Dorian Astor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Astor.
Dorian Astor
Dorian Astor - Istanbul 2016.jpg
Dorian Astor en 2016.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Tessiture

Dorian Astor est un philosophe et germaniste français né à Béziers en 1973.

Il est notamment spécialiste de Nietzsche.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une hypokhâgne et deux khâgnes au Lycée Louis-le-Grand, il intègre l'École normale supérieure (Paris) en 1994, obtient l'agrégation d'allemand en 1997 et rejoint le Conservatoire d'Amsterdam où il poursuit un cursus de chant (contre-ténor) dans la classe de Udo Reinemann. Parallèlement, il enseigne à l'Institut français d' Amsterdam - Maison Descartes. De 2000 à 2003, il engage un doctorat d'allemand sous la direction de Gerald Stieg (Paris 3 Sorbonne nouvelle), thèse qu'il n'achève pas en raison de ses activités musicales et de ses premières activités éditoriales.

Jusqu'en 2005, ses activités musicales sont nombreuses. Avec l’ensemble Galuppi et la soprano Chantal Santon, il donne divers concerts de musique baroque italienne (Scarlatti, Vivaldi, Stradella, etc.); avec l’ensemble Phoenix Rising, il se produit en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas et en Suède dans les répertoires baroques français et anglais; avec le groupe néerlandais Apollo Ensemble, il tient en 2002 le rôle-titre de l’Actéon de Charpentier en tournée aux Pays-Bas; avec l’ensemble BarockOpera Amsterdam, il est contre-ténor solo du King Arthur de Purcell en tournée en France et aux Pays-Bas (2003). A cette période, il se produit dans divers festivals en France, aux Pays-Bas, en Belgique, en Grande-Bretagne et en Suède. En 2005, il décide brutalement d’interrompre ses activités d’artiste lyrique pour se consacrer à  l’écriture, à l'édition et la dramaturgie. Son lien à la musique reste fort: entre 2003 et 2014, il travaille comme dramaturge, rédacteur et conférencier (Opéra Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon, Scène Nationale d'Orléans, Opéra National de Paris et Péniche Opéra). Depuis 2013, Il est codirecteur artistique (avec Markus Hadulla et Charles Fabius) des Heures Romantiques entre Loir et Loire, une académie internationale créée en 1997 par Udo Reinemann et consacrée au Lied et à la Mélodie. En 2014, il écrit le livret de Chantier Woyzeck, un opéra d’Aurélien Dumont, d’après Büchner (création mondiale au Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine en mai 2014).

A partir du début des années 2000, Dorian Astor avait parallèlement publié de nombreuses éditions pédagogiques aux éditions Gallimard (dans les collections dirigées par Véronique Jacob) et commencé à publier ses premières traductions de l'allemand. De 2008 à 2010, il est assistant d'édition chez Gallimard pour la collection "Du Monde Entier" dirigée par Jean Mattern. Suite à la publication de deux biographies remarquées (Lou Andreas-Salomé, Gallimard, coll. « Folio biographies », 2008 ; Friedrich Nietzsche, Gallimard, coll. « Folio biographies », 2011), il décide de devenir auteur indépendant et de s'établir à Berlin en 2010. Son essai Nietzsche. La détresse du présent (Gallimard, « Folio essais », 2014), unanimement accueilli comme une étape importante des études nietzschéennes, le renforce dans sa volonté de se consacrer entièrement à la philosophie. Depuis 2015, il bénéficie d'un contrat doctoral à l'Ecole Polytechnique afin d'effectuer une thèse de philosophie consacrée à la notion de perspectivisme, sous la direction de Michaël Foessel. Il axe principalement sa recherche sur les homologies structurelles que l'on peut établir entre les perspectivismes de Leibniz, Nietzsche, Whitehead et Deleuze, à partir desquels il s'interroge sur les enjeux contemporains possibles d'une cosmopolitique perspectiviste.

En 2016, il publie l'essai Deviens ce que tu es. Pour une vie philosophique (éditions Autrement), où il retrace l'histoire et les paradoxes de la formule, de Pindare à Nietzsche, et esquisse une éthique philosophique originale.

En 2017, Dorian Astor dirige l'édition du Dictionnaire Nietzsche (Robert Laffont, coll. « Bouquins »). Depuis 2017, il est membre du groupe HyperNietzsche et chercheur associé à l’ITEM (équipe "Nietzsche et son temps"), une unité de recherche du Centre National de la Recherche Scientifique et de l’Ecole normale superieure.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Deviens ce que tu es. Pour une vie philosophique, éd. Autrement, 2016
  • Nietzsche. La détresse du présent, Gallimard, « Folio essais », 2014[1]
  • Comprendre Wagner, avec H. Grampp, éd. Max Milo, 2013
  • Friedrich Nietzsche, Gallimard, coll. « Folio biographies », 2011
  • Opéra-ci, opéra-là, avec P. Taïeb et G. Courchelle, Gallimard, 2009
  • Lou Andreas-Salomé, Gallimard, coll. « Folio biographies », 2008

Édition et direction d’ouvrages

  • Dictionnaire Nietzsche¸ Robert Laffont, coll. « Bouquins », 2017[2]
  • Pourquoi nous sommes nietzschéens, avec A. Jugnon, Les Impressions nouvelles, 2016
  • Richard Wagner, Ma Vie, Perrin, 2012
  • Friedrich Nietzsche, Ecce Homo, Gallimard, coll. « Folio bilingue », 2012
  • Werner Spies, Un inventaire du regard. Écrits sur l’art et la littérature, 10 vol., Gallimard, 2011

Principales traductions

  • Sigmund Freud & Eugen Bleuler, Lettres. 1904-1937, Gallimard, coll. « Connaissance de l’inconscient », 2016
  • Sigmund Freud, Totem et tabou, GF Flammarion, 2013
  • Sigmund Freud, L’Avenir d’une illusion, nouvelle traduction, GF Flammarion, 2011
  • Sigmund Freud, Le Malaise dans la culture, nouvelle traduction, GF Flammarion, 2010
  • Werner Hoffmann, L'Art fantastique, Actes Sud, 2010.
  • Gerrit Engel, Berlin, Actes Sud, 2009.

Editions pédagogiques

(aux éditions Gallimard, coll. "Folioplus classiques", "Folioplus Philosophie" et "Bibliothèque Gallimard")

  • Kafka, Lettre au père, 2010
  • Nietzsche, Vérité et mensonge au sens extra-moral, 2009
  • Nietzsche, La généalogie de la morale, 2e dissertation, 2006
  • Rilke, Lettres à un jeune poète, 2006
  • Van Gogh, Lettres à Théo, 2005
  • Madame de la Fayette, La Princesse de Clèves, 2005
  • Corneille, Le Cid, 2004)
  • Kafka, Le procès, 2004
  • Kafka, La métamorphose, 2004
  • E.T.A Hoffmann, Le Marchand de sable, 2003
  • Goethe, Faust, 2002

Autres

  • Chantier Woyzeck, livret de l’opéra d’Aurélien Dumont, d’après Büchner, création mondiale au Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine en mai 2014

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]