Dotation générale de décentralisation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La dotation générale de décentralisation (DGD) est une aide financière de l'État français aux collectivités territoriales.

L'article 102 de la loi du 2 mars 1982 a prévu que l'accroissement des charges résultant du transfert de compétences de l'État aux collectivités locales sera compensé par un transfert de ressources. La loi du 7 janvier 1983 a précisé que ce transfert simultané de ressources serait effectué, pour moitié au moins, par transfert d'impôts d'État et pour le solde par le versement d'une dotation budgétaire : celle-ci constitue la dotation générale de décentralisation (DGD).

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]