Doom (série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Doom (homonymie).
Doom
Logo de Doom

Logo de Doom

Développeur id Software
Éditeur id Software
GT Interactive
Activision
Personnalité John Carmack
John Romero
Genre Tir à la première personne
Lancement 1993 : Doom
Dernier jeu en date 2004 : Doom 3

Plate-forme

Produit dérivé Romans, jeu de plateau, film

Doom est une série de jeux vidéo de tir à la première personne développé par id Software. Le premier titre de la série — Doom — est publié en shareware sur PC en décembre 1993. Le jeu est ensuite porté sur de nombreux autres supports et a bénéficié de deux suite, Doom II et Doom 3, publiées respectivement en 1994 et 2004. Un quatrième opus, baptisé Doom, est également en développement.

Les différents épisodes de la série se déroulent dans un univers fictif mélangeant des éléments de science-fiction et d’horreur, le joueur incarnant un Space Marine devant faire face à une invasion de démon venu de l'Enfer via un portail interdimensionnels s'étant ouvert lors d'expérimentation menées par l'armée sur les deux lunes de Mars. Dans le jeu, le joueur évolue dans des environnements représentés en trois dimensions qu’il observe en vue subjective. L'objectif du joueur est de traverser un certain nombre de niveaux, chaque niveau du jeu étant peuplé de créatures démoniaques que le joueur doit combattre, à l’aide d’armes et de bonus qu’il récupère au fur et à mesure de sa progression, afin de pouvoir progresser jusqu'à en atteindre la sortie.

La série est considérée comme ayant popularisé le genre du jeu de tir à la première personne grâce notamment à ses graphismes, à son système de jeu, à son mode multijoueur inédit et à son modèle économique (la distribution en shareware) mais aussi grâce aux controverses sur la violence des jeux vidéo qu'il à déclenché. Doom a ainsi fortement influencé l'industrie du jeu vidéo, son système de jeu ayant été repris dans de nombreux titres longtemps qualifiés de « Doom-like ». Les trois épisodes de la série ont généralement été bien accueillis par la presse spécialisée et ont connu un important succès commercial, contribuant à faire d'id Software un acteur majeur de l'industrie du jeu vidéo. La version shareware de Doom a ainsi été téléchargé plus de trente millions de fois, les deux premiers opus se vendant chacun à plus d'un millions d'exemplaires. De son côté, Doom 3 s'est écoulé à plus de 3,5 millions d'exemplaires.

Liste des jeux[modifier | modifier le code]

Série principale[modifier | modifier le code]

Spin-offs[modifier | modifier le code]

Trame[modifier | modifier le code]

Univers[modifier | modifier le code]

Doom se déroule dans un univers fictif mélangeant des éléments de science-fiction et d’horreur. Le joueur y incarne un Space Marine ayant été transféré sur Mars après avoir assailli un officier supérieur lui ayant ordonné de massacrer des civils sans défense. Il est alors forcé de travailler pour l’Union Aerospace Corporation (UAC), un complexe militaro-industriel interplanétaire traitant des déchets radioactifs mais que l'armée utilise également pour mener des expériences secrètes sur la téléportation entre Mars et ses deux lunes, Phobos et Deimos. Peu avant le début de Doom, les expériences menées par l'armée provoquent l'ouverture d'un portail interdimensionnels avec l'Enfer, permettant à une horde de créature démoniaque d'envahir Phobos. Peu de temps après, Deimos disparaît des radars avant qu'une équipe, incluant le Space Marine qu'incarne le joueur, soit envoyée sur Phobos pour secourir les survivants. L’équipe infiltre alors dans la base se trouvant sur Phobos, seul le Space Marine couvrant leurs arrières, mais ne tarde pas à être décimées. Ne pouvant manœuvrer le vaisseau spatial seul, le Space Marine comprend que son seul espoir est de pénétrer dans la base de Phobos afin de stopper l'invasion démoniaque[1].

Scénario[modifier | modifier le code]

Dans le premier Doom, le Space Marine explore d'abord le complexe militaire se trouvant sur Phobos où il découvre un portail interdimensionnels le menant directement sur l'autre lune de Mars. Il traverse ensuite la base de Deimos, celle-ci ayant été distordue par l'influence démoniaque, et après avoir vaincu le puissant Cyberdemon, il découvre que Deimos flotte maintenant au-dessus de l'Enfer. Il lutte alors contre les démons de l'Enfer jusqu'à faire face au Spiderdemon, le démon ayant planifié l'invasion de la Terre, qu'il parvient à éliminer. Après l'avoir vaincu, il découvre un portail le ramenant sur Terre et découvre que celle-ci a été envahie par les démons. Dans Doom II, les rares survivants sont parvenus à construire un gigantesque vaisseau spatial devenant leur permettre de s'échapper. Le seul spatioport capable de servir de base de lancement au vaisseau est cependant contrôlé par des démons qui y ont placé un champs de force afin que les terriens ne puissent pas l'utiliser. Le Space Marine parvient néanmoins à désactiver celui-ci, permettant au vaisseau de se placer en orbite, avant d'être contacter par les survivants qui ont découvert d'où vient l'invasion démoniaque. Il se rend alors dans la ville ou se trouve le portail démoniaque mais ne parvient pas à le désactiver. Il se rend donc à nouveau en Enfer et parvient à éliminer le démon contrôlant le portail, provoquant la destruction de celui-ci.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Le joueur ( doomguy ): il est un marine de l'UAC envoyé sur Mars pour assurer la relève.
  • Dr Malcom Betruger : le docteur qui dirige les recherches sur Mars.
  • Elliot Swan : il est envoyé par l'UAC pour régler un certain nombre de problèmes avec le Dr Malcom Betruger.
  • Jack Campbell : garde du corps de Elliot Swan.
  • Sergent Thomas "Sarge" Kelly : supérieur du joueur.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Les Doom sont des jeux de tir à la première personne reprenant les concepts introduits par id Software dans Wolfenstein 3D. Comme dans celui-ci, le joueur évolue dans des environnements en trois dimensions qu’il observe en vue subjective. L'objectif du joueur est de traverser des séries de niveaux, chaque niveau du jeu étant peuplé de créatures hostiles que le joueur doit combattre, à l’aide d’armes qu’il récupère au fur et à mesure de sa progression, pour pouvoir avancer et en atteindre la sortie.

Développement[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Jeux de société[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Doom a inspiré deux novélisations publiées dans la collection Virtuel Space éditée par Fleuve noir.

  • Doom Tome 1 : Dans les macchabées jusqu'au cou (Par Dafydd ab hugh et Brad Linaweaver) (no 1 de la collection)
  • Doom Tome 2 : L'enfer sur Terre (Par Dafydd ab hugh et Brad Linaweaver) (no 4 de la collection)

Références[modifier | modifier le code]

  1. id Software 1993, The Story So Far, p. 1.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) id software, Doom : Manual, id software,‎ , 13 p. Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Jonathan Mendoza, The Official Doom Survivor's Strategies and Secrets, John Wiley & Sons Inc,‎ , 305 p. (ISBN 9780782115468)
  • (en) id software, Doom II : Manual, id software,‎ , 26 p. (lire en ligne) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Ed Dille, Doom II: The official strategy guide, Prima Games,‎ , 240 p. (ISBN 9781559587112) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) David Kushner, Masters of Doom : How Two Guys Created an Empire and Transformed Pop Culture, Random House LLC,‎ , 335 p. (ISBN 9781588362896) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article