Douaumont-Vaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Douaumont (homonymie) et Vaux.

Douaumont-Vaux
Douaumont-Vaux
Le fort de Vaux.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meuse
Arrondissement Verdun
Canton Belleville-sur-Meuse
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Grand Verdun
Maire
Mandat
Armand Falque
2019-2020
Code postal 55400
Code commune 55537
Démographie
Population
municipale
81 hab. (2016)
Densité 6,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 12′ 44″ nord, 5° 28′ 24″ est
Altitude Min. 240 m
Max. 395 m
Superficie 12,70 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Meuse
Voir sur la carte administrative de la Meuse
City locator 14.svg
Douaumont-Vaux
Géolocalisation sur la carte : Meuse
Voir sur la carte topographique de la Meuse
City locator 14.svg
Douaumont-Vaux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Douaumont-Vaux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Douaumont-Vaux

Douaumont-Vaux est une commune française située dans le département de la Meuse, en région Grand Est.

La commune nouvelle est née le de la fusion des communes de Douaumont et Vaux-devant-Damloup. Son chef-lieu de communes est fixé à Vaux-devant-Damloup[1]. A sa création, c'est la commune nouvelle la moins peuplée de France devant Saligos (110 hab. 2016) ou Val d'Oronaye (118 hab. 2016).

Elle regroupe deux des neuf communes considérées comme mortes pour la France et détruites en 1916 pendant la bataille de Verdun qui ne sont pas reconstruites car classés en zone rouge du département de la Meuse. Bien que détruites, les communes déléguées de Douaumont et de Vaux-devant-Damloup sont habitées et ont bénéficié chacune d'un conseil municipal élu jusqu'à la création de la commune nouvelle. Le village de Vaux-devant-Damloup a d'ailleurs été reconstruit à 500 mètres sur un nouveau site par rapport au précédent, ce qui est un cas unique sur le territoire du champ de bataille de Verdun.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le chef-lieu de la commune nouvelle, Vaux-devant-Damloup, se trouve au pied des champs de bataille de Verdun, mais son territoire est en majorité recouvert par la forêt de Verdun. Elle se situe au nord-est du département de la Meuse dans la région Grand Est.

À vol d'oiseau, elle se situe à 8 km, de Verdun, chef-lieu de l'arrondissement auquel la commune appartient[Note 1]. Elle est distante de 53,7 km de Bar-le-Duc, préfecture du département[Note 2] et de 231,1 km de Paris[Note 3].

Douaumont-Vaux est limitrophe de sept autres communes : Bezonvaux, Bras-sur-Meuse, Damloup, Dieppe-sous-Douaumont, Fleury-devant-Douaumont, Louvemont-Côte-du-Poivre et Ornes.

Communes limitrophes de Douaumont-Vaux
Louvemont-Côte-du-Poivre
village détruit
Ornes
village détruit
Bezonvaux
village détruit
Dieppe-sous-Douaumont Douaumont-Vaux Bras-sur-Meuse
Fleury-devant-Douaumont
village détruit
Damloup

Lieux-dits, hameau et écarts[modifier | modifier le code]

Avec les destructions liées à la Première Guerre mondiale, la commune ne compte que deux lieux d'habitation, celle de Vaux-devant-Damloup, village reconstruit à proximité de l'ancien site et chef-lieu de la commune et du lieu-dit de Thiaumont, seul endroit où se situe la population de la commune déléguée de Douaumont, car le site de l'ancien village a été abandonné en souvenir de sa destruction.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Le territoire municipal de Douaumont-Vaux s’étend sur 1 270 hectares[2]. Les niveaux d’altitude de la commune nouvelle fluctuent entre 240 et 395 mètres[3].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune nouvelle se situe sur la limite de deux bassins versants, celui de la Meuse et celui du Rhin. Le ruisseau de Vaux prend sa source sur le territoire de la commune déléguée de Vaux-devant-Damloup et il est le seul cours d'eau le traversant[4]. Ce dernier est un sous-affluent du Rhin par l'Orne puis par la Moselle. Il fait 13,9 km de longueur, a un débit moyen de 0,420 m3/s, mesuré à Morgemoulin et il se jette à Foameix-Ornel dans l'Orne.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme de la commune est composé du nom des deux communes déléguées qui sont « Douaumont » et « Vaux » pour Vaux-devant-Damloup. Au cours de leurs histoires, les anciennes communes sont mentionnées sous d'autres noms.

