Dormeuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dormeuil (homonymie).

Dormeuil
logo de Dormeuil
Logo de la Maison Dormeuil

Création 1842
Fondateurs Jules Dormeuil
Personnages clés Jules Dormeuil, Georges Dormeuil, Pierre Dormeuil, Xavier Dormeuil, Dominic Dormeuil
Forme juridique SAS
Slogan Domus amica, domus optima
Siège social Wissous
Drapeau de France France
Direction Dominic Dormeuil
Activité Mode, luxe
Produits Tissus, sur-mesure et prêt-à-porter
Filiales Londres, New Delhi, Shanghai, Tokyo, Melbourne, New York
Effectif 35
Site web www.dormeuil.com

Dormeuil est une entreprise familiale française fondée en 1842, spécialisée dans la fabrication de tissus pour habillement haut de gamme et détenant sa propre marque de prêt-à-porter masculin depuis 2002. La famille Dormeuil dirige l’entreprise depuis son origine, et c'est actuellement Dominic Dormeuil qui est à la tête du groupe.

Le siège social, qui compte 35 personnes en 2013, est implanté en France sur la commune de Wissous en région Île-de-France. L’unité de production « Minova » se trouve au Royaume-Uni, à Dewsbury dans le comté du Yorkshire. La société est également présente dans sept pays et ses produits sont distribués dans 27.

Dormeuil est un acteur central dans l'univers du luxe contemporain[non neutre], et reste pionnier dans la création et l'innovation de tissus grâce au mariage de fibres rares. On[Qui ?] peut trouver ces tissus notamment auprès de tailleurs renommés, comme Smalto à Paris ; Henry Pool, Anderson & Sheppard, Gieves & Hawkes à Londres ; Ichibankan, Ginza Tailor et Eikokuya au Japon.

Histoire de la société[modifier | modifier le code]

Création en 1842[modifier | modifier le code]

En 1842[1], Jules Dormeuil[2], arrière-petit-fils d'un négociant de tissu, est employé dans un commerce de négoce de tissus, la Société Dumont Frères, où il devient associé au bout d'un an seulement grâce à l'idée ingénieuse d'importer des draps d'Angleterre pour les revendre en France. Ses deux frères, Alfred et Auguste, le rejoignent en 1858. La société est renommée « A. Dumont & J. Dormeuil », puis « A. Dumont et Dormeuil frères » en acquérant de nouveaux locaux au 4, rue Vivienne à Paris[n 1].

À cause de la guerre qui mit fin au Second Empire en France, la société Dormeuil est déplacée en Angleterre, en plein siège. Cette situation, qui se reproduira malheureusement plusieurs fois au cours du XXe siècle, ancra profondément la marque dans un double héritage franco-britannique[3].

1900-1939 : début de l’expansion[modifier | modifier le code]

À la fin du XIXe siècle, la société Dormeuil ouvre son premier bureau à New York. Puis, au début du siècle, la famille Dormeuil commence à tisser des liens importants avec le Japon. La House of Dormeuil est construite en 1926 à Londres, dans la Warwick Street à proximité du célèbre quartier des tailleurs de Savile Row. L’entreprise se développe également aux États-Unis, en Afrique et en Asie. Par ailleurs, la maison lance au niveau mondial son nouveau tissu, le « Sportex[4] », première innovation d’une longue lignée et premier tissu qui porte un nom.

1945-1999 : l'ouverture sur le monde[modifier | modifier le code]

Les années 1950 marquent l’ouverture des deux premières filiales de la marque à Milan et Düsseldorf.

En 1974, la société déménage à Palaiseau, près d’Orly, où elle fait construire ses propres locaux. En 1992, l'entreprise fête ses 150 ans d'existence[5], et pour l'occasion, les lumières de la Tour Eiffel s'éteignent. En 1999, Dominic Dormeuil[2] prend la tête de l'entreprise. La stratégie de ce nouveau PDG est de trouver de nouvelles fibres et de nouvelles techniques innovantes de tissage.

