Doris (Q135)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les sous-marins image illustrant la marine française
Cet article est une ébauche concernant les sous-marins et la marine française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Doris.
Doris
Image illustrative de l'article Doris (Q135)

Type Sous-marin
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Chantier naval Chantiers de la Gironde, Bordeaux
Quille posée 1924
Lancement 1927
Armé 1930
Statut coulé en 1940
Équipage
Équipage 45 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 62,50 m
Déplacement 615 t en surface, 776 t en plongée
Propulsion en surface : 2 moteurs diesels Schneider de 625 ch
en plongée : 2 moteurs électriques de 500 ch
2 hélices
Vitesse 14 nœuds en surface
7,5 nœuds en plongée
Caractéristiques militaires
Armement 1 canon de 75 mm
1 mitrailleuse de 13,2 mm
7 tubes lance-torpilles de 550 mm
1 torpille de réserve.
Rayon d'action En surface : 2 000 nautiques à 10 nœuds. En plongée: 85 nautiques à 5 nœuds.

La Doris est un sous-marin français entré en service en 1930 et appartenant à la classe Circé, appelée aussi « sous-marin côtier » ou de 2e classe et plus familièrement, « 600 tonnes ». Ce type de sous-marins était destiné aux opérations près des côtes.

Détaché par l'Amirauté française auprès de la Royal Navy, il a été coulé au début de la Seconde Guerre mondiale par le sous-marin allemand U-9 au large des Pays-Bas le .

Son équipage se composait de 42 marins, sous les ordres du lieutenant de vaisseau Favreul, plus une équipe de liaison de 3 marins britanniques. Le sous-marin est disparu corps et biens.

L'épave[modifier | modifier le code]

L'épave a été trouvée par deux plongeurs hollandais en juin 2003 à 26 m de fond. La position exacte de l'épave a été déterminée par le chasseur de mines Cassiopée en novembre 2003 et le bâtiment a ainsi été formellement identifié.

Hommage[modifier | modifier le code]

Le eu lieu une cérémonie en mer au-dessus de l'épave à bord du patrouilleur Pluvier. Il était accompagné par le sous-marin Dolfijn de la Marine Hollandaise. Le a eu lieu à l'escadrille des sous-marins de Brest une cérémonie d'hommages aux disparus en présence de leurs familles.

Sources[modifier | modifier le code]