Dov Zerah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zerah.
Dov Zerah
Dov Zerah.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (63 ans)
Nationalité
Formation

Dov Zerah, né le à Tunis (Tunisie), a occupé le poste de directeur général de l’Agence française de développement (AFD) du 2 juin 2010 au 29 mai 2013[1]. Il était également président de Proparco, filiale de l’AFD spécialisée dans le financement du secteur privé ; censeur d'OSEO.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dov Zerah est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, possède une maîtrise de Sciences économiques de l’université de Panthéon-Sorbonne, est ancien élève de l’École nationale d’administration (ENA, Promotion Voltaire (1980) et auditeur de l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN - 59e session)

De 1981 à 1993, avant de devenir sous-directeur des Affaires bilatérales, il occupe quatre postes à la direction du Trésor : adjoint au chef du bureau du financement des entreprises, chef du bureau de la Réglementation bancaire et des relations avec la profession bancaire, chef du bureau des banques, et chef du bureau de la zone franc et de l’Afrique sub-saharienne. De 1984 à 1986, il est attaché financier à la représentation permanente de la France auprès des Communautés européennes.

De 1993 à 1999, il occupe des postes de direction de cabinets, cabinets des ministres de la Coopération, puis de l’Environnement, puis du commissaire européen chargée de la recherche, de l’innovation, de l’éducation, de la formation et de la jeunesse. De juin 1993 à novembre 1995, il est directeur délégué à la direction générale de la Caisse française de développement (CFD), qui deviendra l’AFD.

De 1999 à 2002, il est président de la Compagnie cotonnière (COPACO) et président de Dagris (Développement des agro-industries du sud) ex-Compagnie française pour le développement des fibres textiles (CFDT), holding de sociétés cotonnières implantées dans une trentaine de pays principalement africains.

De 2002 à 2007, il est directeur des Monnaies et médailles au ministère de l'Économie.

En avril 2007, il est nommé conseiller maître à la Cour des comptes[2].

Autres activités[modifier | modifier le code]

Dov Zerah a enseigné à l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po), à l’Institut supérieur du commerce (ISC), ainsi qu’à l’École des hautes études commerciales de Paris (HEC).

Conseiller municipal de Neuilly-sur-Seine de 2008 à 2014, il a été administrateur des Consistoires central et de Paris de 2009 à 2014.

Dov Zerah est vice-président du Groupe "Que faire ?", qui rassemble d’anciens membres de cabinets ministériels de droite, du centre et de gauche, ainsi que des dirigeants d’entreprises.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Économie financière internationale. Les interventions du Trésor, La Documentation française, 1992
  • L'économie par les textes, Bréal, 1993
  • Le Système financier français - Dix ans de modernisation, La Documentation française, 1994
  • La Monnaie, Livre de Poche, 1996
  • La Monnaie de Paris. 12 siècles d’Histoire, Le cherche midi, 2006
  • L'exigence d’une gouvernance mondiale, Paris, L.G.D.J, coll. « Systèmes », 2013 (ISBN 978-2-275-03964-0)

Décorations[modifier | modifier le code]

Il est chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur, commandeur dans l’ordre du Mérite (Sénégal), et officier dans l’Ordre national du Bénin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Date de la nomination d'Anne Paugam en tant que directrice générale de l’AFD (communiqué disponible sur le site Internet de l'AFD)
  2. Décret du 5 avril 2007 portant nomination d'un conseiller maître à la Cour des comptes - M. Zerah (Dov) publié au JORF du 6 avril 2007.