Pour Douaumont, on retrouve les mentions de Neuve ville à Douaumont en 1252, Dewamont au XIVe siècle, de Douamont en 1462, de Douaulmont en 1560, de De Duaco-Monte en 1738, de Duacus-Mons en 1749, de Divus-Mons à une date inconnue[5].

Pour Vaux-devant-Damloup, on a les mentions de Vaut en 1262, de Vaux en 1302, de Vaulx en 1549, de Vaux en 1659, de Vallis en 1738, de Vaulx en 1745, de Valles en 1756 et de Vaux en 1801[6]. La commune déléguée adopte le nom de Vaux-devant-Damloup à une date inconnue[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

La commune nouvelle est créée au par un arrêté préfectoral du [1]. Elle est issue de la fusion des communes de Douaumont et de Vaux-devant-Damloup, selon la volonté exprimées par les conseils municipaux des deux communes concernées. Les deux anciennes communes deviennent des communes déléguées. La commune est membre de la communauté d'agglomération du Grand Verdun en raison de l'appartenance de Douaumont et de Vaux-devant-Damloup à cette structure intercommunales.

Douaumont-Vaux est rattaché à l'arrondissement de Verdun, au département de la Meuse et à la région Grand Est dès sa création. Elle fait également partie de la deuxième circonscription de la Meuse, où Émilie Cariou, LREM, est la députée de la circonscription depuis son élection le . Elle est aussi intégrée au canton de Belleville-sur-Meuse où le binôme DVD, Régine Munerelle et Yves Peltier représentent le canton au conseil départemental depuis son élection en mars 2015.

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le chef-lieu de la commune nouvelle est fixé à Vaux-devant-Damloup, où la mairie est celle de la commune nouvelle et de la commune déléguée. La mairie annexe de la commune déléguée de Douaumont est fixé aussi à Vaux-devant-Damloup, en raison de l'absence d'un local présent sur son territoire, auparavant, elle est sise sur la place Monseigneur-Ginisty à Verdun avant la fusion[8].

Entre le et les prochaines élections municipales en 2020, le nombre de membres du conseil municipal est de 14, car le conseil municipal réunit les conseillers municipaux de Douaumont et de Vaux-devant-Damloup. Après cet élection, ce nombre sera probablement de 7 en raison du nombre de sièges fixé par le nombre d'habitants et ce dernier correspond à des communes ayant un nombre d'habitants inférieur à 100 habitants[9].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2019[10] En cours Armand Falque SE  

Démographie[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées de Douaumont-Vaux
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Vaux-devant-Damloup
(siège)
55537 CA du Grand Verdun 6,56 74 (2016) 11
Douaumont 55164 CA du Grand Verdun 6,14 7 (2016) 1,1

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L’orthodromie considérée, séparant Vaux-devant-Damloup de Verdun, est indiquée par Lionel Delvarre, « Orthodromie entre Vaux-devant-Damloup et Verdun », sur le site Lion 1906 (consulté le 2 janvier 2019).
  2. L’orthodromie considérée, séparant Vaux-devant-Damloup de Bar-le-Duc, est indiquée par Lionel Delvarre, « Orthodromie entre Vaux-devant-Damloup et Bar-le-Duc », sur le site Lion 1906 (consulté le 2 janvier 2019).
  3. L’orthodromie considérée, séparant Vaux-devant-Damloup de Paris, est indiquée par Lionel Delvarre, « Orthodromie entre Vaux-devant-Damloup et Paris », sur le site Lion 1906 (consulté le 2 janvier 2019).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Muriel Nguyen, « Arrêté n° 2018-2858 du 19 décembre 2018 portant création de la commune nouvelle « Douaumont- Vaux » », Recueil des actes administratifs de la Meuse, no 112,‎ (lire en ligne [PDF])
  2. « Commune 55164 » et « Commune 55537 », Géofla, version 2.2, base de données de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la France métropolitaine, 2016 [lire en ligne].
  3. « Douaumont », « Vaux-devant-Damloup », Répertoire géographique des communes, fichier de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la Métropole, 2015.
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Vaux (A8010620) » (consulté le 9 janvier 2019).
  5. Félix Liénard, Dictionnaire topographique du département de la Meuse, Paris, Imprimerie nationale, , 297 p. (lire en ligne), p. 73.
  6. Félix Liénard, Dictionnaire topographique du département de la Meuse, Paris, Imprimerie nationale, , 297 p. (lire en ligne), p. 245.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Villiers-le-Mahieu », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 janvier 2019)
  8. « Mairie - Douaumont », sur service-public.fr, (consulté le 10 janvier 2019).
  9. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  10. Armand Falque, élu maire de la commune nouvelle de Douaumont-Vaux