurt Angle. Lors de Impact Wrestling du 4 avril, il gagne avec Devon, Garett Bischoff, Knux et Wes Brisco contre Eric Young, Joseph Park, Kurt Angle, Magnus et Samoa Joe. Lors de Impact Wrestling du 9 mai, il perd contre Magnus. Lors de Xplosion du 12 juin il bat Rob Terry. Lors de Impact Wrestling du 13 juin, alors que les Aces And Eights devaient s'affronter dans une bataille royal pour la qualification d'un de leurs membres pour les Bound For Glory Series, le plan était que Mr. Anderson l'emporte. Les membres du groupe s'auto-éliminent et quand vient le tour de DOC, il refuse et attaque Anderson avant de se faire éliminer lui aussi. Le contrat d'Andrew Hankinson alias DOC a pris fin le 12 juillet 2013 et il n'a pas été renouvelé par la TNA, il quitte donc la TNA le jour même.

New Japan Pro Wrestling (2013-2016)[modifier | modifier le code]

Bullet Club (2013-2016)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bullet Club.

Le 11 novembre 2013, la New Japan Pro Wrestling annonce Hankinson, sous le nom de "Doc Gallows", en tant que participant à la World Tag League (2013), où il fera équipe avec Karl Anderson, il rejoint donc le groupe Bullet Club, groupe de gajins dirigé par Prince Devitt. il fait ses débuts à la New Japan Pro Wrestling le 23 novembre, quand lui et Karl Anderson battent Bushi et Kōta Ibushi dans un match non-tournoi, avec Gallows épinglant Bushi pour la victoire[15]. Le 8 décembre, Gallows et Anderson battent Great Bash Heel (Togi Makabe et Tomoaki Honma) dans les demi-finales, puis ten-Koji (Hiroyoshi Tenzan et Satoshi Kojima) en finale pour remporter le World Tag League 2013 et une chance pour les IWGP Tag Team Championship[16],[17]. Lors de Wrestle Kingdom 8, ils battent Killer Elite Squad (Davey Boy Smith, Jr. & Lance Archer) est remportent les IWGP Tag Team Championship[18]. Lors de The New Beginning in Hiroshima, ils conservent leur titres contre Killer Elite Squad[19]. Lors de Invasion Attack 2014, ils conservent leur titres contre Hirooki Goto et Katsuyori Shibata[20],[21]. Sept jours plus tard, ils conservent leur titres contre Captain Taiwan et Hirooki Goto[22]. Le 3 mai à Wrestling Dontaku lui, Karl Anderson, Bad Luck Fale et Tama Tonga perdent contre Jushin Liger, Hiroshi Tanahashi, Tetsuya Naito et Togi Makabe. Le 17 mai, à War of the Worlds (2014), un évènement organisé en collaboration avec la Ring of Honor, lui et Karl Anderson conservent les IWGP Tag Team Championship contre The Briscoe Brothers (Jay Briscoe & Mark Briscoe)[23]. Le 25 mai à Back to the Yokohama Arena lui, Karl Anderson, Yujiro Takahashi et Tama Tonga battent Captain New Japan, Manabu Nakanishi, Tomoaki Honma et Yuji Nagata. Lors de Dominion 6.21, Gallows et Anderson conservent les IWGP Tag Team Championship contre Hiroshi Tanahashi et Togi Makabe[24],[25]. Lors de Destruction in Kobe, Gallows et Anderson battent Chaos (Kazuchika Okada et Yoshi-Hashi) et conservent leurs titres[26]. Lors de Wrestle Kingdom 9, ils perdent les titres contre Hirooki Goto et Katsuyori Shibata[27],[28].. Lors de The New Beginning in Osaka, ils battent Hirooki Goto et Katsuyori Shibata et remportent les IWGP Tag Team Championship pour la deuxième fois[29]. Lors de Invasion Attack 2015, ils perdent leurs titres contre The Kingdom (Michael Bennett et Matt Taven)[30],[31]. Lors de Dominion 7.5 in Osaka-jo Hall, ils battent The Kingdom et remportent les titres pour la troisième fois[32]. Il intègre durant fin juillet le tournoi G1 Climax, où il remporte trois de ses matchs[33]. Le 4 janvier 2016, au cours de Wrestle Kingdom 10, Gallows et Anderson perdent les IWGP Tag Team Championship contre Great Bash Heel (Togi Makabe et Tomoaki Honma)[34]. Le 20 février 2016, il quitte officiellement la NJPW et par conséquent, quitte le Bullet Club[35].