Années 2000 : l'innovation au cœur de la stratégie[modifier | modifier le code]

En 2008, une nouvelle filiale est ouverte à New Delhi, puis à Shanghai en 2010 lors de l'anniversaire des 120 ans de présence de Dormeuil en Chine[6].

En 2011, le siège social de Dormeuil est déplacé : il quitte Palaiseau pour Wissous.

Le groupe est aujourd'hui composé de deux entités :

  • Dormeuil SAS, qui s'occupe de la commercialisation des tissus avec ses filiales de distribution ;
  • Dormeuil Mode, qui s'occupe du prêt-à-porter et du sur-mesure avec ses propres points de vente.

La société Dormeuil cumule sept bureaux à travers le monde (Londres, Paris, Milan, New Delhi, Shanghai, Tokyo, Melbourne et New York)[7].

Famille Dormeuil[modifier | modifier le code]

Les cinq générations Dormeuil.

Cinq générations Dormeuil depuis la création de la maison :

  • Première génération : le fondateur, Jules Dormeuil (1820-1873)
  • Deuxième génération avec Georges Dormeuil (1856-1939)
  • Troisième génération avec Pierre Dormeuil (1887-1976)
  • Quatrième génération avec Xavier Dormeuil (1922-2012)
  • Cinquième génération : le directeur actuel, Dominic Dormeuil (1958)

Tissus et innovations techniques[modifier | modifier le code]

La société Dormeuil[8] est à l’origine de la création de nombreux tissus[9],[10] et innovations[11],[12]. Elle propose aujourd’hui près de 3 000 références et fabrique des tissus pour les maisons de haute couture[13] et les tailleurs pour homme confectionnant en sur mesure[14].

  • 1922 : Sportex est « le tissu des champions, le champion des tissus », selon le slogan. C'est un tissu en pure laine sur une armature toile qui, à son origine, pesait 900 g/m2 (il pèse aujourd'hui 320 g/m2). Ce tissu est utilisé par de nombreux sportifs, comme le golfeur Henry Cotton et le tennisman René Lacoste. Son altesse royale George VI l'a porté lors de l’Open de Golf de 1948 à Muirfield. Sa création fut suivie de celle de Frilex et de Tropitex, toujours pour répondre aux exigences des sportifs. Ce tissu est aussi le tout premier à utiliser une lisière parlante[15].
  • 1957 : Tonik[16][réf. insuffisante], est un tissu qui pèse 550 g/m2 en laine et mohair alpaga et qui pour être plus brillant, sans avoir recours à de la silicone ou de la résine, est passé dans un rouleau d'acier incandescent. Dès sa sortie, ce fut un bestseller[17], il s'en vendait 800 000 mètres par an.
  • 1967 : Super Brio, est un tissu pour le jour spécifique pour les pays chauds car très léger (290 g/m2), composé de Kid Mohair (59 %) et de laine peignée (41 %).
  • 1990 : Microlight est le premier tissu utilisant les fibres synthétiques afin de le rendre le plus léger possible. Il pèse 220 g/m2, associant de la laine super 80’s (en) (70 %) à des microfibres (30 %).
  • 1999 : Pashmina[18], est composé de deux fibres rares : de la soie et de la laine provenant de bébés chèvres du Ladakh.
  • 2005 : Vanquish, tissu composé de Pashmina et de Vigogne, est le tissu le plus cher du monde avec seulement 300 coupes disponibles[19].
  • 2007 : Royal Qiviuk est créé à l'occasion des 165 ans de la marque. Il est composé de laine Super 200’s (en), de Cachemire et de laine (qiviuk) provenant d'un bison d’Arctique, le Muskox, possédant la fourrure la plus longue et la plus fine de tous les mammifères[20].
  • 2008 : Kirgyz White[21], est un tissu issu d’une fibre découverte par Dominic Dormeuil au Kirghizistan. Cette fibre est aussi fine et douce que le cachemire, aussi résistante que le mohair et aussi satinée que la soie.
  • 2010 : Jade[22], est le fruit d'un mariage peu commun entre de la laine et une pierre, le jade.
  • 2012 : Infinity[23], a été créé à partir des fibres des moutons de Nouvelle-Zélande pour célébrer les 170 ans de la maison. Décliné en huit coloris, ce tissu est composé de deux fibres à la finesse inédite : de la laine Super 230’s (en) et du cachemire au micronnage de 12,2 µ.
  • 2013 : Extreme Vicuna[24] a été conçu à partir d'une fibre de très haute qualité que l'on trouve exclusivement sur les vigognes d'Argentine. Ayant pour slogan « Extrêmement rare, extrêmement pâle, Extrêmement difficile à obtenir », ce tissu est produit dans des coloris inédits et est caractérisé par sa grande finesse, sa longueur et sa brillance.

