Don Bigg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Don Bigg
BiggTaoufiqHazeb.jpg
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Taoufik HazebVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
Don BiggVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Taoufik Hazeb, dit Don Bigg, Bigg da Don ou Bigg, est un rappeur marocain né le à Casablanca[1].

Il est considéré comme l'une des stars du rap marocain, notamment pour son style franc, cru et direct, et pour les thèmes de ses chansons, très proches des préoccupations d'une large frange de la jeunesse urbaine marocaine[2],[3], incluant la corruption[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Parlant couramment anglais, Don Bigg a commencé à chanter en anglais avant que Masta Flow, un rappeur très proche de lui, lui conseille de chanter en darija afin d'être compris par tous les Marocains[réf. nécessaire].

Fin 2015, il collabore avec neuf autres artistes — Dj Van, Asma Lmnawar, Ahmed Soultan, Ahmed Chaouki, Douai, Nabyla Maan, Khansa Batma, Hamid El Kasri et Rachida Talal — à Kafana Soukout, un morceau pour la sécurité routière subventionné par Renault Maroc[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

Clips vidéos[modifier | modifier le code]

Année Titre Réalisateur
2011
Mabghitch
DJ Khalid
2015
LQALEB
2015
T-JR

Apparitions[modifier | modifier le code]

Ahmed Soultan feat. Don Bigg & Azed - Bladi
Don Bigg feat Muslim & l3arbi -( Zanka flow ) -Ghir Bnadem Khaser

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bouchra Elkhadir, « Don Bigg, le grand », sur Le Reporter,‎ (consulté le 19 août 2015)
  2. Benjamin Roger, « Les 50 qui font le Maroc : Taoufik Hazeb - JeuneAfrique.com », sur JeuneAfrique.com,‎ (consulté le 17 août 2015)
  3. « Don Bigg figure emblématique du rap marocain », sur Libération,‎ (consulté le 17 août 2015)
  4. Farid El Asri, Rythmes et Voix d'islam : Une socioanthropologie d'artistes musulmans européens, Louvain-La-Neuve, Presses universitaires de Louvain, coll. « Islams contemporains »,‎ (lire en ligne), p. 86
  5. Thomas Savage, « Kafana Soukout : Des stars marocaines contre la guerre des routes », sur Telquel.ma, Casablanca,‎

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]