Dragon 32

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dragon 32
Un ordinateur personnel Dragon 32
Un ordinateur personnel Dragon 32
Type Ordinateur personnel
Date de sortie
Fin de production 1984[2]
Processeur Motorola 6809 E
cadencé à 0,894 MHz[3]
Mémoire RAM :
32 Ko pour le Dragon 32
64 Ko pour le Dragon 64

ROM : 16 Ko[3]

Résolution
  • Dragon 32 :
    - 256x192 en 2 couleurs
    - 128x192 en 4 couleurs
    - sur une palette de 9 couleurs[4]
    Texte : 16x32[3]

Les Dragon 32 et Dragon 64 sont des ordinateurs personnels construits dans les années 1980[5],[6],[7],[8]. Ces ordinateurs étaient très similaires au TRS-80 Color Computer (CoCo)[4], ils étaient produits pour le marché européen par Dragon Data, Ltd., à Port Talbot au Pays de Galles, et pour le marché américain par Tano de La Nouvelle-Orléans en Louisiane. Les numéros de modèle constituent la principale différence entre les deux machines, 32 Ko de RAM pour le Dragon 32 et 64 Ko de RAM pour le Dragon 64.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début des années 1980, le marché de l'ordinateur personnel était en plein essor. De nouvelles machines furent lancées presque tous les mois. En Août 1982, Dragon rejognit la mêlée avec le Dragon 32; Dragon 64 suivit un an plus tard. Les ordinateurs se vendirent très bien au départ qui ont attiré l'intérêt de plusieurs développeurs de logiciels indépendants, notamment Microdeal. Un magazine (dragon user) a commencé à être publié peu de temps après le lancement de la machine.

Sur le marché encombré de l'ordinateur personnels, où la qualité des jeux étaient un facteur important, les Dragon ont souffert à cause de ses capacités graphiques inférieurs aux machines contemporaines comme le Sinclair ZX Spectrum et BBC Micro.

Le Dragon a également été incapable d'afficher facilement les minuscules et incapable d'afficher les caractères accentuées. La machine ne pouvait guère dépasser le stade de console de jeux, excluant le marché éducatif et "semi-professionnel".

En raison de ces limitations, le Dragon n'a pas été un grand succès commercial, et la production des dragon prit fin en Juin 1984.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Smeed, D.; Sommerville, I. (1983). Inside the Dragon. Addison-Wesley. (ISBN 0-201-14523-5)
  • (en) Vander Reyden, John (1983). Dragon 32 programmer's reference guide. Beam Software/Melbourne House. (ISBN 0-86161-134-9).
  • (de) Jörn W. Janneck, Till Mossakowski: Das Dragon 32/64 Lexikon. Röckrath Mikrocomputer, Aachen 1984, (ISBN 3-925074-05-8).
  • (de) U. Schollwöck: Maschinensprache auf dem Dragon 32/64. IWT-Verlag, München 1984, (ISBN 3-88322-105-8).

Galerie photo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « History of the Dragon computer », sur binarydinosaurs.co.uk (consulté le 7 mai 2014).
  2. (en) Kris Sangani, « Gadgets That Design Forgot », Engineering & Technology, IET, vol. 4, no 16,‎ , p. 31 (ISSN 1750-9637)
  3. a, b et c (fr) « Dragon 32 », sur silicium.org (consulté le 10 mai 2014).
  4. a et b (fr) « Ordinateurs Dragon », sur grospixels.com (consulté le 8 mai 2014).
  5. (en) The Dragon 32/64 Computers
  6. (en) Dragon Information Files
  7. (en) The Dragon Archive
  8. (en) Dragon 32 Universe

Liens externes[modifier | modifier le code]