Offres et collections complémentaires[modifier | modifier le code]

Dormeuil à la conquête de la femme[modifier | modifier le code]

En 1936, la société Dormeuil lance pour la première fois son catalogue féminin pour sa collection de tissus « la Dame » destinée à la confection des costumes de femmes. Puis en 1950, Dormeuil relance une collection pour sa clientèle féminine : sa collection pour la haute couture[réf. souhaitée].

Prêt-à-porter[modifier | modifier le code]

En 1957, la société Dormeuil crée sa première ligne de prêt-à-porter[25] sous le nom de « Guy Dormeuil »[26]. Après cette première expérience dans les années 1960 - 1970, la marque revient sur le marché du prêt-à-porter au début des années 2000. Dormeuil Mode est ainsi créée pour en gérer la distribution. Ce qui a entrainé l'ouverture de trois boutiques à Paris, une à Tokyo et trois corners aux Galeries Lafayette[27].

Le créateur Pierre-Henri Mattout en a été le directeur artistique de 2004 à 2006[28]. Aujourd’hui le directeur de la marque de prêt-à-porter est Dominic Dormeuil, assisté par Lisa Picchetti.

Luxury Brand[modifier | modifier le code]

En août 2013, la société Dormeuil continue son expansion en lançant officiellement son service de tissus sur mesure destiné aux maisons de luxe, comme Chanel, Dior, Louis Vuitton, Stefano Ricci, Ralph Lauren, Brioni, Zilli ou encore Dunhill, lors des défilés de mode par exemple. Cette division « Luxury Brand » peut répondre aux demandes et besoins spécifiques des marques de luxe.

Campagnes publicitaires et sponsoring[modifier | modifier le code]

Logo et slogan de Dormeuil[modifier | modifier le code]

Le logo de la Maison Dormeuil.

Aux trois frères de la première génération Dormeuil[29], succèdent trois fils, et l’histoire se perpétua avec les générations suivantes. Le blason, logo actuel de la marque, reprend cette symbolique du chiffre trois, avec trois têtes de moutons, faisant référence au mythe de la Toison d'or et des trois frères, sur un écu barré d'un double chevron (motif décoratif en forme de V), surmonté d'un ruban et souligné de la devise de la maison : Domus amica, domus optima (une qualité à l'image de l’hospitalité).

Identification : la « lisière parlante » de Dormeuil[modifier | modifier le code]

Depuis 1922, les tissus Dormeuil sont identifiés et identifiables par une lisière tissée qui mentionne le nom du tissu, son origine (lieu de sa fabrication) et sa composition. À l’origine, les lisières étaient fabriquées à la main à partir d’un carton perforé, puis les lisières ont été tissées sur un mécanisme jacquard dit « jacquerette ».

Dormeuil's diary ou la vie Dormeurisienne[modifier | modifier le code]

Après la Première Guerre mondiale et jusqu’à la veille de la Seconde, la maison Dormeuil pris l’habitude d’écrire et de publier un feuillet mensuel, ancêtre des newsletters ou des blogs de mode, véritable chronique de mode et des modes de vie de l’époque rempli d’humour. Le slogan était simple : « Pas de véritable élégance sans un peu d’humour ».

Première campagne publicitaire : « Dormeurine » par Cecil Aldin[modifier | modifier le code]

« Dormeurine » fut la vraie première campagne publicitaire[30] de la maison Dormeuil en 1920. C’est le célèbre peintre animalier et illustrateur humoristique britannique, Cecil Aldin[31], qui créa la campagne et le slogan « Chacun pour soi, Dormeurine pour tous ».

