Don Juan le révolté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Don Juan le révolté est un essai de l'écrivain français Frédérick Tristan, publié en 2009.

Don Juan y apparaît comme un avatar de Lucifer, s'opposant à Dieu, à la création et particulièrement à la femme. Les origines du mythe sont étudiées dans un premier temps, après quoi l'auteur explore quelques grands personnages historiques dont la vie ou l'œuvre s'apparentent à cette sorte de donjuanisme : Cenci, Byron, le Valmont de Choderlos de Laclos, le Dom Juan de Molière, le Don Giovanni de Mozart, Sade, et bien d'autres « révoltés » plus ou moins inspirés jusqu'à Nietzsche.

Il s'agit, en fait, d'une analyse spectrale de l'Occident à partir du refus, source de progrès.