Dominique Tilmans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dominique Tilmans
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Députée
Sénatrice belge
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
WellinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université libre de Bruxelles (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
ChairVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique

Dominique Tilmans, Sénateur Honoraire belge est née le 4 août 1951 à Wellin. Elle débute sa carrière politique en tant que Député provinciale (1993-2003) pour devenir ensuite Député fédéral (2003-2007) et enfin Sénatrice (2007-2014). Elle est affiliée au Mouvement Réformateur, MR.

Aujourd’hui impliquée dans le domaine spatial, elle est actuellement Présidente d’Eurisy et de YouSpace.  

Biographie[modifier | modifier le code]

Licenciée en Sciences Politiques et Diplomatiques de l'Université libre de Bruxelles  (1971-1975), Dominique Tilmans est engagée l'année suivante comme chargée de projets par Sybetra pour la construction d'une usine de phosphate en Irak (Akashat et Alkaim). 

Vie politique[modifier | modifier le code]

Au niveau provincial[modifier | modifier le code]

Elle débute sa carrière politique en tant qu’Administrateur au Conseil de gestion à l’Intercommunale du Val des Seniors à Chanly (1983).

En 1987, elle devient Conseiller Provincial et se concentre sur des thèmes tels que « la situation à l’exportation de la Province du Luxembourg », « le Journal Jeunes », l’aide médicale urgente, etc.

En 1993, Dominique Tilmans devient la première femme élue Député Provincial en province du Luxembourg, ses compétences sont alors les Finances et le Tourisme.

Ses compétences sont ensuite la Santé préventive, les Centres de santé et les Affaires économiques en 1999.

En 2000, elle devient Présidente de l’Intercommunale IDELUX.

De 2004 à 2013, elle est Présidente de la Fédération MR Luxembourg.

Au niveau national[modifier | modifier le code]

À la Chambre des Représentants[modifier | modifier le code]

De 2003 à 2007, Dominique Tilmans est élue Député fédéral.

Ses propositions de lois portent sur la formation aux premiers secours, la lutte contre l’hépatite C,  la publicité relative à l’esthétique médicale, les alcopops, les besoins du patient atteint de la maladie d’Alzheimer, l’information au consommateur sur les avions « blacklistés », la constitution d’un comité d’avis pour les questions spatiales, … 

Elle siège comme Membre effectif à :

- la Commission de l’Économie, de la Politique scientifique, de l’Éducation, des Institutions scientifiques et culturelles nationales, des Classes moyennes et de l'Agriculture

- à la Commission chargée des problèmes de Droit commercial et Économique

- au Comité d'avis pour les questions scientifiques et technologiques

- au Comité d’avis pour l’Émancipation sociale 

Membre suppléant de :

- la Commission Espace du Sénat  

Au Sénat[modifier | modifier le code]

De 2007 à 2014, Dominique Tilmans est Sénateur élu direct.

Le fait marquant de ce mandat est l’aboutissement de « la Loi Tilmans » qui règlemente les qualifications requises pour poser des actes de médecine esthétique non chirurgicale et de chirurgie esthétique, 7 ans d’un long travail de collaboration avec les chirurgiens esthéticiens, les médecins esthéticiens, les dermatologues, les anesthésistes, …

Son travail au Sénat a porté également sur : une résolution relative au Centre International de Recherche « Brout-Englert-Lemaître », un projet de loi en matière de dispositifs médicaux, le régime de pension de retraite des travailleurs salariés concernant la période des études, la protection et la conservation de la région arctique, l’entreprenariat féminin, la création d’une force humanitaire civile et militaire de réaction rapide au sein de l’Union Européenne, l’instauration de la visite à domicile opportune pendant la garde des médecins généralistes, l’aide médicale urgente,…

De 2009 à 2010, elle est désignée Présidente du Groupe MR au Sénat.

De 2011 à 2014, elle est membre du Parlement Benelux.