Hommes Dormeuil[modifier | modifier le code]

Égéries Dormeuil[modifier | modifier le code]

Dormeuil se lance dans le sponsoring très tôt, avec Arnaud Massy (1805-1905), considéré par beaucoup comme le plus grand joueur de l’histoire du golf en France. Il fut le premier européen non britannique à remporter l’Open britannique en 1907. En 1927, lors de la coupe Davis, Dormeuil habille en pantalon blanc Frilex « les Mousquetaires» : René Lacoste, Henri Cochet, Jacques Brugnon, et Jean Borotra, célèbres joueurs de tennis français, qui remportent haut la main la coupe.

Selon Émile Allais, champion du monde de ski en 1937, habillé par Dormeuil « la performance du sportif confirme les performances du tissu ».

En 1931, la Maison Dormeuil convainc un jeune golfeur du nom d’Henry Cotton de porter des tenues de golf fabriquées en Sportex. Cotton gagnera de nombreux titres durant cette période.

Mannequins et photographes célèbres[modifier | modifier le code]

Dans les années Dormeuil choisit Veruschka, un des mannequins les plus célèbres des années 1960/70 pour incarner la nouvelle campagne Tonik. Elle sera immortalisée par le photographe italien Alec Murray[32], et Franco Rubartelli, photographe de mode italien.

Pour sa campagne de 1986, Dormeuil a fait appel à Victor Skrebneski, et à une jeune mannequin pleine d’avenir et au début de sa carrière, Cindy Crawford.

René Gruau[modifier | modifier le code]

La célèbre signature de René Gruau.

Après une collaboration ponctuelle dans les années 1950, Dormeuil demande à René Gruau, le célèbre illustrateur de mode, de donner un nouveau visage à l’Homme Dormeuil des années 1980[33].

« Dormeuil Man »[modifier | modifier le code]

À l’aube du XIXe siècle, Dormeuil retourne à ses premières amours en termes de campagnes publicitaires : le dessin, avec une nouvelle série d’illustrations réalisées par Virgile Dureuil qui recrée le personnage de « Dormeuil Man ».

L’impact de Dormeuil dans l’art : la collection de Georges Dormeuil[modifier | modifier le code]

Grand collectionneur, Georges Dormeuil[34] est à l’origine d’une importante collection d’œuvres d’art. À l’exception de quelques pièces laissées au musée Carnavalet (dont des dessins de Saint-Aubin), la plupart de ces pièces sont aujourd’hui au musée du Louvre qui les a reçues en donation. Ses collections comprenaient entre autres des œuvres du Moyen Âge, en particulier des ivoires religieux et des tapisseries, des meubles du XVIIIe siècle et surtout des dessins et pastels dont certain signés par Watteau et Fragonard.