Retour à la World Wrestling Entertainment (2016-...)[modifier | modifier le code]

The Club et course aux titre par équipes (2016-2018)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : The Club (catch).
Gallows et Anderson en septembre 2016

Le 4 avril à Raw, il fut aperçu dans les coulisses en compagnie de Karl Anderson, ce qui marque son retour à la WWE[36]. Le 11 avril à Raw, Karl Anderson et Luke Gallows font leurs débuts en attaquant The Usos après la victoire de ces derniers contre les Social Outcasts (représentés par Curtis Axel et Heath Slater)[37]. Le 18 avril à Raw, Karl Anderson et lui attaquent Roman Reigns afin d'aider leur ami AJ Styles même si ce dernier nie avoir demandé leur aide[38]. Ils remportent son premier match de PPV depuis son retour en compagnie de Karl Anderson contre The Usos à Extreme Rules 2016. Le 30 mai à Raw, lui, AJ Styles et Karl Anderson attaquent John Cena alors que celui-ci effectuait son retour de blessures[39]. Le 19 juillet à SmackDown, il est transféré à Raw avec Karl Anderson, tandis qu'AJ Styles est transféré à SmackDown, dans la même soirée il perd contre John Cena[40]. Le 5 septembre à Raw, il est annoncé que lui et Karl Anderson affronteront The New Day à Clash of Champions pour le WWE Raw Tag Team Championship[41]. Le 23 janvier à Raw, il bat Cesaro[42]. Lors du Kickoff du Royal Rumble (2017), lui et Karl Anderson battent Cesaro et Sheamus remportent les WWE Raw Tag Team Championship[43]. Lors de Fastlane (2017), ils conservent leur titres contre Enzo et Big Cass. Lors de WrestleMania 33, ils perdent les titres contre The Hardys Boyz (Jeff Hardy et Matt Hardy) dans un Fatal Four-Way Ladder Tag Team match qui comprenaient également Enzo et Big Cass et Cesaro et Sheamus[44]. Le lendemain à RAW, ils perdent contre The Hardys Boyz et ne remportent pas les WWE Raw Tag Team Championship[45].

Lors du Raw du 16 octobre Gallows, Anderson et Elias perdent face a Jason Jordan, Titus O'Neil et Apollo Crews . Le 25 octobre à Main Event, Gallows et Karl Anderson battent The Titus Worldwide (Titus O'Neil et Apollo Crews). Le 30 octobre à Raw, Luke Gallows et Karl Anderson perdent contre Heath Slater et Rhyno . Le 9 novembre à Main Event, Luke Gallowset Karl Anderson battent Heath Slater et Rhyno[46]. Le 13 novembre à Raw, Luke Gallows et Anderson perdent contre Samoa Joe et Finn Bàlor[47].

Bálor Club et Face Turn (2018-...)[modifier | modifier le code]

Lors du Raw du 1er 2018 janvier lui, Karl Anderson et Finn Bálor battent the Miztourage ( Curtis Axel et Bo Dallas) et Elias dans un 6-man tag team match et forment officiellement le Bálor Club.

Le 8 janvier 2018 à Raw, le Bálor Club bat Seth RollinsRoman Reigns et Jason Jordan dans un 6 Man tag team match. Lors du 25ème anniversaire de Raw le 22 janvier, Gallows et Anderson battent The Revival, après le match la D-X et Finn Balor portent leurs prises de finition sur The Revival[48]. Lors de Royal Rumble 2018, The Club perd contre The Revival. Le 12 février à Raw, Gallows et Anderson perdent contre The Revival. Le 23 février lors d'un Live Event de Raw, ils battent The Revival[49]. Le 25 février lors de Elimination Chamber 2018, ils battent The Miztourage[50]. Le 12 mars à Raw, Gallows et Anderson perdent une battle royal déterminant les titres par équipes de Raw au profit de Braun Strowman qui les élimine[51]. Le 19 mars à Raw, The Bálor Club (Finn Bálor, Luke Gallows & Karl Anderson) battent The Miz et The Miztourage[52]. Le 26 mars à Raw, Gallows et Anderson battent The Miztourage[53]. Le 5 avril à Main Event, Gallows et Anderson perdent contre The Revival[54]. Le 8 avril à WrestleMania 34, Gallows perd la bataille royale en mémoire d'Andre The Giant au profit de Matt Hardy en se faisant éliminer par Titus O'Neil, ce match impliquait aussi The Revival, Curt Hawkins, Aiden English, The Miztourage, Apollo, Tye Dillinger, Breezango, R-Truth, Goldust, Primo Colon, Sin Cara, The Ascension, Baron Corbin, Karl Anderson, Chad Gable, Dolph Ziggler, Heath Slater, Shelton Benjamin, Zack Ryder, Mojo Rawley, Kane, Rhyno et Mike Kanellis[55]. Le 9 avril à Raw, Gallows et Anderson perdent contre The Revival[56].

