Drapeaux coloniaux français

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Certaines colonies, protectorats et mandats de l'empire colonial français ont utilisé des drapeaux coloniaux distinctifs. Ceux-ci ont le plus souvent le drapeau tricolore français incrusté.

Drapeaux coloniaux avec un drapeau tricolore[modifier | modifier le code]

Il s'agit du drapeau d'origine de la colonie sur lequel est ajouté le drapeau français au canton (moitié supérieure proche du mât).

Des sources navales montrent que de tels drapeaux étaient utilisés dans le mandat français de Syrie mais avec des bandes inégales, comme dans celui du pavillon français. Il est probable que ces versions étaient utilisées en mer et que sur terre le drapeau tricolore avait des bandes égales standard.

Pour des raisons de simplicité les drapeaux coloniaux français présenté dans cet article sont classés en fonction de leur apparence, cela n'implique pas des origines communes ou l'existence de drapeaux dégradés utilisés par le gouvernement français, sauf indication contraire.

Fond rouge[modifier | modifier le code]

  • Laos, Indochine française : le Laos fait partie de l'Indochine française à partir de 1893. Le drapeau tricolore a été ajouté au drapeau du royaume de Luang Prabang, qui était rouge avec un éléphant blanc à trois têtes sur un socle et sous un parasol.
  • Maroc : le protectorat au Maroc de 1919 à 1953 a utilisé le drapeau national avec un drapeau tricolore au canton comme pavillon civil.
  • Tunisie : de 1881-1956, la Tunisie était un protectorat français. Il a été rapporté que le drapeau tricolore a été ajouté au drapeau tunisien pour être utilisé comme pavillon civil, comme au Maroc, mais il semble que ce drapeau n'a jamais été officiel.
  • Wallis-et-Futuna : le drapeau non officiel, mais couramment utilisé, de Wallis-et-Futuna est rouge avec quatre triangles blancs disposés en carré avec le drapeau tricolore au canton bordé de blanc.

Fond bleu[modifier | modifier le code]

  • Damas : cette partie du mandat français de la Syrie 1922-1925, utilise un drapeau bleu avec un disque blanc au centre et le drapeau tricolore au canton.
  • Syrie (1920) : le mandat français de la Syrie a peut-être utilisé un drapeau bleu ciel avec un croissant blanc et une étoile, et le drapeau tricolore au canton.
  • En 1939, le drapeau du gouverneur général était un drapeau carré bleu et le drapeau français au canton. Avec un terminaison en queue d'aronde, ce drapeau était celui des gouverneurs coloniaux.

Fond blanc[modifier | modifier le code]

  • Alep : cette partie du mandat français de la Syrie (1920-1925) a utilisé un drapeau blanc avec le drapeau tricolore au canton et trois étoiles jaunes à cinq branches formant un triangle.
  • Lattaquié : cette partie du mandat français de la Syrie a utilisé un drapeau blanc, rapport 2/3, avec le drapeau tricolore au canton qui prend jusqu'à 1/9 de la surface du drapeau, des triangles rouges dans les trois autres coins, et un rayon de soleil couleur or au centre du drapeau.
  • La première bannière de la Révolution française avait un champ blanc avec un drapeau tricolore au canton, bien que l'ordre des couleurs a été inversée depuis.

Fond vert[modifier | modifier le code]

  • Togo : le drapeau utilisé dans les années 1957-1958 avait deux étoiles blanches à cinq branches sur un fond vert, l'une dans le coin inférieur gauche, l'autre dans le coin supérieur droit.

Fond jaune[modifier | modifier le code]

  • Annam, Indochine française : la province d'Annam, qui fait partie de l'Union de l'Indochine française à partir de 1886 et jusqu'en 1954, a utilisé un drapeau avec un fond jaune clair, en deux formes, l'un avec un rapport de 2/3 et l'autre 1/1 (carré).

Fond multi-couleurs[modifier | modifier le code]

  • État des Druzes : de 1924 à 1936, cette partie du mandat français de la Syrie avait un drapeau avec une bande verticale blanche sous le drapeau tricolore en canton, avec le reste du drapeau composée de rayures horizontales vertes, rouges, jaunes, bleues et blanches.
  • Syrie : en 1922, les États de Damas, d'Alep et de Lattaquié sont réunis en une fédération syrienne avec un drapeau fédéral composé de bandes horizontales vert-blanc-vert et le drapeau tricolore en canton. Ce drapeau a également été utilisé lorsqu'Alep et Damas ont fusionné.

Drapeaux coloniaux à motifs différents[modifier | modifier le code]

Tricolores modifiés[modifier | modifier le code]

  • Liban : le mandat français du Grand Liban (1920-1943) utilise le drapeau tricolore français avec un cèdre vert au milieu.

Autres motifs[modifier | modifier le code]

Galeries[modifier | modifier le code]

Drapeaux historiques[modifier | modifier le code]

Drapeaux à histoire française[modifier | modifier le code]

Drapeaux en vigueur[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • F. E. Hulme, The flags of the world : their history, blazonry and associations , Frederick Wayne and Co., Londres, p. 152, (1895).
  • W. J. Gordon et F. E. Hulme, Flags of the world, past and present; their story and associations, Frederick Wayne and Co., Ltd., Londres, p. 265, (1929).
  • B. McCandless et G. Grosvenor, "Our Flag Number", The National Geographic Magazine, National Geographic Society, Washington, D.C., Vol. XXXII, No. 4, p. 420, Octobre, (1917).
  • G. Grosvenor et W.J. Showalter, "Flags of the World", The National Geographic Magazine, National Geographic Society, Washington, D.C., Vol. LXVI, No. 3, p. 338–396, Septembre, (1934).
  • Flags of All Nations Volume I. National Flags and Ensigns (B.R.20(1) 1955), Her Majesty's Stationery Office, Londres, (1955).
  • Flags of All Nations Volume II. Standards of Rulers, Sovereigns and Heads of State; Flags of Heads of Ministries, and of Naval, Military, and Air Force Officers (B.R.20(2) 1958), Her Majesty's Stationery Office, Londres, (1958).
  • Flags of All Nations Change Five (BR20), Her Majesty's Stationery Office, Londres, (1989), Revision (1999).
  • W. Smith, Flags Through the Ages and Across the World, McGraw-Hill Book Co., Ltd., Maidenhead, England, p. 361, (1975).
  • J.W. Norie et J.S. Hobbs, Three Hundred and Six Illustrations of the Maritime Flags of All Nations; Arranged Geographically, with Enlarged Standards: Together with Regulations and Instructions Relating to British Flags &c., Printed for, and Published by C. Wilson, At the Navigation Warehouse and Naval Academy, No. 157, Leadenhall Street, Near Cornhill,(Facsimile reprint of 1848 original), (1987).
  • Ottfried Neubecker, Flaggenbuch (Flg.B.). Bearbeitet und herausgegeben vom Oberkommando der Kriegsmarine. Abgesclossen am 1. December 1939, (Historical Facsimile edition containing all national and international flags 1939-1945), p. 193, (1992).