Drapeau d'Haïti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Drapeau d'Haïti
Drapeau d'Haïti
Drapeau d'Haïti
Utilisation Drapeau d'État et de guerre, pavillon d'État et de guerre Version officielle
Caractéristiques
Proportions 9:15
Adoption
Éléments Drapeau bicolore bleu-rouge avec un rectangle central blanc surmonté des armes de la République.

Le drapeau d'Haïti fut créé en 1803, adopté dès 1820 et officialisé en 1843. La Constitution d'Haïti de 1987 confirme dans le texte l'identité historique du drapeau haïtien, qui est reconnu comme l'emblème de la République (article 3).

Historique[modifier | modifier le code]

Le drapeau d'Haïti est rouge et bleu, organisé en deux bandes horizontales de longueur égale.

Ce drapeau est inspiré du drapeau français tricolore, adopté par la Révolution française, dont la partie blanche, considérée comme le symbole de la race blanche et non pas de la royauté, a été déchirée. Le , lors du congrès de l'Arcahaie, regroupant l'ensemble des chefs de la Révolution haïtienne, Jean-Jacques Dessalines arracha du drapeau tricolore français la partie centrale de couleur blanche. Catherine Flon prit les deux morceaux restants, le bleu et le rouge, et les cousit ensemble pour symboliser l'union des noirs et des mulâtres et créer le drapeau d'Haïti de la République d'Haïti.

Sous la dictature des Duvalier, de 1964 à 1986, il a été remplacé par un drapeau rouge et noir.

Dix jours après le renversement de Jean-Claude Duvalier, le , le drapeau national historique a été réhabilité officiellement et confirmé par la constitution de 1987 plébiscitée lors du référendum du .

Les armes de la République sont : Le palmiste surmonté du bonnet de la liberté et, ombrageant de ses palmes, un trophée d'armes avec comme légende : « L'Union fait la Force ».

Depuis 1938, la chanson patriotique Fière Haïti, connue aussi sous le nom de « Hymne à la jeunesse », écrite en 1937 par Édouard Antonin Tardieu, à la suite d'un concours du Ministère de l'Éducation, et dont la musique a été composée par Desaix Baptiste, est chantée tous les 18 mai, lors de la fête du drapeau[1]. Elle est également chantés lors de la levée des drapeaux, notamment dans les écoles[2].

Chronologie des drapeaux[modifier | modifier le code]

Anecdote[modifier | modifier le code]

En 1921, le Liechtenstein a adopté un drapeau analogue à celui adopté par Haïti un siècle plus tôt, en 1820. Ce n'est que quinze ans plus tard, lors des Jeux olympiques d'été de 1936, que la similarité a été pour la première fois remarquée[3]. L'année suivante, pour les différencier, le Liechtenstein a ajouté une couronne dans la bande bleue de son drapeau[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.ayitihistory.com/index.htm#patriotic_songs.htm
  2. Hymne au drapeau haïtien
  3. « Pourquoi les Américains refusent de baisser leur drapeau », Slate.fr,‎ (lire en ligne)
  4. Éditions Larousse, « Encyclopédie Larousse en ligne - Drapeau du Liechtenstein », sur www.larousse.fr (consulté le 3 septembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]