Smackdown Live (2018-...)[modifier | modifier le code]

Le 17 avril lors du Superstar Shake-Up, Gallows et Anderson sont transférés à Smackdown Live[57]. Le 24 avril à Smackdown Live, ils perdent avec AJ Styles contre Rusev Day (Rusev et Aiden English) et Shinsuke Nakamura[58]. Le 27 avril lors du WWE Greatest Royal Rumble, il entre en 21ème position dans le Royal Rumble match mais se fait éliminer par Rey Mysterio[59].

Vie Privée[modifier | modifier le code]

Il se marie en mai 2014 avec la catcheuse Amber Gallows[60].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Prise de finition
    • 12 Steps/The Gallows Pole (Inverted Full Nelson suivi d'un Modified Spinebuster)
  • Prise favorites
    • Sidewalk slam
    • Big Boot
    • Facebuster
    • Fallaway Slam
    • Big Splash
    • Bicycle Kick
    • Running Big Splash
    • Running Hip Drop
    • Shoulder Block
    • Neckbreaker
    • Powerslam
    • Two-Handed Choke Toss
  • Surnoms
    • The Corn-Fed Colosseum
    • The Detoxified Disciple
    • The Sin-Free Soldier
    • The Outlaw
    • The Suntan Biker Man
  • Thèmes Musicaux
Musique d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Biscuits & Gravy Jim Johnston 2007-2009 WWE
This Fire Burns Killswitch Engage 2009-2010 WWE
Massacre Jim Johnston 2010 WWE
St. Anger Metallica 2010-2011 IGF
Deadman's Hand (Instrumental) Dale Oliver 2012-2013 TNA
Last Chance Saloon
(avec le Bullet Club)
Deviant et Naive Ted 2013-2014 NJPW
Shot'Em
(avec le Bullet Club)
[Q]Brick 2014-2016 NJPW
Baz Yonosuke Kitamura 2014-2016 NJPW
Omen In The Sky (avec Karl Anderson) CFO$ 2016-... WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

Gallows en tant que IWGP Tag Team Champion
  • American Pro Wrestling Alliance
    • 1 fois APWA World Tag Team Champion avec Knux
  • National Wrestling Alliance
    • 1 fois NWA Southern Tag Team Champion avec Iceberg
  • National Wrestling League
    • 1 fois NWL Heavyweight Champion[61]
  • Rampage Pro Wrestling'
    • 1 fois RPW Heavyweight Champion
  • River City Wrestling
    • 1 fois RCW Tag Team Champion avec Knux[62]
  • Vanguard Championship Wrestling
    • 1 fois VCW Heavyweight Champion

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Luke Gallows[63]
Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Rang 389 en augmentation 312 en augmentation 106 en diminution 138 en augmentation 90 en diminution 178 en diminution 301 en augmentation 69 en diminution 98 en augmentation 73 en augmentation 65 en diminution 70

