Dorothy Wanja Nyingi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dorothy Wanja Nyingi
Dorothy Wanja Nyingi.jpg
Dorothy Wanja Nyingi en 2011.
Biographie
Naissance
Formation
Activités
Autres informations
Distinction

Dorothy Wanja Nyingi est une ichtyologue kenyane, qui est à la tête du département d'ichtyologie, au sein des Musées nationaux du Kenya. Elle est l'auteure du premier guide des poissons d'eau douce au Kenya.

Elle est décorée de l'ordre des Palmes académiques pour son travail sur la biodiversité des poissons et l'écologie aquatique.

Formation[modifier | modifier le code]

Originaire de Nyeri[1], elle obtient un baccalauréat universitaire en sciences en zoologie de l'université de Nairobi en 1998, puis une maîtrise en hydrobiologie de l'université de Nairobi en 2002. Elle a étudié à l'université Montpellier-II, où elle a obtenu une maîtrise en sciences en 2004 et un doctorat en écologie et biologie de l'évolution en 2007.

Ses études en France ont été prises en charge par une bourse accordée par le gouvernement français, relayé par l'Institut de recherche pour le développement (IRD)[2],[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Oreochromis squamipinnis, de la famille des Cichlidae, l'un des poissons préférés de Dorothy Wanja Nyingi[1]

Elle est partenaire de l'IPSI (International Partnership for the Satoyama Initiative ; Partenariat international pour l'initiative Satoyama), qui favorise la collaboration dans la conservation et la restauration de milieux naturels durables sous l'influence humaine (Socio-Ecological Production Landscapes and Seascapes: SEPLS) par le biais d'une reconnaissance mondiale plus large de leur valeur[4], représentant à la fois KENWEB (The Kenya Wetlands Biodiversity Research Team) et les Musées nationaux du Kenya.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Guide to the Common Freshwater Fishes of Kenya (2013)[5]
  • Étude de la structuration génétique des populations du tilapia du Nil Oreochromis niloticus à l'aide des microsatellites et de l'ADN mitochondrial (RFLP).

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Dorothy Wanja Nyingi » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b (en) « Meet the Nyeri woman who knows her fish »,
  2. « A former scholarship holder coordinator of the forthcoming science clubs », La Gazette du Kenya, French Embassy in Nairobi,‎ (lire en ligne, consulté le 23 mars 2016)
  3. (en) Jackson Biko, « Meet the Nyeri woman who knows her fish », Business Daily Africa,‎ (lire en ligne, consulté le 23 mars 2016)
  4. « Satoyama Initiative » Wanja Dorothy Nyingi: KENWEB, National Museums of Kenya », sur satoyama-initiative.org (consulté le 23 mars 2016)
  5. (en) « The Freshwater Fishes of Kenya book launched at National Museums », sur The Kenya Wetlands Biodiversity Research Team (consulté le 23 mars 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]