La vente qui a eu lieu chez Sotheby's en 2007 à Paris a révélé l’ampleur de sa collection. En effet, 100 % des lots ont été vendus pour la somme totale de 9,4 millions d’euros. De plus, une des pièces - un exceptionnel diptyque de la Passion datant du XIVe siècle attribué à R. Koechlin - a battu le record mondial de prix de vente pour une œuvre médiévale en ivoire et est l’œuvre la plus chère vendue par Sotheby's France[35].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Anciennement résidence de Colbert, Ministre des finances de Louis XIV et fils de drapier, vendu en 1973, l'immeuble de la rue Vivienne est aujourd’hui propriété de la Bibliothèque Nationale.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Dormeuil et l'élégance : 150 ans de bons et loyaux services » - L’Officiel de la mode, Éditions Jalou, no 791, page 132-133
  2. a et b Dictionnaire historique des patrons français sous la direction de Jean Claude Daumas – éd. Flammarion
  3. Dormeuil, quand l’histoire d’un tissu se confond avec le tissu de l’histoire… , par Philippe Lorin & Sara Oudin – Ed Raithby, Lawrence & co. Ltd. Leceister Londres
  4. http://davidreevesbespoke.wordpress.com/2011/08/29/dormeuil-sportex-the-first-sports-fabric/
  5. « Dormeuil, 150th anniversary », Philippe Lorin, Dormeuil Frères, 1992
  6. dress3198.tykpad.com/blog/2010/01/dormeuil.html[réf. insuffisante]
  7. Distribution sur le site officiel
  8. www.lemondeduluxe.com/fr/actualites-fr/maison-dormeuil.html
  9. www.livemint.com/Leissure/XufuVgUQgZSfu96AYzK1nI/The-Dormeuil-is-in-the-details.html[réf. insuffisante]
  10. Dictionnaire Général des tissus anciens et modernes par Jean Bezon & A. Lorrain, éd. F. Salvy
  11. Savoir-faire sur le site officiel
  12. Traité encyclopédique et méthodique de la fabrication des tissus - par P. Falcot, éd. Elbeuf
  13. Nos plus belles créations sur le site officiel
  14. Bertrand Fraysse, « L'élégance faite homme », Challenges, nos 0751-4417,‎ , p. 90 à 91 (ISSN 0751-4417)
  15. Kenny Tissues, « Lisière parlante », sur kenny.fr (consulté le 27 novembre 2013)
  16. Twist, octobre 2013, "Ice and a slice" http://www.dormeuil.com/wordpress/wp-content/uploads/2013/09/tonik-twist-oct13.pdf
  17. http://davidreevesbespoke.wordpress.com/2011/03/26/dormeuil-tonik-mohair/
  18. « LADAKH, Au royaume de la laine pashmina », Jean-Baptiste Rabouan, Édition Cheminements, 2000
  19. http://abcnews.go.com/Business/story?id=7403088 "The world's best expensive suit" - par Gabriel O’Rorke – 22/04/2009
  20. http://www.lexpress.fr/emploi-carriere/emploi/canada-le-qiviuk-toison-d-or-des-inuits_1131336.html
  21. http://www.thecloakroom.com.au/kirgyz-white-by-dormeuil/
  22. (en) FINEST LUXURY CLOTHS: DORMEUIL JADE 6 mai 2011
  23. (en) http://www.thecloakroom.com.au/dormeuil-worlds-best-practice/ « Dormeuil world’s best practice »
  24. Journal du textile, le 15 octobre 2013, « Dormeuil creuse le filon des fibres rares » [réf. insuffisante]
  25. www.lesechos.fr/05/02/1996/LesEchos/17079-47-ECH_dormeuil-se-lance -dans-la-distribution
  26. referentiel.nouvelobs.com/archives_pdf/OBS0360_1971004/OBS0360_19711004_014.pdf « Guy Dormeuil : du classique en mouvement… et un zeste britannique » stiffcollar.wordpress.com/2012/02/13/dormeuil-a-cheval- « Dormeuil, à cheval … »
  27. Boutiques sur le site officiel
  28. http://archives.lesechos.fr/archives/2007/SerieLimitee/35-21-SLI.htm
  29. www.meselegances.com/2010/03/10/letoffe-dun-tissu-dormeuil/
  30. Campagnes publicitaires sur le site officiel
  31. www.arobase-communication.com/dormeuil/index.php/en/history
  32. (en) https://www.telegraph.co.uk/news/obituaries/1402109/Alec-Murray.html
  33. http://www.vogue.fr/culture/a-lire/diaporama/rene-gruau-le-trait-au-masculin/10328/image/639225 « René Gruau, le trait au masculin » - Vogue – 02/11/2012 « Gruau, Portraits d’hommes »
  34. www.lefigaro.fr/culture/2007/12/21/03004-20071221ARTFIG00347-prieres-en-dentelle-d-ivoire-.php
  35. investor.shareholder.com/bid/reasedetail.cfm?ReleaseID=273085 « Ivoire et émaux du Moyen Âge Collection Dormeuil » files.shareholder.com/downloads/BID/OxOx145639/…/145639.pdf « La collection Dormeuil, ivoires et émaux du Moyen Âge, triomphe à Paris »