Domptail

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Domptail
Domptail
Fontaine et mairie-école.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Raon-l'Étape
Intercommunalité Communauté de communes de la région de Rambervillers
Maire
Mandat
Michel Jacquot
2014-2020
Code postal 88700
Code commune 88153
Démographie
Gentilé Domptaillois, Domptailloises
Population
municipale
359 hab. (2016 en augmentation de 4,36 % par rapport à 2011)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 26′ 50″ nord, 6° 37′ 01″ est
Altitude 299 m
Min. 252 m
Max. 372 m
Superficie 18,63 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Domptail

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Domptail

Domptail est une commune française située dans le département des Vosges, en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Domptaillois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village de Domptail est bâti sur l'adret d'une butte en bordure du département de Meurthe-et-Moselle. L'agglomération assez dense est centrée sur deux routes départementales : la RD 47 qui mène à Saint-Pierremont (2 km à l'ouest) et Fontenoy-la-Joûte (3 km à l'est) et la RD 49 entre Xaffévillers (4 km au sud) et Flin (6 km au nord).

De nombreuses forêts parsèment le territoire communal qui culmine à 372 m dans le Bois de la Chambre. Plusieurs ruisseaux, Mortier, Viller, Bazien, Pourri Fossé, rejoignent la Belvitte qui coule en contrebas.

Communes limitrophes de Domptail
Moyen
Meurthe-et-Moselle
Saint-Pierremont Domptail Fontenoy-la-Joûte
Meurthe-et-Moselle
Xaffevillers Ménarmont

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village de Domptail apparaît dans les titres de l'abbaye de Senones en 1059, 1159 et 1152. Auparavant, il n'y avait rien.

Le nom du village a varié au cours des siècles : Dommus Stephanus, Donstère, Donsterre, Donstailles, qui devenu Domptailles en Vosges puis enfin Domptail[1].

La commune a été décorée le 22 octobre 1921 de la croix de guerre 1914-1918[2].

Le 20 juin 1940 pendant la bataille de France, des militaires français du 146e Régiment d'infanterie de forteresse en plein repli ont combattu dans le village avant de se rendre[3]. Les Allemands ont massacré les prisonniers de guerre dans le village et au lieu-dit la Louvière[4] où un monument commémoratif a été édifié. Une manifestation se déroule tous les ans en mémoire de la trentaine de victimes de ce crime de guerre.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2015[modifier | modifier le code]

Église et mairie-école.

En 2015, le budget de la commune était constitué ainsi[5] :

  • total des produits de fonctionnement : 389 000 , soit 1 079  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 263 000 , soit 730  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 43 000 , soit 120  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 75 000 , soit 207  par habitant.
  • endettement : 292 000 , soit 808  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 16,01 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 9,72 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 18,85 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 38,75 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 20,43 %.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2014 En cours Michel Jacquot    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[7].

En 2016, la commune comptait 359 habitants[Note 1], en augmentation de 4,36 % par rapport à 2011 (Vosges : -2,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
5736487208289579801 0311 0811 041
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
1 0581 008930849832823744689695
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
649530535520470438416391360
1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 2016 -
279259269239292336356359-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Sainte-Céline.
  • Église Sainte-Céline, gothique reconstruite en 1788.
  • Chapelle Sainte-Céline[10],[11].
  • Monument aux morts, plaque commémorative 1914-1918 de l'église, stèle commémorative du 146e R.I.F., stèle commémorative du 146e R.I.F. - la Louvière[12],[13].
  • La fontaine[14].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean-François Mougenot, ecclésiastique, supérieur ecclésiastique de la Doctrine chrétienne[15].

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]