Donald Moffat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moffat.
Donald Moffat
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalités
Formation
Activités
Conjoints
Anne Murray Ellsperman (d) (de à )
Gwen Arner (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata

Donald Moffat (Plymouth, Angleterre (Royaume-Uni), Sleepy Hollow, État de New York, États-Unis[1], ) est un acteur de théâtre, de cinéma et de télévision britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (décembre 2018). Découvrez comment la « wikifier ».
2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Donald Moffat est né à Plymouth dans le Devon, fils unique de Kathleen Mary (née Smith) et de Walter George Moffat, agent d’assurance. Ses parents dirigeaient une pension à Totnes. Après des études à l’école locale King Edward VI et un service national dans l’armée de terre, il suit une formation à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres.

Carrière[modifier | modifier le code]

Donald Moffat débute sa carrière comme acteur de théâtre à Londres, dans la compagnie de l'Old Vic.

Il part s'installer aux États-Unis, où il travaille d'abord comme barman et bûcheron dans l'Oregon, l'État d'origine de son épouse. Mais, selon ses dires, « au bout de six mois, je me suis rendu compte que j'étais un acteur et que je le serai toujours. Et le propre d'un acteur c'est de jouer. J'ai donc recommencé à jouer ». Il est engagé en tant qu'acteur à Princeton, dans le New Jersey. Dans le même temps, il exerce la profession de menuisier, et sa femme fait du repassage pour compléter son salaire de vingt-cinq dollars par semaine.

Il rejoint l'APA – Association des artistes producteurs –, une compagnie de répertoire de Broadway, et est nommé pour un Tony du meilleur acteur dans une pièce de théâtre en 1967 pour ses rôles dans Le Canard sauvage d'Ibsen et À chacun sa vérité de Pirandello.

Il est nommé aux Drama Desk Awards dans la catégorie meilleur acteur de théâtre (« outstanding actor in a play ») pour son travail dans Play Memory (1984) et dans la catégorie meilleur acteur dans un premier rôle (« outstanding featured actor ») dans la reprise du Marchand de glace est passé (1986) d'Eugene O'Neill, où il a Jason Robards pour partenaire. Il remporte un Obie pour Painting Churches de Tina Howe. Il apparaît également dans de nombreuses pièces de théâtre de Broadway et off-Broadway, dont A Few Stout Individuals de John Guare – dans le rôle d'Ulysses S. Grant –, Painting Churches, The Heiress, La Cerisaie, Beaucoup de bruit pour rien, L'École de la médisance, The Affair et Hamlet.

Au cinéma, il interprète notamment Garry, le chef de la station polaire, dans The Thing de John Carpenter (1982), Lyndon B. Johnson dans L'Étoffe des héros de Philip Kaufman (1983), et le président corrompu des États-Unis dans Danger immédiat, de Phillip Noyce (1994).

Pour la télévision, Moffat a joué Rem, un robot androïde, dans la série de science-fiction de CBS L'Âge de cristal (1977-1978), le révérend Lars Lundstrom dans le drame d'ABC The New Land (1974), et Enos dans la minisérie western de CBS The Chisholms (1979-1980). Dans les années 1990, il est également apparu dans Les Chroniques de San Francisco (1993), où sa performance en tant qu'Edgar Halcyon, cadre mourant, lui a valu de nombreux nouveaux fans, Docteur Quinn, femme médecin (1993-1998), et dans À la Maison-Blanche (1999-2006). En 1998, il est nommé au Prix Gemini du meilleur acteur pour son interprétation de l'avocat Joe Ruah dans la minisérie de la CBC, The Sleep Room. L'un de ses derniers rôles est celui du commissaire du baseball Ford Frick dans le téléfilm HBO, 61* (2001).

Après presque cinquante ans de carrière, Donald Moffat prend sa retraite en 2005.

Mort[modifier | modifier le code]

Donald Moffat est décédé le 20 décembre 2018 à Sleepy Hollow (New York) des suites d'un accident vasculaire cérébral à l'âge de 87 ans.

Famille[modifier | modifier le code]

Donald Moffat était marié à l'actrice Anne Murray ; ils eurent une fille, Wendy, et un fils, Gabriel. Il a ensuite épousé l'actrice Gwen Arner.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robert D. McFadden, « Donald Moffat, 87, a Top Actor Who Thrived in Second Billings, Dies », sur The New York Times, (consulté le 20 décembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]