Don L. Lind

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lind.
Don Lind
Image illustrative de l'article Don L. Lind

Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Naissance (86 ans)
Midvale, Utah
Durée cumulée des missions 7 j 8 h
Sélection Groupe 5 de la NASA, 1966
Mission(s) Challenger (STS-51-B)
Insigne Sts-51-b-patch.png

Don Leslie Lind est un astronaute américain. Il fut pilote de réserve pour les missions Skylab 3 et Skylab 4, ainsi que pilote de l'équipage de secours (n'ayant jamais volé) pour le programme Skylab. Il réalise un unique vol en tant que spécialiste de mission, le , lors de la mission Challenger STS-51-B.

Éducation[modifier | modifier le code]

Don L. Lind étudia à ‘Midvale Elementary School’ et est diplômé de la ‘Jordan High School’ (Sandy, Utah). Il a obtenu un baccalauréat ès sciences avec mention très bien en physique de l'Université d'Utah en 1953. En tant qu’aviateur naval, Lind s'est porté volontaire pour prendre des émulsions photographiques des rayons cosmiques au cours de vols pour l'Université Berkeley de Californie[1], ce qui lui a permis de s'inscrire à Berkeley où il effectua des recherches sur la dispersion de pion-nucléon, dans le ‘Lawrence Radiation Laboratory’ et a obtenu un doctorat en philosophie de physique en 1964. Il a effectué ses études post-doctorales à l'Institut de géophysique, Université d'Alaska, de 1975 à 1976

United States Navy Reserve[modifier | modifier le code]

Don L. Lind a obtenu le grade de commandant dans la Réserve navale américaine. Il a reçu les Ailes d'Or en 1957 et a servi pendant quatre ans de service actif dans la Marine à San Diego, puis à bord du transporteur USSHancock. Pendant cette période, Lind a eu, à son actif plus de 4 500 heures de vol, dont 4 000 dans un avion à réaction.

Carrière à la NASA[modifier | modifier le code]

À partir de 1964, Lind travaille à la NASA Goddard Space Flight Center comme physicien. Il participe à des expériences visant à déterminer la nature et les propriétés des particules de basse énergie dans la magnétosphère de la Terre et l'espace interplanétaire.

S'étant porté candidat à la NASA pour le 3e groupe d'astronautes, mais n'ayant pas effectué assez d'heures de vol pour pouvoir y être admis, et trop âgé pour intégrer le 4e groupe, il entre dans le cinquième groupe, le 'Original Nineteen', en avril 1966; l'âge limite ayant été élevé. Bien que le groupe soit composé uniquement de pilotes, Deke Slayton l'y intègre en raison de son doctorat.

Pour le programme Apollo, Lind contribue à développer les outils utilisés sur la surface lunaire/ En 1973, il est pilote de réserve pour Skylab 3 et Skylab 4, les deuxième et troisième missions Skylab. Avec Vance Brand, il est également affecté à une mission de secours Skylab, envisagée pendant un temps pour ramener au sol l'équipage de Skylab 3, en difficulté.

Membre du groupe de développement de l’‘Astronaut Office's Operations Missions’, responsable du développement des charges utiles pour la mission Space Shuttle Orbital Flight Test (OFT) et le Canadarm, Lind prend finalement la route de l'espace en 1985, lors de la mission STS-51-B (29 avril au 6 mai). Il totalise 168 heures dans l’espace.

Il est l’Américain ayant attendu le plus longtemps pour son premier vol, 19 ans après avoir été sélectionné. 16 membres des 'Original Nineteen', ainsi que 14 parmi les groupes d’astronaute ultérieurs ont volé dans l'espace avant Lind. Lind a quitté la NASA en 1986 puis a servi pendant neuf ans comme professeur de physique et d'astronomie à l’Université d'Utah.

Expérience spatiale[modifier | modifier le code]

STS-51-B, la mission scientifique Spacelab-3, lancée à partir du Centre spatial Kennedy, en Floride, le 29 avril 1985. Ce fut la première mission opérationnelle du Spacelab. L'équipage de sept hommes a étudié la croissance des cristaux, la spectroscopie de traces de gaz dans l'atmosphère, la simulation atmosphérique solaire et planétaire, les rayons cosmiques, et la surveillance médicale de l'homme et des animaux de laboratoire.

Don L. Lind a élaboré et mené une expérience unique d’enregistrements vidéo en trois dimensions de l'Aurore Terrestre. Après avoir accompli 110 orbites autour de la terre, Challenger a atterri sur la base Edwards Air Force Base, en Californie, le 6 mai 1985.

Récompenses honorifiques[modifier | modifier le code]

Don L. Lind est membre de l'Union Géophysique Américaine' (American Geophysical Union), de l'Association Américaine pour Avancement de la Science (American Association for Advancement of Science), de 'Honor Society of Phi Kappa Phi (en)', et est, dans le scoutisme, Eagle Scout. Il a également été décoré de la Médaille pour Service Exceptionnel de la NASA (NASA Exceptional Service Medal) en 1974.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Don L. Lind a épousé Kathleen Maughan de Logan, Utah avec qui il a eu sept enfants. Ses centres d'intérêts comprennent le théâtre amateur, la dramaturgie, et la peinture. Il est aussi un nageur et un skieur passionné. Don L. Lind a servi en tant que dirigeant ecclésiastique mormon[1],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Moulton, Kristen. "Utah astronaut recalls his role in moon walk" Salt Lake Tribune, 20 July 2009.
  2. Don L. Lind oral history transcript, NASA Johnson Space Center Oral History Project, 27 May 2005.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]