Type MSO

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Type MSO (Mine Sweeper Ocean)
Image illustrative de l'article Type MSO
le M609 Narvik
Caractéristiques techniques
Type dragueur de mines
Longueur 52,31 m
Maître-bau 10,71 m
Tirant d'eau 3,25 m
Déplacement 728 tonnes (standard)
Propulsion 2 moteurs diesel GMC
1 propulseur d'étrave
Puissance 2 x 800 ch
Vitesse 12.8 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 1 canon 40 mm Bofors
Rayon d’action 3 000 miles nautiques à 10 nœuds

( tonnes de fuel)

Autres caractéristiques
Électronique 1 radar de navigation DECCA
1 sonar de coque
2 sondeurs (petits et grands fonds)
Équipage 4 officiers, 50 hommes
Histoire
Constructeurs États-Unis
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Période de
construction
1952 - 1957
Période de service à partir de 1954
Navires construits 15 (France)

Les dragueurs de mines français de type MSO sont des dragueurs de mines océaniques construits aux États-Unis et transférés à la France au titre du Mutual Defense Assistance Program (MDAP)[1].

Service[modifier | modifier le code]

Les dragueurs de mines océaniques de type MSO se différencient des dragueurs côtiers de type MSC (Mine Sweeper Coastal) et des dragueurs de petits fonds de type MSI (Mine Sweeper Inshore) par leur aptitude au travail en eau profonde.

Dans l'attente des nouveaux chasseurs de mines tripartite classe Eridan, cinq de ces dragueurs furent complètement refondus et transformés en chasseurs de mines de 1976 à 1979.
Leur désignation devint officiellement chasseurs de mines type Dompaire (furent ainsi refondus les : Dompaire, Mytho, Cantho, Garigliano et Vinh Long).

Conception[modifier | modifier le code]

La coque du type MSO a été conçue par Philip L. Rhodes (1895-1974). Il a incorporé les techniques de nouvelles constructions qui ont permis de réduire d'environ 50% le poids de la coque. Les machines et les composants internes utilisent des matériaux non ferreux ou non magnétiques pour une signature magnétique minimum. Au momernt de sa construction, le type MSO a été considéré comme le bateau le plus complexe et le plus novateur, mais il coûtait cher. Il était capable de draguer les mines à orins et les mines à influences magnétiques et acoustiques.

La plage arrière est dégagée pour recevoir les apparaux des différentes dragues :

  • treuils et tambours de dragage
  • potences pour la mise en œuvre des différentes dragues.
  • Diverses dragues : mécaniques, magnétiques, acoustiques et explosives

Les unités[modifier | modifier le code]

  • M609 Narvik
  • M610 Ouistreham
  • M612 Alençon
  • M613 Berneval
  • M614 Bir Hacheim
  • M615 Cantho
  • M616 Dompaire
  • M617 Garigliano
  • M618 Mytho
  • M619 Vinh Long
  • M620 Berlaimont
  • M621 Origny
  • M622 Autun
  • M623 Baccarat
  • M624 Colmar


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. dérivé du Plan Marshall, issu d'une décision de Harry S. Truman (prise le 6 octobre 1949) et connue sous le nom de Mutual Defense Assistance Act