Dorzé (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Dorzés)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dorzé.
Dorzés
Description de cette image, également commentée ci-après

Femme filant le coton

Populations significatives par région
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie 28 990 (1998)
Population totale 28 990 (1998)
Autres
Langues Dorzé
Religions Religions traditionnelles

Les Dorzés sont une population d'Afrique de l'Est vivant en Éthiopie. On les trouve notamment à Chencha et à Arba Minch, dans le sud-ouest du pays.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources, on observe peu de variantes : Dorse, Dorzé, Dorzés [1].

Langues[modifier | modifier le code]

Leur langue est le dorzé, une langue omotique dont le nombre de locuteurs était de 20 800 lors du recensement de 1994. L'amharique est également utilisé[2].

Culture[modifier | modifier le code]

Habitations Dorzé
Chapeaux Dorzé

Leurs habitations (toukoul), le plus souvent faites de torchis et de chaume, sont dotées de toits caractéristiques, coniques ou quelquefois pyramidaux[3].

Les Dorzé sont également réputés pour leurs tissages (notamment le châle en coton blanc aux bordures brodées) et pour leurs polyphonies vocales.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source RAMEAU, BnF [1]
  2. (en) « Fiche langue », sur Ethnologue
  3. Marc Baroli, L'Éthiopie, Éditions du Dialogue, Paris, 1969, p. 168

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Girma Fisseha, « Man's trousers and tunic (dunguze) », in John Mack (dir.), Africa, arts and cultures, Oxford University Press, New York, 2000, p. 72-73
  • Bernard Lortat-Jacob, « Notes sur la musique des Dorzé d'Ethiopie méridionale », in Éthiopie d'aujourd'hui : la terre et les hommes, Laboratoire d'ethnologie, Museum national d'histoire naturelle, Paris, 1975, p. 61-66
  • (en) Judith V. Olmstead, « Ethiopia's artful weavers », in National Geographic, 143 (1), janvier 1973, p. 125-141
  • Dan Sperber, « La notion d'aînesse et ses paradoxes chez les Dorzé d'Éthiopie méridionale », Cahiers internationaux de sociologie, 1974, n° 56, p. 63-79
  • (de) Harald Tschakert, Traditionales Weberhandwerk und sozialer Wandel in Äthiopien : die sozio-ökonomische und sozio-kulturelle Umbruchsituation der Dorze-Weber in Addis Abeba, Äthiopien : ein Beitrag zur Frage der Innovationswirkung industriegesellschaftlich bestimmter zentralörtlicher Systeme auf traditionale Handwerker in Entwicklungsländern, Verlag der SSIP-Schriften, Sarrebruck, 1975, 279 p. (d’après une thèse soutenue à l’Université de Giessen)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Éthiopie, Polyphonies des Dorzé, enregistrements de B. Lortat-Jacob, Le Chant du Monde, CNRS-Musée de l'Homme, 1977, édité en CD (1990)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :