Douleur neuropathique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La douleur neuropathique est une douleur causée par une lésion des voies sensitives du système nerveux, central ou périphérique.

Symptomatologie[modifier | modifier le code]

La douleur neuropathique est généralement associée à une dysesthésie et une allodynie[1]. Il peut exister une zone gâchette déclenchant les douleurs. Les douleurs neuropathiques peuvent être à type de brûlure, de froid, ou de sensations de piqûres, et s'accompagner de sensations de fourmillement[2].

Épidémiologie[modifier | modifier le code]

Les douleurs neuropathiques concernent environ 7 % de la population générale et 25 % des patients atteints de douleurs chroniques[1].

Traitements[modifier | modifier le code]

Un médicament antiépileptique tel que la prégabaline, ou un médicament ISRSNa comme la duloxétine peut être proposé [3] Le traitement est, bien évidemment, celui de la cause lorsque c'est possible.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Pascal Cintas et Nathalie Cantagrel, « Les douleurs neuropathiques : sémiologie et stratégie d'évaluation » (consulté le 10 février 2020)
  2. Lori Montgomery, « La Douleur Neuropathique », sur Association québécoise de la douleur chronique (consulté le 10 février 2020)
  3. « Comment traiter les douleurs neuropathiques ? », sur Santé Magazine, (consulté le 27 mars 2020)