Dresdner Kreuzchor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dresdner Kreuzchor
Image illustrative de l'article Dresdner Kreuzchor
Logo du Dresdner Kreuzchor

Pays de résidence Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Ville de résidence Dresde
Lieux d'activité Église Sainte-Croix
Type de formation chœur d'enfants
Style Musique religieuse
Direction Roderich Kreile
Création XIVe siècle
Effectif 150
Site web Site officiel

Le Dresdner Kreuzchor (littéralement chœur de la Croix de Dresde) est le chœur de garçons de l'église Sainte-Croix (Kreuzkirche) de Dresde. Fondé il y a sept siècles, c'est l'un des plus anciens chœurs d'Allemagne.

Historique[modifier | modifier le code]

Le 6 avril 1300, l'école de la Sainte-Croix de Dresde est déjà mentionnée. Elle est l'une des écoles appartenant à l'église Saint-Nicolas. Une autre tâche importante est la formation des choristes, qui étaient nécessaires pour les chants liturgiques liés à la vénération solennelle de la relique de la Croix. En outre, ils se produisent aux célébrations de la messe.

Les choristes[modifier | modifier le code]

Le Dresdner Kreuzchor compte actuellement 150 membres, garçons entre 9 et 19 ans de Dresde et des environs qui suivent des cours en pensionnat. Ils sont appelés les Kruzianer.

Direction[modifier | modifier le code]

Son directeur depuis 1997 est Roderich Kreile. Rudolf Mauersberger en a été le chef de chœur de 1930 à 1971, ainsi que Martin Flämig de 1971 à 1991.

Le Dresdner Kreuzchor, devant l'orgue de l'église.

Kreuzkantor[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Kreuzkantor.

Les Kreuzkantoren sont les équivalents des cantors ou des maîtres de chapelle. Ils sont apparus avec l'introduction de la Réforme luthérienne, au XVIe siècle.

Répertoire[modifier | modifier le code]

Son répertoire inclut des œuvres baroques des compositeurs Heinrich Schütz ou Jean-Sébastien Bach, mais aussi celle du romantisme, du XIXe siècle, et des compositeurs modernes. Il enregistre en 1957 le motet Tristis est anima mea attribué à Johann Kuhnau

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hans John, Der Dresdner Kreuzchor und seine Kantoren, Berlin, 1987 (ISBN 3-374-00177-7)

Articles connexes[modifier | modifier le code]