Dominique Théophile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dominique Théophile
Illustration.
Fonctions
Sénateur français
En fonction depuis le
(2 ans, 10 mois et 6 jours)
Élection 24 septembre 2017
Circonscription Guadeloupe
Groupe politique LREM
Conseiller régional de la Guadeloupe
En fonction depuis le
(4 ans, 7 mois et 21 jours)
Élection 13 décembre 2015
Président Ary Chalus
Conseiller général de la Guadeloupe
élu dans le canton des Abymes-5

(14 ans et 18 jours)
Prédécesseur Marcel Vespasien
Successeur Canton supprimé
Biographie
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Les Abymes (Guadeloupe)
Nationalité Française
Parti politique GUSR (depuis 1994)
Profession Contrôleur de gestion

Dominique Théophile, né le aux Abymes, est un homme politique français. Il est président de Guadeloupe unie, solidaire et responsable (GUSR) de 2005 à 2008. Il est élu sénateur de la Guadeloupe en 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Fils de Berthe Ange Aimée Claire, née le , et de Julien Benoit Théophile, né le , Dominique Théophile est l’avant-dernier d’une fratrie de dix enfants.

Formation[modifier | modifier le code]

Scolarisé aux Abymes, il entre au lycée de Baimbridge[1] où il obtient un bac option Gestion Comptabilité. Il intègre ensuite une école de gestion à Créteil en 1985. En 2000, il obtient à l’université Antilles Guyane un diplôme universitaire de commerce extérieur droit des affaires et gestion des entreprises.

Il devient ensuite contrôleur de gestion chez Veolia.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

De 1995 à 2008, il est conseiller municipal des Abymes[2], adjoint au maire des Abymes de 1995 à 1997 chargé du sport, et responsable des finances de 2001 à 2003.

Il est élu conseiller général du canton des Abymes-5 lors des élections cantonales de 2001 et est réélu en 2008[3]. En 2004, il devient vice-président du conseil général chargé du sport[4]. Lors des élections départementales de 2015, il se présente dans le canton des Abymes-2[5], mais il n'est pas élu[6].

Parallèlement, de 2005 à 2008, il est président du parti Guadeloupe Unie, socialisme et réalités (GUSR)[7].

En , il est élu conseiller régional[8] et président de la commission sport et santé.

Ary Chalus et Dominique Théophile, en 2015.

Mandat national[modifier | modifier le code]

Il rejoint En marche ! pendant la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron.

Dominique Théophile lors de la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron, en 2016.

Le , il est élu sénateur de la Guadeloupe[9],[10],[11],[12],[13],[14],[15],[16],[17]. Il membre de la Commission des Affaires sociales et Vice-président de la Délégation Outre-mer.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Président de la Fédération hospitalière de Guadeloupe de 2002 à 2015[18],[19],[20], Dominique Théophile est aussi administrateur au CHU de Pointe-à-Pitre. Il est également président du conseil de surveillance du centre gérontologique du Raizet[21], de 2001 à 2015, et a à son actif la construction du nouvel hôpital gériatrique situé à Pointe d’or, aux Abymes.

Aménagement du territoire[modifier | modifier le code]

Depuis , il est premier vice-président de la SEMAG (Société d'économie mixte d'aménagement de la Guadeloupe).

Prise de position[modifier | modifier le code]

Dominique Théophile est intervenu en séance au Sénat le pour une question d'actualité au gouvernement concernant la distribution de l'eau potable en Guadeloupe[22], au cours de laquelle il s'est insurgé du rendement catastrophique de la distribution de l'eau dans son territoire.

À l'occasion de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes le , Dominique Théophile publie une question écrite visant à lutter contre les violences faites aux femmes en Guadeloupe[23].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Dominique Théophile est marié et père de deux enfants, Garry et Dorine.

