Donnazac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Donnazac
Donnazac
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn
Arrondissement Albi
Canton Carmaux-2 Vallée du Cérou
Intercommunalité Gaillac Graulhet Agglo
Maire
Mandat
Caroline Breuillard
2014-2020
Code postal 81170
Code commune 81080
Démographie
Gentilé Donnazacois
Population
municipale
77 hab. (2016 en diminution de 6,1 % par rapport à 2011)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 00′ 55″ nord, 1° 56′ 45″ est
Altitude Min. 244 m
Max. 301 m
Superficie 4,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte administrative du Tarn
City locator 14.svg
Donnazac

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte topographique du Tarn
City locator 14.svg
Donnazac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Donnazac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Donnazac

Donnazac (en occitan Donasac) est une commune française, située dans le département du Tarn en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située près de la Vère à quelques kilomètres d'Albi, précisément entre Gaillac et Cordes-sur-Ciel, la "perle des bastides albigeoises".

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Donnazac
Frausseilles Frausseilles Souel
Frausseilles Donnazac Souel
Cahuzac-sur-Vère Noailles Noailles

Histoire[modifier | modifier le code]

En 972, Donnazac, alors nommée campanis de Donasac[1], fut cédé par l'évêque d'Albi Frotaire à l'abbaye Saint-Michel de Gaillac.
Au XIIIe siècle les dîmes étaient levées par les chevaliers de Rabastens seigneurs de Campagnac. Donnazac fut plus tard englobé dans la châtellenie de Cahuzac et fit partie de cette commune à titre juratif.
Le roi de France qui était seigneur du village avait un droit de pesade. Initialement le village avait une redevance[2] :

Après un jugement de 1488 la redevance fut réduite à :

  • En commun
    • 6 quintaux de foin.
    • 3 gélines
  • toutefois 15 maisons devaient donner chacune en plus :
    • 1 géline
  • 7 maisons devaient donner en plus :

En 1568, durant les guerres de religion le village se soumit aux protestants.

Blason populaire : Les gens de Donnazac sont réputés ne pas aimer donner, sans doute à cause de la proximité entre le nom de Donnazac [en oc. pr. Dounazac] et le verbe donar [pr. douna). On dit de quelqu'un d'avare "Es pas passat a Donazac" (il n'est pas allé à Donnazac).

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Donnazac Blason D'argent à la grappe de raisin d'or tigée et feuillée de sinople; au chef de gueules chargé de trois coquilles d'or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Période Identité Étiquette Qualité
mars 1989 mars 2014 Jean-Luc Fabre    
mars 2014   Caroline Breuillard[4]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6]. En 2016, la commune comptait 77 habitants[Note 1], en diminution de 6,1 % par rapport à 2011 (Tarn : +2,32 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
139157145170166172184189163
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
166157176146154163144153137
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1441361291101171201189877
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
698471506285928477
2016 - - - - - - - -
77--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Trois gaillacoises.

Viticulture gaillac (AOC).

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église
  • Quelques maisons de maître (fin XVIIIe)
  • Typiques pigeonniers du Tarn.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Ramzusse Taboulé : chevalier Nedparkien et fondateur de la maison Telprusse

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. campanis de Donasac = cloches de Donasac
  2. Monographie communale du département du Tarn - Tome III par Elie A Rossignol
  3. Géline de coutume : redevance consistant aux vassaux à donner des poules au seigneur au moment de Noël.
  4. Le Tarn libre, 11 avril 2014, p. 37
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :