Double hybride

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la biologie cellulaire et moléculaire
Cet article est une ébauche concernant la biologie cellulaire et moléculaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La technique de double hybride est une technique de biologie moléculaire permettant de détecter une interaction physique entre deux protéines.

La technique est la suivante : on utilise une protéine test (telle Gal4) dont une des extrémités peut se fixer à une séquence activatrice, et l'autre activer la transcription du gène rapporteur (comme lacZ) mis sous contrôle de cette séquence. Par génie génétique, on synthétise ensuite deux protéines hybrides : une constituée de l'une des extrémités de la protéine test fusionnée avec la première protéine d'intérêt, l'autre formée de l'autre extrémité fusionnée à l'autre protéine d'intérêt. Si les deux protéines interagissent physiquement, ces deux hybrides vont se rapprocher et permettre la transcription du gène rapporteur.

Cette technique peut cependant échouer, à cause des manipulations faites sur les protéines, et nécessite de nombreux contrôles. En outre, on teste systématiquement la réciprocité, c'est-à-dire que l'on inverse les fusions des deux protéines d'intérêt avec les deux extrémités de la protéine test. On vérifie alors que l'on obtient bien le même résultat.

Voir aussi[modifier | modifier le code]