De 2007 à 2014, elle est Présidente de « La Paix passe par les Femmes », une association qui a pour but d’amener les femmes du Sud Caucase à devenir actrices des processus de paix et moteurs de la réconciliation. Ce qui lui vaudra le titre de « Femme de Paix » décerné par le Conseil des Femmes de Belgique.

Elle siège aussi à  l’UIP dans les sections bilatérales : Portugal, l’Azerbaïdjan, Géorgie et Arménie.

Elle siège dans les Commissions comme :

      - Vice- Présidente des Affaires Sociales

      - Membre effectif de la Commission des Relations extérieures et Défense

      - Membre effectif du Comité d’avis du Sénat pour l’Égalité des Chances Hommes-Femmes.  

Espace au Sénat[modifier | modifier le code]

De 2010 à 2014, Présidente du Groupe de travail « Espace » du Sénat.

C’est au cours de cette période qu’émerge l’idée de créer une « Plateforme pour une meilleure interaction Universités-Entreprises dans le domaine Spatial » qui verra le jour en 2014 sous la dénomination YouSpace.  

En 2013, Dominique Tilmans devient Présidente de la Conférence Interparlementaire européenne de l’Espace, marqué par l’organisation d’un important colloque en plénière du Sénat articulé autour de deux débats :

- Le premier sous la supervision du spationaute Frank De Winne, a donné la parole à 13 étudiants représentants des pays membres de la Conférence Interparlementaire Européenne de l'Espace (EISC). L’objectif était de leur donner l’occasion de poser toutes leurs questions concernant l’avenir professionnel dans le spatial aux représentants du deuxième panel.

-  Le deuxième débat modéré par le Directeur Général d'Eumetsat, Alain Ratier, a permis à plusieurs représentants de l'industrie européenne et PME de répondre  aux questions des jeunes. 

Parce que l’Espace, c’est investir:

- dans la gestion des ressources, la santé Publique, le transport, l’aide au développement, les nouvelles technologies mais aussi celles de l’information et de la communication, l’industrie,… c’est investir dans notre économie, notre sécurité, notre bien-être.

- dans la recherche et l’innovation qui stimulent la créativité et font progresser la Science.

- dans les milliers de métiers du spatial, pas seulement celui de l’ingénieur, du physicien, du chimiste, mais aussi celui de l’agronome, du technicien, de l’infographiste, du géographe, du médecin, et tant d’autres…

- dans la capacité à protéger la Terre, en prendre soin et corriger les dangereuses inconsciences de l’Homme.

Pour toutes ces raisons et beaucoup d’autres encore, investir dans l’Espace, c’est investir dans l’avenir, dans le futur de l’humanité, c’est pourquoi YouSpace a été lancé. 

YouSpace[modifier | modifier le code]

Depuis 2014, Dominique Tilmans est Présidente de YouSpace, une plate-forme qui vise à promouvoir une meilleure interaction entre les professionnels du secteur spatial et les universités.

YouSpace est une association créé le 13 octobre 2014, elle rassemble l’ensemble du secteur spatial Belge : Universités (Nord, Centre, Sud), Centres de Recherches (SCKCEN, VKI Institute), Industrie et Institutions (Belspo, Membre de la Commission Européenne et de l’ESA,…). Bien évidemment aussi des Master Students, PhDs et Young Professionals.

YouSpace a pour mission de s’étendre à d’autres pays de la Communauté Européenne, chaque organisation nationale étant autonome sous la coupole d’un YouSpace international, afin de donner naissance à un important Networking spatial européen qui rallierait à la fois Master Students, Young Professionals et Senior Professionals. 

Eurisy[modifier | modifier le code]

Depuis 2016, Dominique Tilmans est Présidente d’Eurisy, Association qui regroupe 20 Agences spatiales européennes et Institutions (ESA, CNES, DLR, ASI, UKSA, Belspo, NSO, …). Elle a pour mission de créer des ponts entre le secteur spatial et la société civile en sensibilisant sur le potentiel des applications spatiales.

Liens externes[modifier | modifier le code]