Drame lyrique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Drame lyrique est une terminologie utilisée pour qualifier une œuvre pouvant appartenir à différents genres d'opéra ou parfois simplement musicaux.

Selon les auteurs l'expression est employée pour désigner :

  • de manière impropre, des œuvres du « théâtre musical » dans lesquelles le chant n'est pas l'élément principal et dont les intermèdes musicaux et parfois l'œuvre elle-même sont plus exactement dénommés mélodrame ;
  • à juste titre, des « pièces de théâtre chantées » qualifiées en italien de dramma lirico ou de melodramma ;

Richard Wagner a souligné dans Oper und Drama le caractère antinomique de ces deux concepts[1].

  • sans véritable justification, des « tragédies en musique », appellation française plus généralement usitée pour traduire l'italien opera seria ou dramma per musica.

Le genre se distingue notamment du « grand opéra » à la française ou de la musique wagnérienne par son caractère intimiste. Pelléas et Mélisande de Claude Debussy est considéré comme l'archétype du véritable drame lyrique.

Quelques œuvres qualifiées de « drame lyrique »[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Roland Mancini et Jean-Jacques Rouveroux, Guide de l'opéra, Fayard, coll. Les Indispensables de la musique, Paris, 1995 (ISBN 2-213-59567-4)