Doyle Brunson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Doyle et Brunson.
Doyle Brunson Crystal Clear app Cardgame-3.svg

Doyle Brunson.jpg
Doyle Brunson pendant les WSOP 2006.

Pseudonyme Texas Dolly
Lieu de résidence Las Vegas
World Series of Poker
Bracelets WSOP 10
ITM 29
Plus haut rang ITM
au Main Event
Vainqueur 1976, 1977
World Poker Tour
Titres 1
Tables finales 3 (+1)
ITM 4

Doyle « Texas Dolly » Brunson est l'un des joueurs de poker au plus gros palmarès. Respecté de tous, il est considéré comme une véritable légende.[ton publicitaire]

Doyle Brunson est né le 10 août 1933 à Longworth, une petite ville du Texas. Très tôt, il prend l’habitude de courir de grandes distances pour aller dans les villes voisines, et devient un athlète prometteur. Il joue au basket-ball, fait partie de l’équipe des All State Texas et court régulièrement le mile. Après avoir joué chez les Texas Interscholastic Track Meet en 1950, il est repéré par les Lakers de Minneapolis. Mais une blessure met fin à son espoir de devenir joueur de basket-ball professionnel. Alors qu’il décharge des plaques de plâtres pour un job d’été, l’une d’entre elle tombe sur sa jambe et met définitivement fin à son rêve de devenir joueur professionnel. La fissuration de l’os en deux endroits le laisse dans le plâtre pendant deux ans. Aujourd’hui encore, les séquelles de cet accident l’obligent parfois à prendre des béquilles pour se déplacer. Doyle Brunson, obligé d’abandonner le sport, poursuit des études et obtient un Master's degree in administrative education.

Il jouait déjà au poker avant sa blessure, lors de parties de draw (poker fermé) et trouvait ce jeu « faible ». Après sa blessure, il commence à jouer beaucoup plus souvent. Les parties lui permettent de payer ses dépenses durant ses études jusqu’à l’obtention de son master en 1954. L’année suivante, il trouve son premier emploi en tant que vendeur d’équipement de bureau. Mais le premier jour, il est invité à une partie de 7 stud (voir (en) Stud poker), où il gagne plus d’un mois de salaire en moins de trois heures. Il démissionne alors rapidement et entame sa carrière de joueur professionnel.

Doyle Brunson commence à jouer dans des parties illégales à Fort Worth (Texas) avec son ami, Dwaine Hamilton. Rapidement, ils se déplacent dans les États voisins (Louisiane, Oklahoma) pour participer à des parties plus importantes et rencontrent Amarillo Slim et Sailor Roberts, deux joueurs professionnels. Hamilton retourne à Fort Worth pendant que Brunson, Slim et Roberts, voyagent, jouent au poker et passent le temps au golf. Ils mettent tout leur argent en commun pour jouer et au bout de 6 ans, décident de faire leur premier voyage à Las Vegas, où ils perdront tout (un montant à 6 chiffres). Ils décident donc d’arrêter de jouer ensemble tout en demeurant amis. Doyle Brunson s’installe définitivement à Las Vegas et continue de jouer.

En 1976, il devient champion du monde en remportant la finale des WSOP (World Series of Poker) contre Jesse Alto et récidive l’année suivante contre Gary Berland. Lors de ces deux victoires, il remporta le bracelet en gagnant avec T2 ( 10 et 2 ) sur la dernière main ce qui valut le nom de "Texas Dolly" à cette main.

En 1979, il écrit un livre, Super System, considéré depuis comme la bible du poker qui a influencé la manière de jouer de plusieurs générations de joueurs.[ton publicitaire]

En 2004, il écrit Super System 2. A course in power poker, une nouvelle version de son best-seller, remis à jour et tenant compte de l’évolution du jeu.

En 2005, il devient, avec Johnny Chan, le joueur le plus titré des WSOP en remportant son dixième bracelet[1].

En 2006, il donne son nom à une étape du prestigieux World Poker Tour.

En 2011, le « federal grand jury » de Baltimore (Maryland) a émis deux actes d’accusation concernant indirectement de nombreux sites de jeux d’argent en ligne depuis l’étranger. Onze comptes bancaires situés en Caroline du Nord, au Portugal, Pays Bas, Panama, Malte et Guam ont été saisis. Parmi les 10 noms de domaines confisqués par la justice figure celui de Doyle Brunson (fermé par le F.B.I.), la salle fondée en 2004 par Doyle Brunson. Brunson annonçait, dans le courant de la semaine précédente cette décision de justice, son désengagement de la salle qui, en ces temps de croisade par les tribunaux américains contre les opérateurs de poker en ligne, continuait à proposer ses services aux joueurs américains en défi de l’UIGEA.

Bracelets des World Series of Poker[modifier | modifier le code]

Année Tournoi Prix (US$)
1976 5 000$ Deuce to Seven Draw 80 250
1976 10 000$ No Limit Hold'em World Championship 230 000
1977 1 000$ Seven-Card Stud Split 62 500
1977 10 000$ No Limit Hold'em World Championship 340 000
1978 5 000$ Seven-Card Stud 68 000
1979 600$ Mixed Doubles (avec Starla Brodie) 4 500
1991 2 500$ No Limit Hold'em 208 000
1998 1 500$ Seven-Card Razz 93 000
2003 2 000$ H.O.R.S.E. 84 080
2005 5 000$ No Limit Shorthanded Texas Hold'em (6 joueurs par table) 367 800

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En 2007, Phil Hellmuth a gagné son onzième bracelet, établissant le nouveau record.

Biographie de lirelepoker.com

Ouvrages de Doyle Brunson traduits en français

Liens externes[modifier | modifier le code]