Donjon Potron-Minet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Donjon Potron-Minet
Série
Scénario Lewis Trondheim
Joann Sfar
Dessin Christophe Blain (-99 à -84)
Christophe Gaultier (-83)
Couleurs Walter
Genre(s) Heroic-fantasy
Humour
Anthropomorphique

Personnages principaux Hyacinthe de Cavallère

Pays Drapeau de la France France
Langue originale Français
Éditeur Delcourt
Collection Humour de rire
Nb. d’albums 5

Donjon Potron-minet, parfois abrégé en DPM, est une sous-série de la série de bande dessinée Donjon écrite par Lewis Trondheim et Joann Sfar.

La série Donjon raconte l'évolution d'un monde, Terra Amata, à trois époques différentes, et Donjon Potron-Minet, comme son nom l'indique[1], retrace les événements les plus anciens, antérieurs à l'avènement du Donjon. Ainsi, les albums de l'époque Potron-minet sont numérotés de -99 à 0.

L'histoire[modifier | modifier le code]

Donjon Potron-minet raconte les aventures de Hyacinthe de Cavallère, jeune oiseau issu de la vieille noblesse. Son père, le sénéchal Arakou de Cavallère est un ancien chevalier dont les seules richesses sont ses terres et son château, qui n'est en fait qu'une grande tour[2]. Conscient que son vieux code de l'honneur chevaleresque est dépassé[3], il envoie Hyacinthe se former à Antipolis, la capitale, auprès du Comte Florotte de Cavallère, son frère handicapé. Florotte, autrefois abandonné à cause de ce handicap[4], reçoit son neveu non sans amertume. Cependant, il le loge, l'habille et le nourrit, en échange de quoi Hyacinthe se met à son service. Le Comte Florotte est un homme très influent dans la cité.

Hyacinthe est encore un jeune homme plein d'idéaux, de panache et d'idées fausses sur la nature de l'homme. Au contact du cynique et odieux chat Jean-Michel, homme de main de son oncle, il déchante rapidement et comprend que la ville est rongée par la corruption. Comme il ne peut la combattre en plein jour[5], il décide de prendre une identité secrète : il devient ainsi « La Chemise de la nuit », dont le but est de lutter contre le crime. Mais Hyacinthe tombe amoureux d'Alexandra, belle et dangereuse femme-serpent, qui assassine des citoyens pour le compte du Comte Florotte de Cavallère, via Jean-Michel[6] dont elle est l'amante. À la suite des manigances de Jean-Michel, La Chemise de la nuit est recherché pour un meurtre qu'il n'a pas commis. Il devra s'innocenter à l'aide de ses amis étudiants Elise et Horous, le vautour nécromant (Un justicier dans l'ennui, DPM -98).

Grâce aux relations que Hyacinthe est parvenu à tisser avec les Lutins et le Docteur Hippolyte, qu'il a emmenés au château de son père pour les protéger de la furie des habitants et autorités d'Antipolis à la suite de la subtilisation d'une « arbolesse » (DPM -99, La Chemise de la nuit), le château de Cavallère subit bientôt d'importantes transformations. Les lutins choisissent en effet le père de Hyacinthe pour roi et entreprennent de nombreux travaux. Ceux-ci permettent entre autres au Docteur Hippolyte de pouvoir s'adonner à l'étude de tout un bestiaire de monstres, qu'il abrite dans les nombreuses nouvelles salles du château. Celui-ci s'agrandit d'épisode en épisode, prenant de plus en plus l'allure du Donjon tel qu'il nous est présenté à l'époque Zénith.

Le troisième album de l'époque Potron-minet, Une jeunesse qui s'enfuit (DPM-97), voit Hyacinthe de Cavallère se détacher de l'étudiant idéaliste qu'il était pour devenir un homme pragmatique, à l'instinct de survie aiguisé et à la moralité fluctuante. Il commet en effet son premier meurtre, liant son destin à celui d'Alexandra. À la fin de cet album, il semble désormais s'accommoder de réalités peu reluisantes, devenant l'amant de la tueuse professionnelle.

L'album suivant du cycle, Après la pluie (DPM-84), ménage une grande ellipse, qui ne peut être comblée que par la lecture des albums Donjon Monsters 7 et 8. Hyacinthe est devenu un notable d'Antipolis, qui a repris le chantier de métropolitain souterrain initialement conçu et voulu par son oncle. On découvre dans le même temps que La Chemise de la nuit a pris la tête du syndicat du crime[7]. L'histoire démarre par l'enterrement de la femme de Hyacinthe, Élise, l'étudiante avec qui il fricotait dans les deux premiers albums de Pontron-minet (tout en étant amoureux d'Alexandra), et dont on comprend qu'elle a été assassinée par Alexandra (cf DM 8). S'en suit une relation d'amour-haine entre Hyacinthe et Alexandra, où cette dernière tâche de se faire pardonner, de le reconquérir et de le protéger de lui-même. À la suite de diverses péripéties, le sous-sol fragilisé d'Antipolis s'effondre, créant une réaction en chaîne qui détruit la ville et fait des milliers de morts. Tenu pour responsable de la catastrophe à cause du chantier du métro, Hyacinthe fuit la vindicte populaire dans le château familial des Cavallère.

Liste des albums[modifier | modifier le code]

5 albums sont parus dans la série Potron-Minet :

Il est à remarquer que leurs titres riment en [-ɥi].

3 albums de Donjon Monsters viennent compléter l'histoire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Étymologie de l'expression « dès potron-minet » sur le Wiktionnaire
  2. "Une tour grise visible à trois heures de marche où les courants d'air empêchent les rats d'indisposer les cafards. C'est la maison de mon père" (DPM -99)
  3. "Va chez ton oncle à la capitale. Il t'apprendra les règles de cette nouvelle époque dans laquelle nous entrons..." (DPM-99)
  4. "Un prince infirme aurait porté la honte sur le château, il aurait nui au prestige de ton grand-père" (DPM -99)
  5. "Dans ce nouveau monde, j'ai découvert que la justice doit avancer masquée." (DPM -99)
  6. "-Pourquoi avoir tué cet homme ?
    -C'est mon métier petit bonhomme [...] Jean-Michel ordonne et j'obéis." (DPM -99)
  7. "Je sais très bien que tu diriges la guilde des assassins." (DM 7)