Pratiquant l’athlétisme depuis l’âge de neuf ans, il a été champion de Guadeloupe du 1200 minimes et a participé aux Jeux de Guadeloupe de 1974. Il a également été gardien de but du SIROCO en 1982. Pour le loisir, il pratique également le tennis et le vélo. Il a également une passion pour la moto.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « lgt baimbridge », sur lgtbaimbridge.fr (consulté le 31 janvier 2018).
  2. IPEOS I-Solutions, « Les adjoints », sur www.ville-abymes.fr (consulté le 31 janvier 2018).
  3. Résultats des élections cantonales 2008.
  4. Sénat français, « M. Dominique Théophile, sénateur de la Guadeloupe (Guadeloupe) - Sénat », sur www.senat.fr (consulté le 31 janvier 2018).
  5. http://www.lecourrierdeguadeloupe.fr/cantonales-2015-dominique-theophile-se-dit-serein-bataille-du-2eme-canton/
  6. Résultats des élections départementales 2015
  7. Gerald Paul Silvestre, « DEJEUNER- DEBAT ORGANISE PAR LE G.U.S.R. », Le blog de Gerald Paul Silvestre (consulté le 31 janvier 2018).
  8. http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/politique/conseil-regional-la-commission-permanente-et-les-autres-elus-353457.php?pos=21
  9. « Sénatoriales 2017 en Outre-mer : Dominique Théophile et Karine Claireaux, nouveaux candidats Sénateurs de la République en Marche - Toute l'actualité des Outre-mer à 360° - Toute l'actualité des Outre-mer à 360° », sur Toute l'actualité des Outre-mer à 360°, (consulté le 4 août 2020).
  10. http://www.guadeloupe.pref.gouv.fr/content/download/12165/82509/file/Arr%C3%AAt%C3%A9%20%C3%A9tablissant%20la%20liste%20des%20candidats%20aux%20s%C3%A9natoriales.pdf
  11. « Résultats des élections sénatoriales 2017 », sur https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Senatoriales/elecresult__senatoriales-2017 (consulté le 4 août 2020).
  12. « Voici les 3 sénateurs de la Guadeloupe - Guadeloupe la 1ère », sur francetvinfo.fr, Guadeloupe 1ère, (consulté le 4 août 2020).
  13. « Jasmin, Lurel et Théophile élus sénateurs », sur RCI, (consulté le 4 août 2020).
  14. « Sénatoriales 2017 : Victorin Lurel, Victoire Jasmin et Dominique Théophile nouveaux sénateurs de la Guadeloupe - Toute l'actualité des Outre-mer à 360° - Toute l'actualité des Outre-mer à 360° », sur Toute l'actualité des Outre-mer à 360°, (consulté le 4 août 2020).
  15. « Sénatoriales 2017 : en Guadeloupe, deux sièges pour les socialistes », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  16. http://topoutremer.com/hexagone/infos-hexagone/item/12888-tous-les-senateurs-d-outre-mer-les-nouveaux-elus-2017-et-ceux-elus-en-2014
  17. « Dominique Théophile prend ses marques au Sénat - Toute la politique en Guadeloupe », sur France-Antilles Guadeloupe (consulté le 4 août 2020).
  18. http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/education-sante-environnement/dominique-theophile-president-de-la-federation-hospitaliere-de-la-guadeloupe-faire-de-la-prevention-avant-tout-163632.php
  19. « DOMINIQUE THÉOPHILE, président de la fédération hospitalière de Guadeloupe « Nous parlerons de coopération sanitaire » - Santé en Guadeloupe », sur France-Antilles Guadeloupe (consulté le 4 août 2020).
  20. « LA F.H. GUADELOUPE », sur www.federation-hospitaliere-guadeloupe.com (consulté le 31 janvier 2018).
  21. « Centre Hospitalier Gérontologique du Raizet », sur guadeloupe.net (consulté le 31 janvier 2018).
  22. « Le Gouvernement interpellé sur la question de l'eau potable en Guadeloupe - outre-mer 1ère », sur francetvinfo.fr (consulté le 5 février 2018).
  23. « Renforcement de la lutte contre les violences faites aux femmes en outre-mer - Sénat », sur www.senat.fr (consulté le 5 février 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]