Don Black (suprémaciste blanc)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Don Black
Don Black.jpg
Ron Paul, Don Black et Derek Black (2007)
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Stephen Donald BlackVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
DonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université de l'Alabama
Madison Academy (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Parti politique
Membre de

Stephen Donald Black dit Don Black (né le ) est un suprématiste blanc américain. Il est, jusqu'en 2017, le fondateur et administrateur du forum Internet Stormfront antisémite, révisionniste, raciste et néo-nazi. Dans les années 1970 il fut grand sorcier impérial dans le Ku Klux Klan et membre du parti nazi américain. Il a été condamné en 1981 pour une tentative de renversement armé du gouvernement de l'île de la Dominique.

Opération Red Dog[modifier | modifier le code]

Le , Don Black et huit autres personnes sont arrêtées par des agents fédéraux américains à La Nouvelle-Orléans alors qu'ils se préparaient à embarquer sur un navire avec des armes automatiques, des fusils, des pistolets, de la dynamite, des munitions et un drapeau nazi à destination de la Dominique[1].

Stormfront[modifier | modifier le code]

En , Don Black créé le site Internet Stormfront.org, un forum nationaliste blanc, suprémaciste et néo-nazi. Le site héberge des fichiers et des liens vers un certain nombre de sites nationalistes et racistes blancs[2], un site de rencontres en ligne (pour les « Non-juifs hétérosexuels blancs seulement »), et des listes de diffusion électroniques qui permettent à la communauté nationaliste blanche de discuter de sujets d'intérêts[3],[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Don Black », sur Southern Poverty Law Center (consulté le )
  2. Carol Miller Swain, Cambridge University Press, 2002 (ISBN 0-521-80886-3), p. 30–32 :« Stormfront has links to many dozens of other white nationalist and white racist websites, and many of these also feed into Stormfront. »
  3. Jeffrey Kaplan, Walnut Creek, CA, AltaMira Press, 2000 (ISBN 0-7425-0340-2, lire en ligne [archive]), « Black Metal », p. 24
  4. Brigitte L. Nacos, Lanham, MD, Rowman & Littlefield Publishers, Inc., 2002, 2nd  éd. (ISBN 0-7425-1083-2, lire en ligne [archive]), « E-Terrorism and the Web of Hate », p. 114
  5. Jeffrey Kaplan et Weinberg, Leonard, New Brunswick, Rutgers University Press, 1999 (ISBN 0-8135-2564-0, lire en ligne [archive]), p. 161.