Double Jeu (film, 1999)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Double Jeu.
Double Jeu
Titre québécois Double Condamnation
Titre original Double Jeopardy
Réalisation Bruce Beresford
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 105 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Double Jeu ou Double Condamnation au Québec (Double Jeopardy) est un film américain réalisé par Bruce Beresford en 1999.

Résumé[modifier | modifier le code]

Libby Parsons part avec son mari Nick pour une excursion en pleine mer à bord du Morning Star, leur nouveau voilier. Elle se réveille le lendemain matin, seule et couverte de sang. Des taches de sang recouvrent le sol et elle trouve sur le pont un couteau ensanglanté. C'est à ce moment-là que des garde-côtes font leur apparition. Au vu des circonstances, et comme elle est bénéficiaire d'une assurance-vie d'un montant de deux millions de dollars, Libby est inculpée du meurtre de son mari.

Au procès ressort une preuve accablante : l'enregistrement d'un appel reçu par les garde-côtes où l'on entend Nick se dire blessé et appeler au secours en désignant explicitement sa femme comme son assaillante. Condamnée à une lourde peine, Libby demande à sa meilleure amie, Angela Green, d'adopter son fils Matty. Pour subvenir à leurs besoins, elle lui remet l'argent de l'assurance.

Angela lui rend régulièrement visite en prison avec Matty mais après quelques semaines, elle ne donne plus de nouvelles et ne répond plus au téléphone. Libby, se faisant passer pour elle auprès de son ancien employeur, obtient ses nouvelles coordonnées. Après lui avoir reproché d'avoir déménagé sans l'informer, elle demande à parler à son fils. Pendant la conversation, quelqu'un entre dans l'appartement et Matty se met à crier « Papa ! » puis la communication est brutalement interrompue. Libby comprend alors qu'elle a été délibérément piégée par son mari, toujours en vie. Mais elle n'a aucun moyen de le prouver, et ne peut obtenir sa libération. Sur les conseils d'une codétenue, ex-avocate, elle prépare sa vengeance pour sa sortie de prison en s'appuyant sur une interprétation de la loi dite Double Jeopardy qui interdit à une même personne d'être jugée deux fois pour les mêmes faits, dans son cas le meurtre de son mari.

Six ans plus tard, Libby est libérée sur parole et est décidée à retrouver son fils. D'abord hostile, son agent de probation, Travis Lehman, lui viendra en aide.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur AlloDoublage[1]

Commentaire[modifier | modifier le code]

La loi Double Jeopardy (litt. « double mise en danger ») est mentionnée pour la première fois par l'ex-avocate amie de Libby en prison. Elle affirme que, puisque Libby a déjà été jugée et condamnée pour le meurtre de son mari, elle ne peut pas l'être une deuxième fois. Elle pourrait donc tuer Nick, si elle le retrouve, sans risquer de conséquences légales. Cette interprétation de la loi est répétée par Libby devant son mari pour l'effrayer et le convaincre de lui rendre son fils.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du doublage français du film » sur AlloDoublage, consulté le 21 mars 2014

Lien externe[modifier | modifier le code]