Don Bigg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Don Bigg
BiggTaoufiqHazeb.jpg
Informations générales
Naissance
Nom de naissance
Taoufik HazebVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
Don BiggVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
rappeurVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Taoufik Hazeb, dit Don Bigg, Bigg da Don ou Bigg, , est un rappeur marocain né le à Casablanca[1].

Il est considéré comme l'une des stars du rap marocain, notamment pour son style franc, cru et direct, et pour les thèmes de ses chansons, très proches des préoccupations d'une large frange de la jeunesse urbaine marocaine[2],[3], incluant la corruption[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

DON BIGG de son vrai nom Taoufik Hazeb né en 1983 à Casablanca.Il est considéré comme l'un des pionniers du rap marocain,notamment pour son style franc, cru et direct, et pour les thèmes de ses chansons, très proche des préoccupations d'une large frange de la jeunesse urbaine marocaine.DON BIGG a grandi au sein d'une famille appartenant à la classe moyenne casablancaise.

Très tôt il prend conscience que sa réussite ne dépend que de lui. Il décide alors de batailler sur deux fronts. D’abord les études. En effet, à 17 ans, DON Bigg décroche un baccalauréat scientifique, puis s’inscrit à la Faculté de Droit . Après 3 années réussies sur les bancs de la Faculté, il décide de mettre sa carrière de juriste en stand by et se consacre pleinement à sa passion: Le Rap.

Don BIGG a commencé un parcours musical dès l'âge de 14 ans. Il chante alors uniquement en anglais et passe par quatre groupes de rap jusqu’à ce qu’il trouve sa voie en 1999 : le rap en DARIJA ( Dialecte Marocain ) . C’est avec le groupe MAFIA C qu’il concrétise sa nouvelle vocation et qu’il se voit rapidement propulsé aux devants de la scène. Conscient de son succès et plébiscité par une grande partie de la jeunesse et des médias indépendants nationaux et internationaux, DON BIGG se lance en solo et produit son premier album intitulé : Mgharba 'tal Mout.

Le succès de l’album est phénoménal. Alors qu’il n’en distribue que 1 000 exemplaires (gratuitement), les titres de l’album sont téléchargés en centaines de milliers sur Internet et le public connaît par coeur les paroles à chacune de ses représentations. Une star est née.

2009 sortie du deuxième album BYAD ou K7AL , englobant des featuring et collaborations internationales avec LA FOUINE ( rappeur français d'origine marocaine ) et FREDWRECK le beatmaker de doge pound gang et snoop dogg, l'album fait ravage dans le milieu HIP HOP marocain tout en mettant en valeur le côté mature de l'artiste et un choix musical assez large 

DON BIGG a su exporter le Rap Marocain outre mer avec des tournées en grande-bretagne , europe et moyen orient , il est aussi le premier Rappeur arabe ayant pu imposer son art dans des émissions télé produite par les plus grandes chaines internationales ayant pour thème des débats autant musicaux que politiques .

Parlant couramment anglais, Don Bigg a commencé à chanter en anglais avant que Masta Flow, un rappeur très proche de lui, lui conseille de chanter en darija afin d'être compris par tous les Marocains[réf. nécessaire].

Fin 2015, il collabore avec neuf autres artistes — Dj Van, Asma Lmnawar, Ahmed Soultan, Ahmed Chaouki, Douai, Nabyla Maan, Khansa Batma, Hamid El Kasri et Rachida Talal — à Kafana Soukout, un morceau pour la sécurité routière subventionné par Renault Maroc[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

Clips vidéos[modifier | modifier le code]

Année Titre Réalisateur
2011
Mabghitch
KHALID DOUACH
2015
LQALEB

ALI KANAAN

2015
T-JR

SEBASTIEN ROSSI

Apparitions[modifier | modifier le code]

Ahmed Soultan feat. Don Bigg & Azed - Bladi
Don Bigg feat Muslim & l3arbi -( Zanka flow ) -Ghir Bnadem Khaser

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bouchra Elkhadir, « Don Bigg, le grand », sur Le Reporter,‎ (consulté le 19 août 2015)
  2. Benjamin Roger, « Les 50 qui font le Maroc : Taoufik Hazeb - JeuneAfrique.com », sur JeuneAfrique.com,‎ (consulté le 17 août 2015)
  3. « Don Bigg figure emblématique du rap marocain », sur Libération,‎ (consulté le 17 août 2015)
  4. Farid El Asri, Rythmes et Voix d'islam : Une socioanthropologie d'artistes musulmans européens, Louvain-La-Neuve, Presses universitaires de Louvain, coll. « Islams contemporains »,‎ (lire en ligne), p. 86
  5. Thomas Savage, « Kafana Soukout : Des stars marocaines contre la guerre des routes », sur Telquel.ma, Casablanca,‎

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]