Doodle Jump

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Doodle Jump
Image illustrative de l'article Doodle Jump

Développeur Lima Sky

Date de sortie iOS

Android

Symbian

Windows Phone 7

Windows Phone 8

Xbox 360

Nintendo 3DS/DS
Version 3.0 (testé sous l'OS 4.0 de l'iPhone)
Genre Plate-forme, casual game
Mode de jeu Solo, multijoueur (jusqu'à huit joueurs sur version Xbox)
Plate-forme Android, BlackBerry, iOS, Symbian, Java ME, Xbox 360, Kinect, Windows Phone, Nintendo DS, Nintendo 3DS, arcade
Langue Anglais, français

Doodle Jump est un jeu vidéo de type casual et de plate-forme, développé et publié par Lima Sky, sur supports Windows Phone, iOS, BlackBerry, Android, Java Mobile (J2ME), Nokia Symbian, et sur console Xbox 360 sur Kinect[1]. Il est publié à l'international sur iOS le , et plus tard adapté sur Android et BlackBerry le 2 mars 2010, sur Symbian le , et Windows Phone 7 le 1er juin 2011 (réédité le 21 août 2013 pour Windows Phone 8). Il est publié sur iPad le 1er septembre 2011[2].

Doodle Jump devient connu sur l'App Store et compte 25 000 téléchargements quotidiens en 4 mois consécutifs (un nombre plus tard dépassé par Angry Birds). En décembre 2011, le jeu compte 10 millions d'exemplaires vendus sur iTunes et Google Play, puis atteint les 15 millions de téléchargement sur toutes les plateformes confondues[3],[4]. Le jeu est également développé sur borne d'arcade[5]. Igor et Marko Pusenjak sont les créateurs de Doodle Jump[6]. Doodle Jump s'inspire du jeu japonais Papijump de Sunflat Games[7].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Dans Doodle Jump, le but est de guider un petit monstre vert à quatre pattes appelé le Gribouilleur (The Doodler, en anglais) le plus haut possible sur une série de plateformes sans tomber. Le côté gauche de l'écran du jeu est connecté avec le côté droit, permettant ainsi au personnage de passer sans difficulté de droite à gauche et vice-versa. Pour les appareils avec accéléromètre, le joueur doit toucher son écran pour diriger le Gribouilleur dans la direction désirée. Le joueur peut également accélérer la cadence grâce à plusieurs objets sur son parcours, comme des chapeaux, jetpacks, fusées, ressorts, trampolines et des boucliers d'invulnérabilité (dans certains niveaux uniquement). Il y a également des monstres et vaisseaux spatiaux que le Gribouilleur doit éviter ou éliminer en tirant ou en sautant dessus. Le joueur peut tirer en tapotant sur son écran ; il existe un mode de ciblage automatique sur les applications pour Android et Windows Phone. Il n'existe aucune fin définitive au jeu, mais le jeu se termine lorsque le joueur tombe, saute dans un monstre, est aspiré par un trou noir, ou est enlevé par un vaisseau spatial. Le joueur peut choisir différents thèmes incluant thème original, Noël, Halloween, forêt, espace, la Coupe du monde de football, les fonds marins, les œufs de Pâques, le blizzard, le thème ninja ou pirate. Le thème choisi modifie l'apparence du personnage, de ses ennemis, et du décor[8],[9].

Une version gratuite existe également. Cette version est pratiquement identique à l'originale, mais certains éléments comme les vaisseaux spatiaux ne sont pas présents, contient des publicités, et limite la hauteur du personnage. L'arrivée de la version 2.0 apporte une nouveauté, le mode multijoueur (2 à 8 personnes) via le Game Center.

En remplaçant le nom du joueur par certains codes, il est possible de changer le thème du jeu : Boo, Booga, Bunny, Creeps, Dooby, Ooga, Nooby , Klack, Klik , Snow, et Hop. Dans la toute nouvelle version[Laquelle ?] il n'y a que « ooga » et « hop » qui marchent. Cependant, ces codes ne peuvent marcher que sur iOS (iPhone, iPod Touch)[réf. nécessaire]. Ces codes ne marchent pas sur Player 5.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Ventes[modifier | modifier le code]

Doodle Jump atteint la première place des jeux payants en France et aux États-Unis, numéro 1 des applications payantes au Royaume-Uni, en Autriche, Allemagne, Norvège, Suisse et aux Pays-Bas en décembre 2009[13].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Il reçoit également le prix Apple Design Awards.

Médias[modifier | modifier le code]

Dans l'épisode 8 de la saison 3 (The Adhesive Duck Deficiency) de la série américaine The Big Bang Theory, Sheldon Cooper fait référence au jeu alors qu'il voit quelqu'un y jouer dans la salle d'attente de l'hôpital.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Doodle Jump is coming to Kinect »
  2. (en) Acevedo, Paul, « Doodle Jump has landed on the Marketplace », WPCentral, (consulté le 4 juin 2011).
  3. (en) « Doodle Jump Sales Hit 10 Million, Heads To Xbox 360 », thesixthaxis.com.
  4. (en) « Doodle Jump hits 10 million sales, propelled onto XBLA », VG247.com.
  5. (en) « Doodle Jump Arcade » (consulté le 26 janvier 2013).
  6. (en) « Meet the App Store Millionaires: The Brothers Behind Doodle Jump » (consulté le 29 mars 2015).
  7. (en) PapiJump - Sunflat GAMES for Android
  8. (en) Kim, Arnold, « Doodle Jump Takes PapiJump to the Next Level », TouchArcade, (consulté le 9 mars 2010).
  9. (en) Cowdell, Lisa, « Doodle Jump Review », Gamezebo, (consulté le 9 mars 2010).
  10. (en) Chris Yard, Doodle Jump Review, 29 avril 2011, GameSpot.
  11. (en) Lee Meyer, Doodle Jump Adventures Review, 21 novembre 2013, Nintendo Life.
  12. (en) Andrew Hayward, Xbox Now: Doodle Jump for Kinect, octobre 2013, Official Xbox Magazine n°153, p. 77.
  13. Quelle est l'appli la plus téléchargée sur iOS depuis le 11 juillet 2008 ? - Paperblog, (consulté le 28 mai 2011).

Lien externe[modifier | modifier le code]