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Luke Gallows », sur Cagematch (consulté le 18 juin 2014)
  2. a, b, c, d, e, f, g et h (en) Greg Oliver, « There's lots to learn about Luke Gallows », sur Slam! Wrestling, (consulté le 9 avril 2016).
  3. (en) « NWL/HoPWF 4th Of July Extravaganza », sur www.cagematch.net (consulté le 25 février 2018)
  4. (en) Ryan Clark, « WWE RAW RESULTS – MAY 29, 2006 », sur mandatory.com, (consulté le 1er mars 2018)
  5. (en) « Résultats The Great American Bash 2008 », sur SLAM! Wrestling, (consulté le 5 juillet 2009)
  6. (en) « Résultats Cyber Sunday 2008 », sur Online World of Wrestling (consulté le 27 juillet 2009)
  7. (en) Ryan Murphy, « Soaring to new heights », World Wrestling Entertainment, (consulté le 4 novembre 2010)
  8. (en) James Caldwell, « Video - John Morrison reveals post-WWE handle, added to int'l tour », Pro Wrestling Torch (consulté le 6 janvier 2012)
  9. (en) « wXw World Tag Team Tournament 2015 - Tag 1 », cagematch.net, (consulté le 4 février 2017)
  10. (en) « Caldwell's TNA Turning Point PPV Results 11/11: Complete "virtual-time" coverage of Hardy-Aries, top titles at-stake »
  11. (en) « Caldwell's TNA Final Resolution PPV Results 12/9: Complete "virtual-time" coverage of Hardy vs. Roode in the main event, Aries vs. Bully »
  12. (en) « Caldwell's TNA Genesis PPV Results 1/13: Complete "virtual-time" coverage of live PPV - Hardy defends TNA Title against two foes, two title matches, #1 contender matches »
  13. (en) « Caldwell's TNA Impact Results 2/7: Complete "virtual-time" coverage of Impact in the U.K. - Tag Title change, Sting & Bully main event, Aces & Eights lose again, Nash weighs in »
  14. (en) « Caldwell's TNA Lockdown PPV Results 3/10: Live, in-person coverage from San Antonio - Hardy vs. Ray TNA Title match, Lethal Lockdown, more »
  15. (ja) « World Tag League 2013 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 23 novembre 2013)
  16. (ja) « World Tag League 2013 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 8 décembre 2013)
  17. (en) Jason Namako, « 12/8 NJPW Results: Nagoya, Japan (Tag League finals) », WrestleView, (consulté le 9 décembre 2013)
  18. (en) James Caldwell, « Caldwell's NJPW Tokyo Dome results 1/4: Complete "virtual-time" coverage of New Japan's biggest show of the year - four title changes, former WWE/TNA stars featured, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 4 janvier 2014)
  19. (en) James Caldwell, « NJPW News: Titles defended at Sunday's "New Beginning" show - IWGP IC Title, IWGP Tag Titles, NWA World Title », Pro Wrestling Torch, (consulté le 9 février 2014)
  20. (ja) « Invasion Attack 2014 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 6 avril 2014)
  21. (en) James Caldwell, « Caldwell's NJPW PPV results 4/6: Complete "virtual-time" coverage of "Invasion Attack 2014" - Nakamura regains IC Title, A.J. Styles big angle, new NWA tag champions, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 6 avril 2014)
  22. (ja) « Wrestling World 2014 in 台湾 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 13 avril 2014)
  23. (en) James Caldwell, « Caldwell's ROH iPPV results 5/17: Complete "virtual-time" coverage of War of the Worlds – ROH Title & IWGP Title main events, new ROH tag champs, Steen vs. Nakamura, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 17 mai 2014)
  24. (ja) « Dominion 6.21 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 21 juin 2014)
  25. (en) James Caldwell, « NJPW news: Key results from Saturday's "Dominion" PPV featuring U.S. stars in top title matches », Pro Wrestling Torch, (consulté le 21 juin 2014)
  26. (en) « CALDWELL'S NEW JAPAN PPV RESULTS 9/21: Complete live coverage of "Destruction in Kobe" - Nakamura regains IC Title, Tanahashi vs. Shibata, A.J. Styles, new Jr. Hvt. champion, more », PW Torch (consulté le 15 janvier 2016)
  27. (ja) « Wrestle Kingdom 9 in 東京ドーム », New Japan Pro Wrestling (consulté le 4 janvier 2015)
  28. (en) James Caldwell, « Caldwell's NJPW Tokyo Dome show results 1/4: Complete "virtual-time" coverage of live Wrestle Kingdom PPV - Tanahashi vs. Okada, Bullet Club, Nakamura, Jim Ross, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 4 janvier 2015)
  29. (en) James Caldwell, « NJPW news: Bullet Club takes top titles at "New Beginning" - Styles new IWGP World Champ, other title changes », Pro Wrestling Torch, (consulté le 14 avril 2016)
  30. (ja) « Invasion Attack 2015 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 5 avril 2015)
