Dragonnier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dragonnier (personnage) et Dragonnier (homonymie).
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Dragonnier
Nom vulgaire ou nom vernaculaire ambigu :
L'appellation « Dragonnier » s'applique en français à plusieurs taxons distincts.
Description de cette image, également commentée ci-après

Dragonnier des Canaries (Dracaena draco)

Taxons concernés

  • Genre concerné :
  • Espèces :
    • Voir texte

Le terme dragonnier est le nom vernaculaire donné à certains arbres du genre Dracaena, à port arbustif ou arborescent.

Liste des arbres appelés « dragonnier »[modifier | modifier le code]

On appelle dragonniers plusieurs espèces, notamment :

Terminologie[modifier | modifier le code]

Le terme « dragonnier » désigne principalement les arbres (ou pseudo-arbres) des îles Canaries et de Socotra à cause de la résine rouge qui en était extraite, comparée au sang d'un dragon.

Pour les horticulteurs, l'appellation « dragonnier » sans autre précision désigne l'espèce Dracaena marginata (le dragonnier de Madagascar), l'espèce de Dracaena la plus couramment utilisée comme plante d'intérieur.

Il arrive que l'on appelle également « dragonnier » l'espèce Cordyline fruticosa (L.) A. Chev. (famille des agavacées ou des liliacées) qu'on peut toutefois distinguer grâce à ses couleurs rougeâtres.[réf. nécessaire]

Voir aussi[modifier | modifier le code]