Drame lyrique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 21 avril 2016 à 14:37 et modifiée en dernier par 86.68.115.27 (discuter). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Drame lyrique est une terminologie utilisée pour qualifier une œuvre pouvant appartenir à différents genres d'opéra ou parfois simplement musicaux.

Selon les auteurs l'expression est employée pour désigner :

  • de manière impropre, des œuvres du « théâtre musical » dans lesquelles le chant n'est pas l'élément principal et dont les intermèdes musicaux et parfois l'œuvre elle-même sont plus exactement dénommés mélodrame ;
  • à juste titre, des « pièces de théâtre chantées » qualifiées en italien de dramma lirico ou de melodramma ;

Richard Wagner a souligné dans Oper und Drama le caractère antinomique de ces deux concepts[1].

  • sans véritable justification, des « tragédies en musique », appellation française plus généralement usitée pour traduire l'italien opera seria ou dramma per musica.

Le genre se distingue notamment du « grand opéra » à la française ou de la musique wagnérienne par son caractère intimiste. Pelléas et Mélisande de Claude Debussy est considéré comme l'archétype du véritable drame lyrique.

Quelques œuvres qualifiées de « drame lyrique »

Notes et références

  1. Roland Mancini et Jean-Jacques Rouveroux, Guide de l'opéra, Fayard, coll. Les Indispensables de la musique, Paris, 1995 (ISBN 2-213-59567-4)