Dominique Sagot-Duvauroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dominique Sagot-Duvauroux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Parentèle
Autres informations
A travaillé pour

Dominique Sagot-Duvauroux est un économiste français, professeur à l’université d'Angers. Né à Vincennes en 1958, il est titulaire d'un doctorat de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne obtenu en 1985. Il vit à Nantes.

Il est spécialiste des questions d’économie culturelle[1].

Biographie et travaux[modifier | modifier le code]

Dominique Sagot-Duvauroux a été le directeur de 2006 à 2012 du Groupe de recherche angevin en économie et en management (GRANEM, EA 7456).

Il a été directeur adjoint de l’école doctorale DEGEST de 2012 à 2016, université Nantes Angers Le Mans, Pays de la Loire.

Il est depuis 2017 directeur de la Structure Fédérative de Recherche (SFR) Confluences de l'Université d'Angers qui regroupe les 8 laboratoires de lettres-Langues, Sciences Humaines et Sociales.

Il est par ailleurs Guest Professor à l’université des arts de Belgrade (Serbie), membre du conseil d'administration du Fonds régional d'art contemporain des Pays de la Loire, membre du comité directeur de l’association Gens d'images[2].

Il réalise régulièrement des recherches et rapports d’expertise pour le ministère de la Culture français[3].

Il a publié des ouvrages et articles scientifiques notamment sur le marché de l'art, la photographie[4], le spectacle vivant, les fondements de l'intervention publique, les droits de propriété intellectuelle.

Dominique Sagot-Duvauroux met en lumière dans ses travaux les spécificités économiques des activités artistiques. Il défend l'intervention publique dans la culture tout en en montrant les limites et souligne l'intérêt de combiner aides automatiques et aides sélectives. Il mobilise le courant théorique de l'économie des conventions pour analyser la construction de la valeur artistique d'un monde de l'art à l'autre. D'un point de vue plus général, il s'interroge sur les conséquences de la flexibilité et de la mobilité du travail sur l'équilibre social des territoires. Il explique dans une interview : « L’économie, c’est d’abord améliorer le bien-être des gens, pas uniquement les performances des entreprises […] l'équilibre d’une ville repose beaucoup sur la multiplicité des engagements de terrain, peu compatibles avec une forte mobilité économique de la main d’œuvre[5]. »

Publications[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

  • Le Marché de l'art contemporain en France, prix et stratégies, avec Pflieger S., Rouget B, La Documentation française, 1991, 205 p.
  • Le Marché des tirages photographiques, avec Pflieger S., La Documentation française, 1994.
  • Économie des politiques culturelles, avec Farchy J., PUF, 1994.
  • Économie des arts plastiques, une analyse de la médiation culturelle, avec Rouget B., L'Harmattan, 1996.

Années 2000

  • Les Arts de la rue, portrait économique d’un secteur en pleine effervescence, avec Dapporto E., 2000, La Documentation française, collection Questions de culture, 337p. plus annexes.
  • Les Galeries d’art contemporain en France, avec Benhamou F., Moureau N., La Documentation française, 2001.
  • L’Économie des fusions et acquisitions, avec Coutinet N Repères, la Découverte, 2003.
  • La Propriété intellectuelle c’est le vol ?, Les Majorats littéraires de Proudhon et Autres textes choisis, Les Presses du réel, 2003.

Années 2010[modifier | modifier le code]

  • « Quels modèles économiques pour les marchés de la photographie à l’heure du numérique ? » , dans : Les cahiers Louis Lumière , n° 7, Nouvelles perspectives pour les photographes professionnels, juillet 2010, p. 85-95.
  • Musiques actuelles, ça part en live, en coll. avec G. Guibert, IRMA editions et DEPS Ministère de la Culture, Paris, 2013.
  • Culture et créativité, les nouvelles scènes, coordination du dossier spécial de L'Observatoire, n°47, hiver 2016.
  • Le Marché de l'art contemporain (2006), Collection Repères, Édition La Découverte, en coll. avec N. Moureau (3e édition), 2016.
  • Collectionneurs d'art contemporain, un acteur méconnu de la vie artistique, La Documentation française, collection Questions de culture, en collaboration avec N. Moureau et M. Vidal, 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Dominique Sagot-Duvauroux - France Culture », sur France Culture (consulté le 13 avril 2016)
  2. « Gens d’images co-organisent avec l’université d’Angers une exposition de Bertrand Meunier à la Galerie Dityvon », sur Association Gens d'images (consulté le 13 avril 2016)
  3. « Collectionneurs d'art contemporain : Ses acteurs méconnus de la vie artistique [CE-2015-1] - Études et statistiques - Ministère de la Culture et de la Communication », sur www.culturecommunication.gouv.fr (consulté le 13 avril 2016)
  4. Université Angers, « Université Angers », sur www.univ-angers.fr (consulté le 13 avril 2016)
  5. « Dominique Sagot-Duvauroux, Economiste | Culture sciences », sur www.culturesciences.fr (consulté le 13 avril 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]