Dragon gallois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Y ddraig goch, le dragon rouge.

Le dragon rouge (en gallois : y ddraig goch ; en anglais : the red dragon) est une créature légendaire du pays de Galles. C'est l'un des symboles du pays, et il figure sur le drapeau national, qui porte son nom.

Histoire[modifier | modifier le code]

Aux IIIe et IVe siècles, les troupes des occupants romains portent l'emblème d'un dragon sur leurs étendards. Après le départ des Romains, les monarques celtes du royaume de Gwynedd utilisent cette image comme symbole de leur autorité au Ve siècle. Le nom d'Arthur Pendragon est dérivé de ces étendards[1],[2].

Vortigern témoin de la lutte entre le dragon rouge et le dragon blanc. Illustration issue du Historia regum Britanniae.

Au VIIe siècle, le roi Cadwaladr adopte spécifiquement un dragon rouge pour sa bannière. Vers 820, l'historien Nennius relate dans son Historia Brittonum que le dragon rouge est le symbole des Gallois. Dans les années 1120, Geoffroy de Monmouth, dans son Historia regum Britanniae, associe le dragon rouge aux légendes arthuriennes : L'enfant Merlin avertit le roi Vortigern de la présence de deux dragons sous les fondements de son château en construction, à Dinas Emrys. Une excavation met au jour un dragon rouge et un dragon blanc, qui alors se combattent. Merlin présente le dragon rouge comme représentant les Gallois, et le dragon blanc comme représentant les Anglo-Saxons, le peuple germanique installé dans la partie de Grande-Bretagne à l'est du pays de Galles[2],[3].

Vers 1400, le prince gallois Owain Glyndŵr utilise l'étendard du dragon lors de sa révolte contre la Couronne d'Angleterre. En 1485, les troupes du Gallois Henri Tudor portent le drapeau au dragon lors de leur victoire contre le roi anglais Richard III à la bataille de Bosworth. Devenu roi d'Angleterre sous le nom d'Henri VII, Henri Tudor, fondateur de la maison Tudor, inclut le dragon rouge gallois dans ses armoiries. Le drapeau au dragon rouge connaît un regain de popularité au début du XXe siècle, et ce symbole est déployé lors de l'investiture d'Édouard, prince de Galles, en 1911 à Caernarfon. En 1959, le drapeau est officiellement adopté, sous sa forme actuelle, comme drapeau de la principauté. C'est aujourd'hui un symbole national populaire et couramment utilisé au pays du Galles[2],[3].

Images[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]