Dominique Urvoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Urvoy.
Dominique Urvoy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Professeur des universités
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Père
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Directeurs de thèse
Roger Arnaldez, Michel Allard (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Dominique Urvoy est un historien de la philosophie islamique et islamologue français.

Il est professeur à l'Université Toulouse-II Le Mirail.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dominique Urvoy a passé une licence de sociologie en 1965, puis l'agrégation de philosophie en 1967. Il obtient ensuite un doctorat ès études arabes, puis un doctorat ès lettres, respectivement en 1974[1] et 1978[2]. Il a été chercheur et enseignant à Madrid, Damas, au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), à Beyrouth, à Dakar et à Toulouse[3].

Il est le mari de Marie-Thérèse Urvoy, avec laquelle il a co-écrit plusieurs ouvrages : Les Mots de l'islam (2004), L'action psychologique dans le Coran (2007), et La Mésentente. Dictionnaire des difficultés doctrinales du dialogue islamo-chrétien (2014).

Travaux[modifier | modifier le code]

Dominique Urvoy est l'auteur d'une biographie d'Averroès, philosophe d'Al-Andalus, publiée en 1998[4]'[5]. Il a aussi écrit une Histoire de la pensée arabe et islamique en 2006[6]. Il s'est intéressé aux libres-penseurs de l'islam classique et à Raymond Lulle.

Il soutient que « Le Coran n'établit pas une rupture absolue » entre la période anté-islamique et ultérieure[7].

Il publie en mai 2017 un ouvrage sur son père, Yves Urvoy.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Yves Urvoy (1900-1944). Africaniste et penseur, Paris, Godefroy de Bouillon, 2017.
  • « Falsafa : ses aspects humanistes », Encyclopédie de l'humanisme méditerranéen, printemps 2014.
  • Averroès : Les ambitions d'un intellectuel musulman, Paris, Flammarion, coll. « Champs biographie », (1re éd. 1998), 256 p. (ISBN 2081217996).
  • Histoire de la pensée arabe et islamique, Paris, Seuil, , 687 p. (ISBN 9782021120615).
  • Les Penseurs libres dans l'islam classique, Paris, Albin Michel, 1996, 272 p., (ISBN 9782226085030).
  • Penser l'islam. Les présupposés islamiques de l'Art de Lulle, Paris, Vrin, 1991, « Études musulmanes », 440 p., (ISBN 9782711607150).
  • Pensers d'al-Andalus. La Vie intellectuelle à Cordoue et Séville au temps des Empires berbères (fin XIe siècle-début XIIIe siècle), Paris, CNRS, 1990, 212 p., (ISBN 9782222044864).
  • « Sur l'évolution de la notion de Ğihād dans l'Espagne musulmane », Mélanges de la Casa de Velázquez, vol. 9, no 1,‎ , p. 335-371 (lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thèse sous la dir. de Roger Arnaldez : http://www.sudoc.fr/040961184.
  2. Thèse sous la dir. de Michel Allard : http://www.sudoc.fr/006892752.
  3. « Dominique Urvoy », sur Les Éditions du Cerf (consulté le 8 avril 2017).
  4. Jacques Langhade, « Urvoy Dominique, Averroès. Les ambitions d'un intellectuel musulman », Bulletin Critique des Annales Islamologiques, no 16,‎ , p. 83-84 (lire en ligne [PDF]).
  5. Jules Janssens, « Dominique Urvoy, Averroès. Les ambitions d'un intellectuel musulman [compte rendu] », Revue philosophique de Louvain, vol. 96, no 4,‎ , p. 729-730 (lire en ligne).
  6. Geneviève Gobillot, « Dominique Urvoy, Histoire de la pensée arabe et islamique », Revue de l'histoire des religions, vol. 2,‎ (lire en ligne).
  7. Dominique Urvoy et Jean Birnbaum, « "Le Coran n'établit pas une rupture absolue" », sur Le Monde des Livres, (consulté le 8 avril 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]