  31. (en) « Show results - 4/5 NJPW "Invasion Attack" in Tokyo, Japan: A.J. Styles defends IWGP World Title in main event, ROH tag teams win both Tag Titles, Bullet Club in action, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 5 avril 2015)
  32. (ja) « Dominion 7.5 in Osaka-jo Hall », New Japan Pro Wrestling (consulté le 5 juillet 2015)
  33. (en) « G-1 Climax 2015 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  34. (en) « 01/04 NJPW Wrestle Kingdom 10 results and review – Kazuchika Okada vs. Hiroshi Tanahashi for the IWGP Heavyweight Championship, Shinsuke Nakamura vs. A.J. Styles for the IWGP Intercontinental Champshionship, and more from NJPW’s biggest show », Pro Wrestling (consulté le 4 janvier 2016)
  35. (en) « Honor Rising: Japan 2016 », sur New Japan Pro Wrestling official website (consulté le 20 février 2016)
  36. (en) « New Challengers Arrive: Anderson & Gallows in WWE », sur 411Mania (consulté le 9 avril 2016)
  37. (en) « Full Raw results, April 11, 2016: Reigns and Wyatt forge uneasy alliance in main event », sur WWE.com (consulté le 19 avril 2016)
  38. (en) « Raw results, April 18, 2016: Jericho breaks it down for Ambrose in London », sur WWE.com (consulté le 19 avril 2016)
  39. (en-US) « 5/30 WWE Raw Results - CALDWELL'S Complete Live TV Report - », sur www.pwtorch.com, (consulté le 7 juin 2016)
  40. « Get complete 2016 WWE Draft results here » (consulté le 21 juillet 2016)
  41. « Early retirement for The New Day? » (consulté le 14 septembre 2016)
  42. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 24 janvier 2017)
  43. (en) Dave Meltzer et Joseph Currier, « WWE Royal Rumble 2017 live results, news & recap », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 29 janvier 2017)
  44. (en) Jack de Menezes, « WrestleMania 33: The Hardy Boys return as Matt and Jeff win Raw Tag Team titles in fatal four-way ladder match », sur independent.co.uk, (consulté le 3 avril 2017)
  45. [http://www.wwe.fr/news/2017/04/03/les-résultats-de-raw-03-04 -2017.html « Les résultats de Raw »], sur www.wwe.fr (consulté le 4 avril 2017)
  46. Wrestling Reality, « WWE MainEvent Highlights 9th November 2017 | WWE Mainevent 11/9/2017 Highlights Full Show », (consulté le 10 novembre 2017)
  47. WWE, « Finn Bálor & Samoa Joe vs. Luke Gallows & Karl Anderson: Raw, Nov. 13, 2017 », (consulté le 14 novembre 2017)
  48. (en-US) « WWE RAW Results - 1/22/18 (RAW 25th Anniversary from Brooklyn and New York City) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne)
  49. (en-US) « 2/23 WWE Live Results: Vancouver, British Columbia (Roman Reigns vs. Elias headlines) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne)
  50. (en-US) « Wrestleview Live #30: 2018 WWE Elimination Chamber Review, Ronda Rousey returns - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne)
  51. (en-US) « WWE RAW Results - 3/12/18 (Brock Lesnar and Roman Reigns to face off, Ronda Rousey) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne)
  52. (en-US) « WWE RAW Results - 3/19/18 (Ultimate Deletion, Brock Lesnar and Ronda Rousey to appear) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne)
  53. (en-US) « WWE RAW Results - 3/26/18 (John Cena vs. Kane, Hype for WrestleMania 34 in two weeks) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne)
  54. Wrestling Mate, « WWE Main Event Highlights 5th April 2018 - WWE Main Event Highlights 4/5/18 », (consulté le 8 avril 2018)
  55. WWE, « WrestleMania 34 Kickoff: April 8, 2018 », (consulté le 9 avril 2018)
  56. (en-US) « WWE RAW Results - 4/9/18 (Night after WrestleMania 34, Brock Lesnar era continues) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne)
  57. (en-US) « Full 2018 WWE Superstar Shake-up results: Find out who is switching brands, NXT call-ups - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne)
  58. (en-US) « WWE Smackdown Results - 4/24/18 (MizTV with Daniel Bryan, Asuka teams with Becky Lynch) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne)
  59. (en-US) « WWE Greatest Royal Rumble Results - 4/27/18 (50-man Royal Rumble, Lesnar vs. Reigns) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne)
  60. (en) « VIDEO: Footage Of Luke Gallows & Amber O’Neal’s Wedding », sur Pro Wrestling (consulté le 16 avril 2016).
  61. (en)« NWL - National Wrestling League NWL Heavyweight Title History » (consulté le 7 juillet 2009)
  62. (en) « RCW Tag Team Championship history »
  63. (en) « Classement PWI500 de Luke Gallows », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 14 septembre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]