Drapeau de la Palestine mandataire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Drapeau de l'Union Jack, puissance mandataire de Palestine de 1923 (de facto 1918) à 1948.
Pavillon des navires immatriculés sous le mandat palestinien, utilisé de 1927 à 1948.

Le drapeau de la Palestine mandataire entre 1920 et 1948, était celui de l'Union Jack[1][réf. nécessaire].

Histoire[modifier | modifier le code]

La Palestine sous mandat britannique est issue de la conférence de San Remo où les vainqueurs de la Première Guerre mondiale se partagèrent le contrôle de plusieurs provinces l’Empire ottoman. La Société des Nations (SDN) donne mandat aux Britanniques pour la gestion du Royaume d'Irak, de la Transjordanie et de la Palestine.

Au niveau maritime, le pavillon de la flotte était composé du Red Ensign flanqué d'un disque blanc où était mentionné le nom Palestine en capitale[2].

A noter , qu'aucune revendication culturelle et aucun drapeau arabe palestinien n'a vu le jour avant 1948.

Drapeau sioniste ou hébreu[modifier | modifier le code]

Drapeau de la communauté juive de Palestine, le Yichouv.
Le drapeau de la Palestine juive (en 1934) extrait du Larousse.

Un drapeau sioniste ou hébreu était utilisé par le Yichouv, par l'agence juive et la histadrout. Le drapeau composé d'une étoile de David et au couleur bleu et blanche n'était qu'utilisé que par le Yichouv et n'était pas reconnu officiellement par les autorités britanniques. Parmi les symboles les plus fréquemment utilisés par les divers versions de drapeaux juifs depuis le XIXe siècle, il y a l'étoile de David, le lion de Juda et la ménorah.

Références[modifier | modifier le code]