Dorylée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Grèce antique image illustrant l’Empire byzantin image illustrant la Turquie
Cet article est une ébauche concernant la Grèce antique, l’Empire byzantin et la Turquie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Dorylée ou Dorylaion (grec moderne : Δορύλαιον) est une ancienne cité d'Anatolie, en Turquie. Ses ruines sont aujourd'hui situées à proximité de la ville d'Eskişehir.

La ville existe déjà sous les Phrygiens, mais pourrait être plus ancienne. Après la conquête d'Alexandre le Grand, les terres restées au nord du ruisseau Porsuk sont donnés au royaume de Bithynie, celles restées au sud passant aux rois galates. Sous l'empire romain, la ville est un important centre commercial ; base militaire, elle devient également le siège d'un évêché. Un de ses plus célèbres évêques est Eusèbe de Dorylée.

Après la bataille de Manzikert, en 1071, Dorylée est prise par les Seldjoukides. Elle repasse sous contrôle byzantin après la bataille de Dorylée, en 1097. La seconde bataille du même nom, en 1147, ne semble pas l'avoir affectée. Fortifiée par l'empereur Manuel Ier en 1175, la ville tombe néanmoins en 1176 aux mains des Seldjoukides à la suite de la bataille de Myriokephalon. La ville ne se relève pas de sa prise, et passe sous domination ottomane en 1240.

Articles connexes[modifier | modifier le code]