Drag-On

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drag-On
Nom de naissance Mel Jason Smalls
Naissance (37 ans)
Bronx, New York
Activité principale Rappeur, acteur
Genre musical Hip-hop, rap East Coast, rap hardcore[1]
Années actives Depuis 1997
Labels Hood Environment, Full Surface, Virgin Records, Ruff Ryders, Interscope

Drag-On, de son vrai nom Mel Jason Smalls, né le dans le Bronx, New York, est un rappeur et acteur américain. Drag-On est sans doute mieux connu comme membre de Ruff Ryders Entertainment dans leque il publie son premier album, Opposite of H2O en 2000. L'album est un succès, débutant la cinquième place du Billboard 200, se vend à 500 000 exemplaires et certifié disque d'or par la Recording Industry Association of America (RIAA). Après avoir quitté Interscope Records, Drag-On se joint à Virgin Records et publie son deuxième album Hell and Back, en 2004. L'album ne se classe que 47e du Billboard 200. En octobre 2007, Drag-On signe un contrat avec Full Surface Records, membre et ami des Ruff Ryders

Biographie[modifier | modifier le code]

Rappeur de la Côte Est, Drag-On contribue longtemps à de nombreux albums de rap hardcore, participant à des projets de DMX, de DJ Clue (The Professionnal), de The LOX (Living Off Experience) ainsi qu'à plusieurs compilations et mixtapes[1].

Le 15 février 2000, Drag-On publie son premier album solo, Opposite of H2O[2]. L'album se classe cinquième du Billboard 200[3]. Il se vend à 500 000 exemplaires, et est certifié disque d'or par la Recording Industry Association of America (RIAA)[4]. Il apparait dans des entretiens de BET et dans deux films avec DMX, Hors limites (2001) et En sursis (2003). Après avoir quitté Interscope Records, Drag-On se joint à Virgin Records. Le 10 février 2004, il explore un nouveau style hardcore et publie au label son deuxième album, Hell and Back[5]. L'album n'atteint que la 47e place du Billboard 200[6]. Drag-On part alors de Virgin.

En 2007, il rejoint le label Full Surface Records créé par Swizz Beatz et Cassidy[7],[8]. Le 4 février 2007, il publie son troisième album solo, Hood Environment[9].

Le 30 mars 2011, Drag abandonne les Ruff Ryders, d'un comme un accord. Selon ses propos, il souhaite mieux se consacrer à la production indépendante[10]. L'artiste participe le 1er septembre 2012 à un concert accompagné par DMX[11].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Opposite of H20
  • 2004 : Hell and Back
  • 2007 : Hood Environment

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Stacia Proefrock, « Drag-On Biography », sur AllMusic (consulté le 11 octobre 2015).
  2. (en) Matt Conaway, « Drag-On - Opposite of H2O Overiew », sur AllMusic (consulté le 11 octobre 2015).
  3. (en) « Drag-On - Opposite of H2O Awards », sur AllMusic (consulté le 11 octobre 2015).
  4. (en) « A.D. THE GENERAL CATCHES UP TO DRAG-ON (EXCLUSIVE INTERVIEW) », sur On the Rise Magazine,‎ (consulté le 11 octobre 2015).
  5. (en) Andy Kellman, « Drag-On - Hell and Back Overview », sur AllMusic (consulté le 11 octobre 2015).
  6. (en) « Drag-On - Hell and Back Awards », sur AllMusic (consulté le 11 octobre 2015).
  7. (en) « Drag-On Reunites With Swizz Beatz; Signs To Full Surface », sur AllHipHop,‎ (consulté le 11 octobre 2015).
  8. (en) XXL Staff, « Drag-On Signs With Swizz Beatz’s Full Surface Records »,‎ (consulté le 11 octobre 2015).
  9. (en) « Drag-On - Hood Environment Overview », sur AllMusic (consulté le 11 octobre 2015).
  10. (en) « Drag-On Leaves The Ruff Ryders For New Label », sur Rap Basement,‎ (consulté le 11 octobre 2015).
  11. (en) « DMX, Rock the Bells 2012: Rapper Brings Out Drag-On, Gives Memorable Quote About Women’s Genitals », sur theboombox.com,‎ (consulté le 11 octobre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]