Donataire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le [[droit <adj>]] image illustrant le Portugal
Cet article est une ébauche concernant le droit et le Portugal.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le mot donataire désigne le titre qui, dans l'organisation coloniale portugaise, était donné à la personne à laquelle était concédé un territoire déterminé dans une conception féodale tardive qui impliquait que le pouvoir du roi était délégué à cette personne, qui, en échange du paiement d'impositions déterminées, recevait la charge de l'administration de ce territoire recherchant sa colonisation et utilisant ses ressources. Dans beaucoup de cas les charges de donataire étaient héréditaires suivant la loi salique. Au vu de la dureté de la vie dans les donations, le titulaire se faisait représenter par un capitaine qui très souvent devenait aussi héréditaire.

Source[modifier | modifier le code]